La dissolution du Bastion Social demandée à l’Assemblée nationale
Édition abonnés  Politique 

La dissolution du Bastion Social demandée à l’Assemblée nationale

Question du député de la majorité Thierry Michels sur l'action du gouvernement face au Bastion Social, un groupuscule d'extrême-droite installé à Strasbourg, Lyon, Marseille, Chambéry et Aix-en-Provence. Réponse de Jacqueline Gourault, ministre auprès du ministre de l'Intérieur Gérard Collomb. (Document Remis / Montage Slimani Salem / Rue89 Strasbourg )

Mardi 3 avril, le député Thierry Michels (LREM) a demandé au ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, s'il était envisageable de prononcer la dissolution du Bastion Social, suite à l'établissement de son local associatif à Strasbourg, L'Arcadia. Jacqueline Gourault, ministre auprès de Gérard Collomb, estime que les conditions ne sont pas encore réunies pour dissoudre l'association identitaire.
Le gouvernement pourrait-il envisager de dissoudre l'association identitaire du Bastion Social ? Thierry Michels, député (LREM) de la première circonscription du Bas-Rhin, a

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nouveau ici ?
Abonnez vous !
L'AUTEUR
Guillaume Krempp
Guillaume Krempp
Journaliste en alternance depuis la rentrée 2017.

En BREF

Des traces de sang retrouvées dans l’appartement du suspect de l’enlèvement de Sophie Le Tan

par Jean-François Gérard. 3 361 visites. 5 commentaires.

Disparition d’une étudiante de 20 ans à Schiltigheim, un homme de 58 ans en garde à vue

par Pierre France. 5 376 visites. 1 commentaire.

La deuxième version du futur Parc des expositions sera en bois

par Jean-François Gérard. 1 827 visites. 8 commentaires.