Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
5 600 jeunes attendus pour la Fête de l’Europe
L'actu 

5 600 jeunes attendus pour la Fête de l’Europe

par Julia Mariton.
Publié le 29 avril 2014.
Imprimé le 01 décembre 2021 à 01:57
1 466 visites. 1 commentaire.
Fête de l'Europe (Photo remise par la Ville de Strasbourg)

Fête de l’Europe (Photo remise par la Ville de Strasbourg)

Pour la 11ème année consécutive, la Fête de l’Europe se déroulera tout le mois de mai à Strasbourg. Mais l’édition 2014 a une saveur toute particulière avec les élections européennes. Les 28 pays de l’Union renouvelleront les mandats de leur 751 députés européens. Pour la Ville de Strasbourg, se réunir et fêter l’Europe, c’est « une manière de dire non à l’abstention et à la progression des extrémistes qui guettent l’échéance électorale du 25 mai ». Un moyen, aussi, de célébrer la décennie de l’entrée dans l’Union de 10 nouveaux États membres.

Les jeunes sont au coeur de la programmation 2014. « L’avenir de l’Europe ne peut se faire sans eux », insiste Nawel Rafik Elmrini, ajointe au maire chargée des relations européennes et internationales. Expositions, animations culturelles et débats politiques sont prévus pour les sensibiliser à l’avenir de l’Europe et à ses valeurs. Du 9 au 11 mai, 5 600 jeunes venus de toute l’Union se retrouveront pour débattre autour du thème « des idées pour une Europe meilleure ».

Pour les rassembler, le Parlement européen avait ouvert un site web dédié à l’événement, proposant à tous les intéressés de s’y inscrire. Les listes ont été clôturées en début d’année. Les rencontres se feront dans le Parlement européen et les jeunes auront accès aux mêmes services de traduction que les parlementaires lorsqu’ils sont en session. Le Parlement européen a même prévu des hébergements pour les participants. Parmi les sujets que ces 16-30 ans aborderont, on retrouve la question du chômage chez les jeunes, la révolution numérique, le futur de l’Europe, le développement durable et les valeurs européennes. Ouf !

Ces discussions aboutiront sur des recommandations qui seront transmises aux nouveaux élus européens. Nawel Rafik Elmrini assure :

« Nous nous assurerons qu’elles seront bien transmises aux députés, on ne veut pas qu’elles finissent dans un tiroir. »

Futurs députés, gare aux jeunes.

Article actualisé le 30/04/2014 à 09h36
L'AUTEUR
Julia Mariton
Julia Mariton
Étudiante à l’école publique de journalisme de Tours (EPJT) et diplômée de l'Institut d’Études Politiques de Strasbourg. Je m'intéresse à l'économie, les sujets de société et le cinéma.

En BREF

Un collectif de profs s’organise pour sortir leurs élèves et leurs familles de la rue

par Camille Balzinger. 3 141 visites. 13 commentaires.

À Reichshoffen, l’usine Alstom reprise par l’Espagnol CAF, préféré par les salariés

par Jean-François Gérard. 748 visites. 2 commentaires.

À Kilstett, des hooligans néonazis se battent en plein centre-ville

par Guillaume Krempp. 13 638 visites. 1 commentaire.
×