Agressions racistes à Mackenheim : une commission de discipline saisie
L'actu 

Agressions racistes à Mackenheim : une commission de discipline saisie

La Ligue d’Alsace de football amateur (LAFA) a réagi mardi après-midi suite aux agressions racistes qui se sont déroulées dimanche 6 mai à Mackenheim (lire notre article). Une bagarre ciblant les joueurs noirs de l’équipe de Benfeld avait précipité la fin du match.

Suite à ces faits, le bureau du district d’Alsace de football a été réuni lundi soir afin d’étudier le rapport de l’arbitre sur cette rencontre du groupe G de la Division 3 bas-rhinoise. Les élus ont décidé de saisir la commission de discipline, composée de bénévoles. Cette dernière va entendre les témoignages des personnes qui étaient présentes à Mackenheim dimanche 6 mai. Son instruction devrait durer une semaine à dix jours.

Sanctions aggravées en cas de racisme

Dans son communiqué, la LAFA rappelle que « pour toute infraction contraire aux règlements et commise en raison de l’appartenance ou de la non-appartenance, vraie ou supposée, de la victime à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée, le motif raciste, xénophobe ou antisémite conduit à l’aggravation des sanctions encourues par son auteur. »

La LAFA appelle également « tous les acteurs à la désescalade, à la retenue et à la plus grande prudence. » Sur les réseaux sociaux, les commentaires haineux et les injures entre différents soutiens d’un club ou de l’autre continuent de plus belle.

La LAFA rappelle en outre que chaque week-end, plus de 2 000 rencontres sont jouées en Alsace et que 98,5% d’entre elles se déroulent sans aucun incident.

L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Gilets jaunes et marcheurs pour le Climat vont défiler ensemble autour du marché de Noël samedi

par Rue89 Strasbourg. 10 498 visites. 24 commentaires.

Ce week-end, un village de Noël à Grüber, un parc d’activité prometteur

par Claire Gandanger. 800 visites. 1 commentaire.

Le Bastion social doit quitter le local du 29 rue Vauban

par Guillaume Krempp. 3 199 visites. 9 commentaires.