Vigies 

Nouvel appel à mobilisation pour sauver la radio Fip

À LIRE SUR RUE89 BORDEAUX

Radio France a l’intention de fermer les trois dernières stations locales de Fip, sa chaîne musicale et culturelle, à Strasbourg, Bordeaux et Nantes. Selon Rue89 Bordeaux, l’objectif est de gérer l’antenne depuis Paris à la rentrée 2017. Les Fipettes et leurs auditeurs se mobilisent pour tenter d’infléchir cette décision, mettant en avant des audiences en constante progression.

À Strasbourg par exemple, la part de Fip est de 5,2%, en progression de 1,4 point entre septembre-décembre 2015 et septembre-décembre 2016, d’après le récent sondage commandé par la direction des études et de la prospective de Radio France. À Bordeaux, la radio musicale et culturelle se classe 8e radio, devançant ses sœurs France Info, France Culture, France Bleu, France Musique et Mouv’.

Ces bons résultats d’audience, Fip Strasbourg le doit comme à Nantes et à Bordeaux à leurs programmes locaux : une trentaine d’infos locales culturelles « sont déclamées quotidiennement par le timbre voluptueux des Fipettes installées en régions », explique Rue89 Bordeaux, tandis qu’à Marseille, Montpellier, Paris, Rennes et Toulouse, les émetteurs de Fip ne diffusent que le programme national.

Il faut en finir avec les 3 stations

Rue89 Bordeaux a pu consulter le projet de la direction qui stipule : « cette situation atypique crée une disparité entre les différentes villes où Fip est diffusée. » Il faut donc en finir avec ces trois stations. La stratégie de Radio France prévoit de ne pas remplacer les départs à la retraite – une mort lente à un « rythme naturel » selon le document de la direction. Les décrochages locaux du week-end devraient disparaître les premiers. Selon Rue89 Bordeaux, « l’objectif final est de passer de 16 postes partagés entre trois locales (9 équivalents temps pleins) à 6 postes répartis dans 6 villes. »

 

En avril 2015 au cours de l’historique grève de Radio France, Fip craignait déjà pour son avenir (Photo XR / Rue89 Bordeaux)

Comme lors des trois tentatives d’extinction précédentes, c’est la mobilisation des auditeurs pour garder leurs antennes locales qui ont fait reculer la direction. Cette année, une page sur Facebook appelée « Fip toujours ! » rassemble les fans du réseau tandis qu’une pétition sur Internet totalise plus de 23 000 signatures.

L'AUTEUR
Rue89 Strasbourg
Rue89 Strasbourg
Il a fallu un effort collectif pour fournir cet article ! Pfiou.
En BREF

À Kolbsheim, des opposants au GCO empêchent des travaux préparatoires

par Jean-François Gérard et Pierre France. 955 visites. 2 commentaires.

Jeudi, nouvelle mobilisation contre la réforme du Code du travail

par Manon Weibel. 653 visites. 1 commentaire.

Des milliers d’enseignants à la retraite peuvent faire valoir leurs droits après l’arnaque du Cref

par Jean-François Gérard. 851 visites. Aucun commentaire pour l'instant.