La foire aux questions sur Rue89 Strasbourg (et nos réponses)
Rue89 Strasbourg 

La foire aux questions sur Rue89 Strasbourg (et nos réponses)

Rue89 Strasbourg est un média local, indépendant, détenu par ses cofondateurs strasbourgeois à 100% depuis 2012. Voici les réponses aux principales questions posées.

– Quel est le concept de Rue89 Strasbourg ?

Rue89 Strasbourg est un média réactif, innovant et participatif à destination des Strasbourgeois. Nous avons l’ambition d’informer et de rendre service à nos lecteurs, en proposant des informations locales issues de nos enquêtes et des annonces culturelles issues de nos goûts.

Comme Rue89 de 2007 à 2014, nous donnons la parole aux Strasbourgeois et aux experts locaux, aux côtés des contenus produits par les journalistes, pour proposer une information à trois voix et à 360° sur Strasbourg, son actualité et ses habitants. C’est une manière d’informer qui repose sur la coproduction de contenus entre des journalistes, des experts, des passionnés, des témoins, des blogueurs et tous les visiteurs du site.

Nous sommes friands de tout sujet qui fait débat. Nous pratiquons « l’open journalism » et nous essayons d’expérimenter en permanence. Nous sommes un laboratoire de ce que peut être un média local aujourd’hui.

– Quels sont les liens entre Rue89 Strasbourg, L’Obs et Rue89 ?

MédiaLab, la société qui édite Rue89 Strasbourg, est une entreprise de presse locale entièrement indépendante. Il n’y a pas de liens financiers entre les deux entités ni de liens capitalistiques. Nous avons un accord de licence avec Rue89 et L’Obs et lorque nous avons lancé Rue89 Strasbourg en 2012, nous avions l’envie commune d’évoluer au sein du même cadre éditorial (l’info à trois voix, etc) avec Rue89.

Rue89 Strasbourg utilise et produit des contenus « creative commons » – chacun peut contribuer à la fabrique de l’info. (Doc Opensourceway / FlickR / CC)

– Est-ce que je peux participer à Rue89 Strasbourg ?

Bien sûr ! Ce média est le vôtre : vous pouvez participer en nous envoyant une information, en apportant votre voix au débat dans les commentaires des articles, en nous proposant une tribune ou une opinion. Et si vous avez des compétences journalistiques, prenez contact avec nous pour écrire des articles ou des vidéos. Sinon, vous pouvez nous alerter sur une information, soit un évènement dont vous avez été témoin, soit quelque chose qui vous a interpellé dans le cadre de votre pratique professionnelle par exemple. Et si vous avez l’énergie et l’envie pour cela, vous pouvez nous proposer un blog invité.

Par ailleurs, nous recherchons des correspondants dans tous les quartiers de Strasbourg et toutes les communes de l’Eurométropole. Si vous êtes impliqué dans la vie culturelle ou associative de votre quartier ou de votre ville, si vous êtes un observateur attentif de votre environnement et que vous souhaitez en parler de manière régulière dans Rue89 Strasbourg, contactez-nous !

– Est-ce que vous payez les contributions ?

Rue89 Strasbourg rémunère ses collaborateurs et les pigistes de la rédaction. Les contributions extérieures non sollicitées sont bénévoles.

– Tous les articles soumis sont-ils publiés ?

Une partie seulement. Ils sont sélectionnés par l’équipe de Rue89 Strasbourg en fonction de leur intérêt, de leur pertinence et de leur qualité. Avant de vous lancer, nous vous conseillons de nous soumettre vos idées en quelques lignes.

– Est-ce que vous embauchez ?

Nous créerons de nouveaux postes au fur et à mesure de notre développement. Nous sommes constamment à la recherche de talents dans les domaines du journalisme, de l’édition numérique, du marketing digital, du développement web et de la vente d’espaces publicitaires. Le meilleur moyen pour entrer à Rue89 Strasbourg est de se signaler par ses capacités de propositions et d’être présent dans notre environnement (piges, stage…).

– Vous dites être indépendants, mais votre site affiche de la publicité…

Par choix, nous souhaitons que l’accès à nos articles reste gratuit. C’est pour nous l’esprit du web et le seul moyen pour que l’information circule librement et facilement. Le modèle économique de Rue89 Strasbourg repose donc en grande partie sur la publicité.

