Un 3e sondage crédite Roland Ries de 54% des voix au second tour
L'actu 

Un 3e sondage crédite Roland Ries de 54% des voix au second tour

François Loos, Fabienne Keller et Roland Ries lors du débat à la librairie Kléber.

François Loos, Fabienne Keller (à d.) et Roland Ries (à g.) lors d’un débat à la librairie Kléber (Photo Marie Marty / Rue89 Strasbourg)

Un troisième sondage donne le maire sortant, Roland Ries (PS) gagnant au second tour avec 54% des voix. Au premier tour, Fabienne Keller (UMP) obtiendrait 32% tandis que Roland Ries serait à 34%. Alain Jund (EELV) et François Loos (UDI) se maintiennent à 10% et 9%.

Strasbourg, ville test pour les élections municipales de mars 2014. La droite a regardé les premières villes de France et ne croit pas trop au basculement de Paris, Lyon ou Marseille. Puis vient Strasbourg, « ville qui pourrait basculer » de gauche à droite selon une enquête du journal Le Monde. Du coup, l’UMP décide de mettre le paquet et envoie Jean-François Copé, président de l’UMP, et François Fillon, co-président, en meeting électoral pour soutenir Fabienne Keller le 5 mars. Autre conséquence, la ville est destinataire de nombreux sondages commandés par les médias, et voici les résultats du troisième.

Selon ce sondage réalisé auprès de 602 Strasbourgeois par l’institut BVA pour France Inter et Le Parisien, le maire sortant Roland Ries (PS) obtiendrait 34% des voix si le premier tour des élections municipales avait lieu ces jours-ci. Juste derrière, Fabienne Keller, ancienne maire et sénatrice UMP du Bas-Rhin, récolterait 32% des voix. Ces résultats sont quasiment identiques à ceux publiés par les sondages précédents. Le 5 février, l’Ifop créditait Roland Ries de 32% des voix et Fabienne Keller de 30%. Le 15 janvier, TNS-Sofres accordait à Roland Ries 34% des voix et 33% pour Fabienne Keller…

(sondage BVA pour France Inter / Le Parisien)

(sondage BVA pour France Inter / Le Parisien)

Guère de changement pour les listes suivantes également. Alain Jund (EELV) est d’une stabilité étonnante avec 10% des voix, quelque soit l’institut. François Loos (UDI) reste à 9%, Jean-Luc Schaffhauser (RBM-FN) baisse à 7%, l’Ifop le créditait de 8,5%. Jean-Claude Val (FG) reste à 5% et Elisabeth Del Grande (POI), qui doit encore entrer en campagne, est créditée de 3% des voix. La liste dissidente du FN qui serait menée par André Kornmann est mentionnée mais ses résultats sont trop faibles pour être publiés. Les listes de Dominique Bézu (ex-Modem) et de Tuncer Saglamer n’ont pas été incluses dans ce sondage.

(sondage BVA pour France Inter / Le Parisien)

(sondage BVA pour France Inter / Le Parisien)

Pour le second tour, BVA parie sur un meilleur report de voix à gauche qu’à droite, ce qui fait prédire à l’institut de sondages une victoire de Roland Ries avec 54% des voix quand le total des voix de gauche du premier tour n’atteint que 52%.

(sondage BVA pour France Inter / Le Parisien)

(sondage BVA pour France Inter / Le Parisien)

L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Un ras-le-bol de tous bords, rencontres avec des « gilets jaunes »

par Guillaume Krempp. 2 547 visites. 26 commentaires.

Le camp de la rue des Canonniers évacué, le trottoir bloqué

par Pierre France. 1 796 visites. 9 commentaires.

GCO : Le tribunal administratif pourrait annuler l’arrêté sur les travaux préparatoires

par Jean-François Gérard. 4 159 visites. 33 commentaires.