Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Cet été, la cathédrale « transfigurée » et des pédalos à Malraux…
Culture 

Cet été, la cathédrale « transfigurée » et des pédalos à Malraux…

par Mélanie Oudot.
Publié le 5 juillet 2014.
Imprimé le 29 novembre 2022 à 16:37
6 151 visites. 5 commentaires.
Illuminations de la Cathédrale de Strasbourg, été 2013 (doc remis)

Les illuminations de la Cathédrale de Strasbourg, été 2013 (doc remis)

Spectacles, concerts, théâtre et même du sport… Le programme des animations estivales à Strasbourg est plutôt dense : 700 animations sont prévues et surprise : du changement aux illuminations de la cathédrale !

Le lancement de la saison estivale est programmé samedi 5 juillet avec la mise en place des « transfigurations » et non plus les illuminations de la Cathédrale Notre-Dame et du spectacle d’eau et de lumières au barrage Vauban. Cette année, pour préparer le millénaire de la Cathédrale, les illustrations changent un peu (il était temps) puisqu’il sera question de « vidéomapping » et non plus seulement de spots lumineux. D’après Mathieu Cahn, adjoint au maire de Strasbourg en charge de l’animation :

« C’est un spectacle inédit créé par Damien Fontaine, qui est un artiste reconnu. On expérimente cette année avec le vidéomapping, puisque cette technique a rarement été utilisée à Strasbourg et qu’elle n’a pas encore fait ses preuves, surtout sur la cathédrale. Il s’agit d’une préfiguration, qui aura valeur de test, de ce qu’on prévoit pour le Millénaire. »

Le videomapping aura lieu sur les Ponts Couverts aussi cette année (Photo Mathieu Cahn / Facebook)

Le videomapping aura lieu sur les Ponts Couverts aussi cette année (Photo Mathieu Cahn / Facebook)

À la Petite-France, l’habituel jeux d’eau et de lumières

Le spectacle d’eau et de lumières situé au barrage Vauban – Ponts Couverts à la Petite France change un peu aussi, comme le détaille Mathieu Cahn :

« Les deux grands spectacles de l’été ont été conçu pour fonctionner ensemble. Auparavant, il n’était pas possible de voir les deux spectacles dans la même soirée, mais cette année, les spectateurs pourront admirer les transfigurations de la Cathédrale puis se rendre au barrage Vauban pour découvrir le spectacle d’eau et de lumières. »

Les deux spectacles durent 10 à 15 minutes et débuteront tous les deux à 22h15, à voir tous les jours jusqu’à fin août.

Les docks d'été à la Presqu'Ile Malraux (Photo Ville de Strasbourg G Engel)

En 2013, les docks d’été étaient situés près de l’UGC (photo). Ils seront devant la Médiathèque, presqu’île Malraux cette année (Photo Geneviève Engel / Ville de Strasbourg)


Strasbourg-plage à la presqu’île Malraux mais avec des pédalos

Tristesse, il faudra attendre jusqu’au 20 juillet pour pouvoir s’installer sur le sable des docks d’été, qui seront cette année installés devant la Médiathèque Malraux. Mais Mathieu Cahn affirme qu’ils seront présents autant de jours que l’an passé :

« Les docks d’été s’installent certes plus tard, mais ils seront ouverts tous les jours, contrairement à l’année dernière ! Et la nouveauté de 2014, c’est l’installation d’une base nautique avec l’utilisation du bassin devant la médiathèque Malraux pour naviguer sur des pédalos, des bateaux électriques, des embarcations gonflables, etc. »

Le service animation a aussi prévu d’installer sur la presqu’île Malraux un écran géant pour suivre le reste de la Coupe du monde de football.

Les Arts dans la rue, du 14 au 17 août

Des arts dans la rue

O-X-C, le spectacle tous azimuts concocté par la Compagnie Louxor en 2013 (doc remis)

Pour la 15ème édition, le festival des Arts dans la rue sera très resserré, du 14 au 17 août seulement. Mais tout de même 47 spectacles seront présentés par 19 compagnies. Comme d’habitude, ce festival propose une sélection de spectacles de cirque, de mime, de théâtre de rue, etc. La programmation a été presqu’entièrement renouvelée cette fois : pas de loups cracheurs de feu en 2014 mais quelques compagnies sont chargées d’assurer les spectacles pyrotechniques les plus impressionnants.

Ils se sont entraînés toute l’année…

ThéâtrAlis est le festival de théâtre amateur de Strasbourg et il a lieu jusqu’au 6 juillet au Taps Gare à Strasbourg. Plusieurs compagnies venues d’Alsace, de Lorraine et de Franche-Comté seront présentes pour présenter leur spectacle, comme Tréteaux 90 avec « Joséphine à Belfort« , une représentation où les faits historiques et le hasard ne font qu’un, ou TIC avec « l’aide-mémoire« , une comédie romantique où un homme se voit perturber par l’arrivée d’une femme, quelque peu mystérieuse…

Cinq places de la ville animées

Dès le 24 juillet et jusqu’au 30 août, cinq places du centre-ville seront animées par la présence d’une vingtaine de compagnies locales et d’associations. Un programme festif avec par exemple le spectacle « C’est pas magique, c’est scientifique » qui propose une vulgarisation de la science avec les équilibres improbables, la chimie folle et les illusions d’optique ou bien, « Échec et Maître » qui permet de jouer aux échecs en simultané contre un « maître ».

Et pour les sportifs, une tournée des sports est prévue dans les parcs : sportif, tonic, ou plus doux.

Voir le programme complet des animations d’été

(Édité par Pierre France) 

Aller plus loin

Retrouvez les animations d’été, le festival des Arts dans la Rue et tous les rendez-vous culturels dans l’agenda des sorties de Rue89 Strasbourg : http://sortir.rue89strasbourg.com.

Sur Strasbourg.eu : le mini site dédié aux animations d’été

Sur Rue89 Strasbourg : À Strasbourg, les prestataires de l’animation se suivent et se ressemblent

Article actualisé le 06/07/2016 à 14h57
L'AUTEUR
Mélanie Oudot
Mélanie Oudot
Etudiante à l'Institut Supérieur de Communication (iscom). Responsable de l'agenda des sorties.

En BREF

Lancement d’une association pour l’égalité de genre dans la culture samedi

par Pierre France. 497 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Une marche contre les violences sexistes et sexuelles samedi

par Maud de Carpentier. 319 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Manifestation spontanée mercredi contre une conférence anti-avortement au Parlement européen

par Maud de Carpentier. 1 080 visites. 1 commentaire.
×