Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Amopix habille la cathédrale de Strasbourg par un clip graphique
Vigies 

Amopix habille la cathédrale de Strasbourg par un clip graphique

par Franck Brucker.
Publié le 9 janvier 2014.
Imprimé le 30 septembre 2023 à 11:24
1 438 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
A VOIR SUR

VIMEO.COM

Voir la cathédrale de Strasbourg sous toutes ses formes et en 2 minutes 37. Le nouveau projet vidéo « personnel » de la société strasbourgeoise Amopix, spécialisée dans l’animation, le motion design et le film documentaire, se veut un clin d’oeil au générique de 12 secondes, précédemment réalisé pour le compte de l’émission de France 2 « Paroles de vitrail » (produite par Cerigo-Films, une autre société de production strasbourgeoise).

Pour le réaliser, il n’a fallut pas moins de trois semaines de travail au total. L’équipe s’est basée sur une vingtaine de gravures anciennes de la dite cathédrale, datant du XVIIe, XVIIIe et XIXe siècle. L’ensemble a ensuite été exporté sur le logiciel de montage Cinéma4D, une référence dans le design animé, pour en faire un plan vidéo. Le graphisme a ensuite été reprojeté sur les différents plans, auxquels ont été rajoutés différents travellings et autres effets via le logiciel vidéo Première d’Adobe et After effects. La musique de fond, elle, est issue d’une cdthèque libre de droits. Aucune diffusion n’est à l’ordre du jour autre que par les réseaux sociaux.

Aller plus loin

Page Facebook officielle de la société Amopix.

Le générique initial de 12 secondes de l’émission « Paroles de vitrail ».

L'AUTEUR
Franck Brucker
Etudiant en Master 1 à l'Ecole de journalisme de Grenoble (EJDG), je suis stagiaire à la rédaction de Rue89 Strasbourg pour un mois.

En BREF

Une cinquantaine d’étudiants mobilisés contre la hausse des frais pour les étrangers en master

par Emma Viola. 640 visites. 2 commentaires.

Contre « les rétentions de réfugiés », un Cercle de silence samedi et un débat

par Roni Gocer. 433 visites. 1 commentaire.

Pour avoir insulté Emmanuel Macron à Sélestat, deux manifestants condamnés à 400€ d’amende

par Roni Gocer. 734 visites. 6 commentaires.
×