Brèves 

Entre 700 et 1000 personnes contre l’accord transatlantique CETA mercredi à Strasbourg

Voir le reportage dans la manifestation à Strasbourg (vidéo Euronews / YouTube)

Un millier de personnes, 700 seulement selon la police, ont protesté contre la signature, mercredi par le Parlement européen, du traité de libre-échange entre la France et le Canada (CETA). Certains se sont rassemblés place Kléber, d’autres ont réalisé des happenings devant l’hémicycle européen.

Entre 700 et 1 000 personnes se sont retrouvées mercredi à Strasbourg pour protester contre l’approbation, par le Parlement européen, du traité de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada, le CETA. Cet accord prévoit un abaissement des barrières douanières et une harmonisation des législations entre l’Europe et le Canada. Il sera effectif dès le mois avril, avant même d’être ratifié par les parlements nationaux et régionaux de l’Union européenne.

Pour une partie de la gauche et certaines organisations écologistes cependant, cet accord menace l’environnement, car il permet de commercialiser en Europe des produits qui n’ont pas été produits avec des normes environnementales aussi strictes qu’en Europe.

Devant le Conseil de l’Europe (Photos JFG / Rue89 Strasbourg / cc)

Les eurodéputés ne se sont cependant guère laissés émouvoir par les manifestants. Peu après midi, l’accord commercial a été approuvé par 408 voix contre 254.

Un petit millier de personnes a fait le voyage de la place Kléber vers le Parlement européen.

Plusieurs manifestants sont venus de pays européens, comme la Hollande, la Belgique…

Des ONG ont installé un Cheval de Troie devant le Parlement, indiquant que l’accord commercial menacerait les équilibres européens en faveur du Canada et des Etats-Unis.

Le slogan le plus populaire de cette manifestation : « CETA, c’est assez ! » (bis)

Pour Greenpeace, opposé au CETA, il n’y a pas de bonne manifestation sans Zodiac.

Pour Greenpeace, l’accord commercial est « toxique » pour la planète.

Le cortège est passé par les places de la République et de l’Université avant de prendre l’allée de la Robertsau et l’avenue de l’Europe pour atteindre le Parlement européen.

La manifestation contre le traité s’est déroulée dans le calme.

L'AUTEUR
Jean-François Gérard
Jean-François Gérard
A rejoint la rédaction de Rue89 Strasbourg à l'été 2014. En charge notamment de la politique locale.
En BREF

Rénovée, la salle alternative du Molodoï repart pour 20 piges

par Jean-François Gérard. 2 414 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

La clinique privée Rhéna finalement inaugurée, les critiques oubliées

par Manon Weibel, Pierre France. 1 233 visites. 2 commentaires.

Vers la fin du diesel après 2021 pour les livraisons au centre-ville de Strasbourg

par Jean-François Gérard. 866 visites. 2 commentaires.