Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
10M€ pour l’aérodrome : ça, ou la fermeture
Politique 

10M€ pour l’aérodrome : ça, ou la fermeture

par Pauline De Deus.
Publié le 29 avril 2013.
Imprimé le 31 janvier 2023 à 11:33
2 778 visites. 17 commentaires.
Conseil municipal de Strasbourg (Photo Pascal Bastien)

Conseil municipal de Strasbourg (Photo Pascal Bastien)

En 2007, un arrêté de l’Etat a confié la propriété et la gestion de l’aérodrome de Strasbourg-Neuhof à la communauté urbaine de Strasbourg. « Un cadeau empoisonné », le qualifie Alain Jund, adjoint au maire. Mais la CUS n’a pu le refuser. L’aérodrome est en mauvais état et a besoin d’une rénovation au plus vite. Le conseil municipal a validé une restructuration du site pour près de 10 millions d’euros.

L’aérodrome du Polygone sert aujourd’hui encore au tourisme et aux loisirs. Six associations, soit environ 500 licenciés actifs, utilisent régulièrement ces 60 hectares lors de leurs vols – vols moteur, parachutisme et vol à voile. Des avions privés utilisent également cette piste pour leurs atterrissages. Pourtant cette infrastructure est « dans un état médiocre et non conforme », comme le rappelle Annick Neff, adjointe du quartier du Neuhof, lors du conseil municipal. La communauté urbaine de Strasbourg (CUS) n’a donc plus le choix, elle doit entamer les travaux de rénovation.

Lourde facture

Lundi 29 avril, la municipalité a donné son avis sur ces travaux, qui seront entérinés par le conseil de CUS vendredi 3 mai. La facture est lourde puisqu’au total 6,424 millions d’euros hors taxes, donc 9,950 M€ TTC, seront alloués à ce projet. Mais, pas le choix. Pour conserver l’aérodrome, les élus ont voté à l’unanimité en faveur de la rénovation. Car c’est un site « unique dans le Bas-Rhin » que « les riverains souhaitent maintenir », comme l’explique le maire Roland Ries. Même si « il n’y a aucun avis du conseil de quartier », souligne Fabienne Keller.

Nouvel aérodrome en 2017

Les travaux commenceront en juin 2015 et dureront un an et demi. En janvier 2017, les associations devraient pouvoir s’installer dans de nouveaux locaux après deux tranches de rénovations. Les bâtiments d’une part, neufs ou remis aux normes ou la place d’accueil, et les pistes, d’autre part : clôtures, aménagements, etc.

L'AUTEUR
Pauline De Deus
Pauline De Deus
Après un an et demi de dur labeur à l'IUT de journalisme de Lannion me voilà arrivée à Strasbourg. Ici je réalise un stage de deux mois à la rédaction de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Le budget de crise de la Ville de Strasbourg en débat au conseil municipal

par Pierre France. 709 visites. 4 commentaires.

Consultation citoyenne sur la sobriété énergétique : forte participation, peu de solutions radicales

par Maud de Carpentier. 824 visites. 3 commentaires.

Heineken : une cagnotte Leetchi pour aider les grévistes à sauver leurs emplois

par Thibault Vetter. 1 307 visites. 2 commentaires.
×