Mais un média n’est vraiment indépendant que s’il est financé par de nombreux lecteurs. Si Rue89 Strasbourg vous plaît et que vous souhaitez participer au financement d’un journalisme d’enquête local, vous pouvez souscrire à notre « édition abonnés » qui propose chaque semaine des informations exclusives et en primeur.

– Et si je bloque la publicité ?

Si vous bloquez la publicité, vous allez rater les annonces proposées par des commerçants locaux. La publicité sur Rue89 Strasbourg n’est pas pour une vague marque de chaussures, mais pour le commerçant ou le théâtre d’à côté qui a quelque chose à vous proposer, ou pour une institution que vous connaissez et qui aimerait vous faire savoir quelque chose… Par ailleurs, nous diffusons nos annonces de concours (places de concerts, de cinéma à gagner) via notre serveur de publicité. Enfin, notre rédaction est presque entièrement dépendante de la publicité. Sans ces revenus, il n’y aurait pas ce site d’infos locales. Donc si vous utilisez un bloqueur de pub, nous vous remercions de le désactiver pour le domaine rue89strasbourg.com. Par ailleurs, les abonnés à Rue89 Strasbourg peuvent désactiver la publicité grâce à une option de leur abonnement.

– Quel est votre modèle économique ?

Notre modèle économique est composite. Compte-tenu de la difficulté de rentabiliser un média numérique, Rue89 Strasbourg fait appel à de multiples sources. La publicité est notre principale source de revenu et elle permet de maintenir l’accès au site gratuit. D’autres recettes complètent ce modèle : les abonnements directs, les partenariats, la formation à l’écosystème numérique, des liens sponsorisés, des événements et la production de contenus web… Les personnes ou les entreprises qui souhaitent accélérer notre développement peuvent le faire via notre page de dons (défiscalisables).

– Dites moi en plus sur ces partenariats…

Les partenaires de Rue89 Strasbourg nous rémunèrent pour des prestations liées à notre savoir-faire éditorial. Il peut s’agir d’un partenariat événementiel, afin d’animer une conférence par exemple. Pour les partenariats rédactionnels, nous nous accordons avec le partenaire sur une thématique et des sujets. Puis nous traitons les sujets de la même manière que pour le reste de notre production : nous restons maîtres de la conduite de l’article (qui nous appelons, qui nous voyons…), de son contenu et de sa publication. Le partenaire ne relit pas l’article et n’a pas connaissance de son contenu avant sa publication.

– Comment être tenu au courant de vos publications ?

Plusieurs moyens sont à votre disposition : le plus sûr est de s’abonner à notre newsletter quotidienne, pour recevoir les titres par e-mail tous les jours vers 7h, ou de s’abonner au flux RSS si vous utilisez Netvibes, Feedly ou un autre agrégateur, nous suivre sur Twitter, où nous envoyons nos alertes, infos, brèves, recherches, etc. Et nous diffusons via nos pages Facebook nos informations principales.

Blue Bird (Photo Openartsboulder / FlickR / CC)

– Comment faire pour être suivi par @Rue89Strasbourg sur Twitter ?

Tweeter régulièrement à propos de #Strasbourg, afficher Strasbourg dans sa bio, envoyer des informations locales ou représenter une communauté de strasbourgeois sont quelques exemples… Il n’y a pas de règle établie. Tous les jours, nous suivons de nouveaux twittos strasbourgeois. Nous cessons de suivre lorsque nous nous apercevons que les flux sont trop particuliers, ou avec trop peu d’infos.

– Comment faire pour avoir un avatar dans les commentaires ?

Rue89 Strasbourg utilise le service Gravatar pour afficher les avatars dans les commentaires de Rue89 Strasbourg. Pour faire apparaître une icône, il suffit donc de l’enregistrer au préalable sur Gravatar, et d’utiliser la même email lorsque vous publiez un commentaire ici.

En BREF

De nouveau, une centaine de migrants installés aux Canonniers

par Emeline Burckel. 2 622 visites. 54 commentaires.

Des livreurs Deliveroo en grève, contre des courses à moins de 3€

par Emeline Burckel. 1 844 visites. 3 commentaires.

Deux huissiers mandatés par la Ville de Strasbourg au squat Gruber

par Pierre France. 1 656 visites. 16 commentaires.