Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Alain Beretz : “L’université française n’est pas autonome”
Vigies 

Alain Beretz : “L’université française n’est pas autonome”

par Pierre France.
Publié le 5 novembre 2015.
Imprimé le 28 novembre 2021 à 13:30
997 visites. 1 commentaire.
À LIRE SUR

ÉDUCPROS

Alain Beretz (Photo Pierre France / Rue89 Strasbourg)

Alain Beretz (Photo Pierre France / Rue89 Strasbourg)

Rédacteur en chef invité du site spécialisé sur l’éducation EducPros, Alain Beretz, président de l’Université de Strasbourg, en a profité pour rappeler ses positions sur l’autonomie des universités, qu’il juge insuffisante en France à l’occasion d’un rapport de la Cour des comptes sur ce sujet.

Pour lui, on confond trop souvent décentralisation et autonomie, car selon le tableau de bord de l’autonomie des universités de l’Association européenne des universités (UEA), “la France est bonne dernière sur la quasi-totalité des critères.”

Pas libre de recruter

Premier problème : l’Université n’embauche pas comme elle le voudrait. Le recrutement des enseignants et des intervenants est soumis à l’imprimatur de l’État. Pourtant, indique Alain Beretz dans son texte, “nous sommes des défenseurs acharnés du service public et l’autonomie est la meilleure façon de le protéger. Autonomie ne veut pas dire privatisation mais responsabilité.”

Le président de l’Université de Strasbourg pointe aussi les dérives de la gouvernance, de la prééminence de l’administratif sur le politique et la propension des universités à se replier sur elles-mêmes, alors qu’elles devraient s’ancrer dans la société, par exemple “pour expliquer la science au plus grand nombre, et même en allant vers la science citoyenne où tout un chacun peut être un acteur de la recherche.”

Lire le texte d’Alain Beretz en intégralité sur ÉducPros

Aller plus loin

Sur Rue89 Strasbourg : [Grand entretien] Alain Beretz : « L’excellence n’est pas un gros mot »

Article actualisé le 16/07/2017 à 14h53
L'AUTEUR
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

À Reichshoffen, l’usine Alstom reprise par l’Espagnol CAF, préféré par les salariés

par Jean-François Gérard. 675 visites. 2 commentaires.

À Kilstett, des hooligans néonazis se battent en plein centre-ville

par Guillaume Krempp. 13 368 visites. 1 commentaire.

Jeudi, une marche contre les violences sexistes et sexuelles

par Maud de Carpentier. 1 001 visites. 2 commentaires.
×