Antoine Waechter candidat à la présidentielle de 2017
L'actu 

Antoine Waechter candidat à la présidentielle de 2017

Antoine Waechter, membre du Mouvement écologiste indépendant (MEI) a déclaré être candidat à l’issue d’une décision du parti. Il était déjà candidat des Verts en… 1988 ! Il avait réalisé un score de 3,78%. Plus récemment, il était tête de liste dans le Haut-Rhin, bastion du MEI, sur la liste d’Europe Écologie Les Verts (EELV) lors des élections régionales en décembre (6,7% sur la grande région avant un retrait entre les deux tours).

Contacté, Antoine Waechter indique que c’est une décision collective du MEI pour s’assurer qu’il y ait une candidature écologiste en 2017 :

« Il y a pour l’instant deux hypothèses : ceux qui pensent qu’il faut suivre François Hollande et ne pas présenter de candidat et ceux qui pensent qu’il faut une candidature pour EELV. Mais Nicolas Hulot a déjà décliné ou ne se présentera qu’en novembre, ce qui est trop tard pour les parrainages, tandis que Cécile Duflot participe aux réunions d’une primaire de la gauche pour avoir une candidature commune avec l’extrême-gauche, ce qui n’est pas acceptable pour nous. Cette candidature est sérieuse et permet de taper du point sur la table. Si par la suite, un meilleur candidat au rassemblement écologiste, notamment lors du congrès de juin d’EELV, se dessine, je n’en fais pas une question d’égo. »

Pour les 500 parrainages, il compte sur le soutien des élus locaux écologistes.

Les dernières candidatures autonomes d’EELV ont été difficiles : 2,31% pour Eva Joly à la présidentielle de 2012, 8,95% aux élections européennes de 2014 (6 élus dans toute la France), aucun conseiller départemental en Alsace en mars 2015, un retrait de la liste en Alsace-Lorraine Champagne Ardenne en décembre…

À cela, Antoine Waechter répond que le nombre d’élus reflète surtout le niveau de « soumission au PS » et qu’il y a un électorat prêt à voter « pour une projet écologiste sincère ». L’accord EELV-PS pour les législtatives de 2012 avant la présidentielle était à son sens une manœuvre qui a fait perdre du crédit à la candidature d’Eva Joly « malgré ses qualités ».

Deux Alsaciens déjà candidats

Antoine Waechter est le deuxième Alsacien à se déclarer candidat à l’élection présidentielle de 2017, après Paul Mumbach, maire de Dannemarie et membre du parti régionaliste Unser Land.

Mais entre les candidatures annoncées un an avant les élections pour faire parler de soit et les nouvelles règles que l’Assemblée nationale est en train de voter pour rendre plus difficile les initiatives des « petits candidats », pas sûr qu’il y en ait un seul sur la ligne de départ.

L'AUTEUR
Jean-François Gérard
Jean-François Gérard
A rejoint la rédaction de Rue89 Strasbourg à l'été 2014. En charge notamment de la politique locale.

En BREF

Manifestation en soutien des Kurdes de Syrie samedi

par Pierre France. 1 576 visites. 19 commentaires.

Exclue en 2018, l’association Alis-Unli remporte sa première victoire à une élection de représentants de locataires

par Jean-François Gérard. 1 569 visites. 2 commentaires.

Municipales : Mathieu Cahn chargé de conduire la liste socialiste à Strasbourg

par Rue89 Strasbourg. 1 647 visites. 3 commentaires.