À Niederhausbergen, Jean-Luc Herzog porte les élections jusqu’au Conseil d’État
L'actu 

À Niederhausbergen, Jean-Luc Herzog porte les élections jusqu’au Conseil d’État

Le maire de Niederhausbergen, Jean-Luc Herzog conteste la décision du tribunal administratif de réinstaller quatre élus d’opposition dans le conseil municipal suite à une erreur d’écriture.

Jean-Luc Herzog aurait-il pris goût à gouverner Niederhausbergen sans opposition ? Six ans après sa réélection sans liste concurrente en 2014, il a du mal à digérer qu’une liste ait pu rassembler 333 voix en 2020 tandis que 484 se sont portées sur son nom.

À l’issue du scrutin du 15 mars, il a contesté la validité des bulletins de la liste « Mieux Vivre Nieder » menée par Sylvette Garrigou, tous déclarés comme « nuls » parce qu’ils affichaient les 19 noms des candidats et pas les 2 noms de leurs suppléants.

Le conseil municipal de Niederhausbergen en 2016 (Photo PF/ Rue89 Strasbourg / cc)

333 voix… c’est encore trop

Saisi par Sylvette Garrigou, le tribunal administratif a considéré que cette erreur « aussi regrettable soit-elle, ne constitue pas une manœuvre et n’a pas fait obstacle à l’identification de liste par l’électeur. » Les juges ont rétabli les 333 voix et prononcé l’élection de 4 conseillers (sur 19) issus de la liste « Mieux vivre Nieder » le 17 septembre.

Mais c’est encore trop pour Jean-Luc Herzog qui, pour rappel, a exclu une de ses adjointes de sa majorité en 2016 dès qu’elle s’est mise à poser trop de questions… Les habitants de Niederhausbergen se souviennent aussi de la considération dont le maire fait preuve lorsqu’ils souhaitent assister, dans le public, au conseil municipal.

Le recours étant suspensif, les quatre conseillers municipaux de « Mieux vivre Nieder » ne peuvent pas participer au conseil municipal en attendant la décision du Conseil d’État. Quelle qu’elle soit, c’est déjà ça de gagné pour le maire.

Aller plus loin

L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Après trois séismes au nord de Strasbourg, Fonroche annonce un arrêt complet temporaire du puits de géothermie

par Rue89 Strasbourg. 5 140 visites. 7 commentaires.

Contre la loi de Sécurité globale, une marche nocturne mercredi

par Pierre France. 1 155 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Nouvelle grève dans les cantines de Strasbourg jeudi

par Pierre France. 731 visites. Aucun commentaire pour l'instant.