Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Une appli pour l’entraide des étudiants strasbourgeois pendant le confinement
L'actu 

Une appli pour l’entraide des étudiants strasbourgeois pendant le confinement

par Tristan Kopp.
Publié le 17 avril 2020.
Imprimé le 02 août 2021 à 15:07
2 302 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Le projet était en développement depuis près d’un an, mais le confinement en a accéléré la sortie. FEU ! est une application de mise en relation à destination des étudiants, développée au sein de l’Université de Strasbourg. Elle doit permettre de faciliter la solidarité étudiante, que ce soit pour un soutien scolaire, des contacts sociaux ou des échanges linguistiques.

Avec le confinement, nombre d’étudiants se retrouvent isolés. Plus d’accès aux cours bien entendu, mais aussi aux ressources nécessaires à leurs recherches. L’isolement social les frappe aussi durement, notamment pour ceux vivant en chambre universitaire. Ce contexte a poussé l’Institut de développement et d’innovation pédagogiques (IDIP) de l’Université de Strasbourg à accélérer la sortie d’une application prévue à l’origine pour septembre 2020.

Une application qui fait le pari de l’entraide

FEU ! (pour Forum d’Entraide Universitaire) est un projet né suite au concours d’innovation numérique de l’Unistra HackeTaFac. Le vainqueur de l’édition 2019, Théo Wittersheim, a imaginé cette application pour « mettre en relation tous les étudiants de manière à ce qu’un contact humain soit à portée de main au quotidien. »

Théo Wittersheim (avec le trophée à droite) a bénéficié d’un soutien financier de 10 000€ et d’un accompagnement de l’Unistra pour le développement de FEU! (Document remis)

L’application propose aux étudiants de poster des annonces dans trois grandes catégories, elles-mêmes divisées en sous-rubriques. Dans la catégorie universitaire, il s’agit principalement de demander ou de proposer de l’accompagnement scolaire et de l’aide dans les études. Dans la catégorie langues, les annonces se concentrent sur les discussions entre locuteurs pour favoriser un apprentissage mutuel. Les loisirs quant à eux regroupent toutes les propositions d’activités et de sorties (pour après le confinement).

L’application se veut la plus exhaustive possible. Les annonces ne sont pas pré-formatées et l’initiative est laissée aux utilisateurs. Une modération a posteriori est néanmoins assurée par les services de l’Unistra, afin de s’assurer du respect des conditions d’utilisation.

Un développement et un fonctionnement collaboratifs

Développée pour l’usage des smartphones, FEU ! est aussi disponible sur tablette et ordinateur. L’application s’adresse aux étudiants de Strasbourg, et il est nécessaire de disposer d’un identifiant à Ernest, l’Espace Numérique de Travail de l’Unistra, pour s’y connecter. Les 50 000 étudiants de l’Unistra sont donc invités à se contacter et à se rendre service.

L’application affiche par défaut toutes les annonces, mais il est possible de les trier selon plusieurs filtres. (Document remis))

L’application étant sortie avec 4 mois d’avance, pressée par la nécessité qu’impose le confinement, elle est encore amenée à évoluer. Les utilisateurs peuvent envoyer leurs retours et avis via un formulaire disponible sur la page de présentation du projet. Une foire aux questions est également déjà disponible pour guider les premiers pas.

Lancée le 15 avril, la plateforme comporte déjà une vingtaine d’annonces. Les offres vont de la discussion en anglais à la collaboration dans des jeux vidéos en ligne, en passant par un projet de structure associative.

Aller plus loin

Sur Unistra.fr : se connecter à FEU !

Article actualisé le 18/04/2020 à 22h17
L'AUTEUR
Tristan Kopp

En BREF

Samedi, septième manifestation contre le pass sanitaire à Strasbourg

par Lola Manecy. 4 779 visites. 4 commentaires.

Victime de racisme dans la police à Strasbourg, le brigadier Rezgui Raouaji obtient sa mutation

par Guillaume Krempp. 1 528 visites. 2 commentaires.

Jeudi, sixième rassemblement contre le pass sanitaire à Strasbourg

par Lola Manecy. 4 904 visites. 13 commentaires.
×