Enquêtes et actualité à Strasbourg et Eurométropole

Charpentes instables, rats, infiltrations et toits dégradés : l’écomusée paye 20 ans de manque d’entretien

Charpente abîmée, poteau fissuré, infestation de rats, infiltration d’eau… Un rapport d’architecte daté de 2022 établit plus de 5 millions d’euros de travaux nécessaires, rien que pour la conservation des bâtiments muséographiques de l’écomusée d’Ungersheim. En 2008 déjà, un diagnostic pointait le manque d’entretien des maisons alsaciennes.

Édition abonnés
Charpentes instables, rats, infiltrations et toits dégradés : l’écomusée paye 20 ans de manque d’entretien

Lisez la suite pour 1€ seulement

  • Jouez un rôle actif dans la préservation de la pluralité médiatique
  • Plongez en illimité dans nos articles et enquêtes exclusives
  • Participez librement à la discussion grâce aux « identités multiples »

Je m’abonne 

Abonnez-vous maintenant pour suivre l’actualité locale.

Déjà abonné ?

Connectez-vous

L’investigation locale à portée de main.

Abonnez-vous et profitez d’un accès illimité à Rue89 Strasbourg. Annulez quand vous voulez.

Déjà abonné ? Connectez-vous

Choisissez votre formule :

#Alsace

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles
Plus d'options