Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Le député PS Armand Jung démissionne
L'actu 

Le député PS Armand Jung démissionne

par Jean-François Gérard.
Publié le 25 février 2016.
Imprimé le 20 juin 2021 à 20:52
2 477 visites. 9 commentaires.
Armand Jung, Mathieu Cahn, Philippe Bies, trio socialiste (Photo David Rodrigues)

Armand Jung (à gauche), Mathieu Cahn et Philippe Bies, trio socialiste (Photo David Rodrigues)

Le député PS Armand Jung (65 ans) a annoncé ce jeudi 25 février par communiqué qu’il démissionnera mardi 1er mars de son mandat pour raisons de santé. En novembre, il avait été victime d’un malaise dans les jardins de l’Assemblée Nationale. Il était député de la première circonscription du Bas-Rhin, qui regroupe les quartiers centraux et ouest de Strasbourg depuis 1997.

Législative partielle dans trois mois

Son suppléant est son actuel attaché parlementaire, Éric Elkouby, par ailleurs adjoint au maire de Strasbourg et conseiller départemental. S’il souhaite se présenter à la succession d’Armand Jung lors de l’élection partielle dans trois mois et qu’il est réélu, il devra choisir avec son mandat d’adjoint après 2017 en raison de la loi sur le cumul des mandats. Avec Philippe Bies (2e circonscription), il était l’un des deux seuls députés socialistes dans le Bas-Rhin.

Le communiqué d’Armand Jung

Le député Armand Jung détaille ses raisons dans son communiqué - cliquez pour l'afficher en plus grand (doc remis)

Le député Armand Jung détaille ses raisons dans son communiqué – cliquez pour l’afficher en plus grand (doc remis)

Article actualisé le 03/01/2017 à 18h02
L'AUTEUR
Jean-François Gérard
Jean-François Gérard
A rejoint la rédaction de Rue89 Strasbourg à l'été 2014. En charge notamment de la politique locale.

En BREF

Elections régionales : « J’ai reçu un texto du RN. Comment ont-ils trouvé mon numéro ? »

par Lola Manecy. 1 832 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Au tribunal administratif, le rapporteur public demande de reprendre les « compensations » au GCO

par Jean-François Gérard. 1 338 visites. 4 commentaires.

Avec Médecin de nuit, Elie Wajeman prend le pouls d’un Paris noctambule, entre Subutex et solitude

par Manon Charbonnier. 359 visites. 1 commentaire.
×