Société 

Un rédac’chef unique pour L’Alsace et les DNA ?

Autocollant d'une campagne contre la fusion des deux quotidiens alsaciens (Photo PF)

Autocollant d’une campagne contre la fusion des deux quotidiens alsaciens (Photo PF)

Les représentants syndicaux du journal L’Alsace ont appris, lors d’un comité d’entreprise mercredi, qu’ils pourraient partager le même rédacteur en chef que les DNA. Déjà remontés contre les mutualisations de pages imposées par leur actionnaire commun, le Crédit Mutuel, les syndicats ont vivement réagi contre cette éventualité.

A chaque comité d’entreprise à L’Alsace et aux DNA, c’est un peu l’angoisse. Parce que c’est à ce moment que la direction communique ses choix pour l’avenir de chacun des journaux quotidiens. En octobre, les salariés de L’Alsace en poste à Strasbourg avaient ainsi appris que le bail de leur agence n’était pas renouvelé. Ils ne savent toujours pas où ils iront, peut-être aux DNA puisque depuis fin 2011, les deux quotidiens alsaciens ont le même actionnaire, le Crédit Mutuel.

Et mercredi, Jacques Romann, président du directoire de L’Alsace, a exposé aux représentants du personnel un nouveau scénario auquel ils ne s’attendaient pas, comme l’explique Adrien Dentz, journaliste membre du CE :

« Jacques Romann nous a indiqué que Francis Laffon, notre rédacteur-en-chef partant à la retraite, ne serait pas remplacé et qu’un rédacteur-en-chef commun à L’Alsace et aux DNA serait nommé. Aucun nom n’a été cité. Le même scénario est en train de se produire en Lorraine, à la faveur du départ à la retraite du rédacteur-en-chef de l’Est Républicain, qui pourrait être remplacé par celui du Républicain Lorrain. Le Crédit Mutuel est en train de fusionner nos titres, ce que nous n’acceptons pas. Nous voulons bien coopérer entre les titres du même groupe, mais nous avons une identité et une culture d’entreprise qu’on estime différente de celle des DNA. »

L’information devrait être officialisée par le Crédit Mutuel le 17 avril lors d’un conseil de surveillance.

Selon un communiqué syndical, Jacques Romann se félicite de ce nouveau rapprochement, car ce serait « une bonne solution pour faire avancer les choses », pour lever les « freins à la mutualisation des textes ».

La fusion des titres est encore plus radicale en Franche-Comté, où les salariés du Pays, journal issu de L’Alsace, seront intégrés à L’Est Républicain, toujours selon le communiqué syndical qui cite Jacques Romann. Les syndicats des journalistes de L’Alsace notent d’ailleurs que ces rapprochements doivent respecter quelques critères minimaux imposés par l’Autorité de la concurrence au moment de la prise de contrôle des titres de l’est de la France par le Crédit Mutuel, comme le maintien de contenus rédactionnels différenciés.

Pour aller plus loin

Sur SNJ.fr : Le Crédit Mutuel ou l’information low-cost

L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.
En BREF

Au Front National et au front républicain, les étudiants en lutte préfèrent « le front social »

par Khedidja Zerouali. 1 241 visites. 2 commentaires.

Barbara Engelhardt, nouvelle directrice du Maillon

par Khedidja Zerouali. 564 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Tram vers l’ouest : le collectif demande une suspension de l’enquête publique

par Jean-François Gérard. 1 214 visites. 2 commentaires.