Brèves 

L’ancien hôtel de police de la Nuée Bleue bientôt transformé en hôtel de luxe

Dans un communiqué, l’Eurométropole de Strasbourg indique que la collectivité est parvenue à un accord avec le groupe Scharf pour la rénovation de l’ancien hôtel de police, rue de la Nuée Bleue. La police nationale avait quitté ce bâtiment emblèmatique de Strasbourg en 2010 pour s’installer au Heyritz.

L’emplacement est occupé au XVe siècle par l’hôtel de Lichtenberg, qui a abrité en 1473 l’Empereur Frédéric III selon Archi-Wiki. Le bâtiment actuel a été reconstruit en 1877, après avoir été bombardé par les Prussiens en 1870. Il abritait l’ancien palais de justice depuis 1823.

L'ancien hôtel de police de la rue de la Nuée Bleue (Photo Archi-Wkik / cc)

L’ancien hôtel de police de la rue de la Nuée Bleue (Photo Archi-Wkik / cc)

Composé d’un bâtiment principal construit en quadrilatère autour d’une cour d’honneur, d’une superficie de 5 700 m² sur un terrain de 31,80 ares, cet ensemble sera bientôt capté par un hôtel de luxe, 5 étoiles au moins. C’est le projet de l’Eurométropole depuis le départ des policiers mais un différend juridique entre la collectivité et le groupe Scharf empêchait le dossier d’avancer. Le communiqué ne s’étend pas sur les raisons de la brouille entre l’Eurométropole et le groupe Scharf mais on sait que le promoteur alsacien était en froid avec la collectivité depuis la préemption de la Manufacture des tabacs.

Le communiqué précise en outre le bâtiment sera vendu à Vinci Immobilier, qui en assurera la rénovation, tandis que la gestion sera confiée au groupe Scharf, déjà en charge du Régent de la Petite France et de la Cour du Corbeau.

L'AUTEUR
Rue89 Strasbourg
Rue89 Strasbourg
Il a fallu un effort collectif pour fournir cet article ! Pfiou.
En BREF

La clinique privée Rhéna finalement inaugurée, les critiques oubliées

par Manon Weibel, Pierre France. 1 059 visites. 2 commentaires.

Vers la fin du diesel après 2021 pour les livraisons au centre-ville de Strasbourg

par Jean-François Gérard. 792 visites. 2 commentaires.

La brasserie Mercière condamnée pour injure contre le maire de Niederhausbergen, Jean-Luc Herzog

par Pierre France. 4 217 visites. 9 commentaires.