La dissolution du Bastion Social demandée à l’Assemblée nationale
Édition abonnés  Politique 

La dissolution du Bastion Social demandée à l’Assemblée nationale

Question du député de la majorité Thierry Michels sur l'action du gouvernement face au Bastion Social, un groupuscule d'extrême-droite installé à Strasbourg, Lyon, Marseille, Chambéry et Aix-en-Provence. Réponse de Jacqueline Gourault, ministre auprès du ministre de l'Intérieur Gérard Collomb. (Document Remis / Montage Slimani Salem / Rue89 Strasbourg )

Mardi 3 avril, le député Thierry Michels (LREM) a demandé au ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, s'il était envisageable de prononcer la dissolution du Bastion Social, suite à l'établissement de son local associatif à Strasbourg, L'Arcadia. Jacqueline Gourault, ministre auprès de Gérard Collomb, estime que les conditions ne sont pas encore réunies pour dissoudre l'association identitaire.
Le gouvernement pourrait-il envisager de dissoudre l'association identitaire du Bastion Social ? Thierry Michels, député (LREM) de la première circonscription du Bas-Rhin, a

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nouveau ici ?
Abonnez vous !
L'AUTEUR
Guillaume Krempp
Guillaume Krempp
Journaliste, en recherche d'enquêtes et d'impacts

En BREF

Les infirmières scolaires peuvent désormais soutenir le personnel des hôpitaux et des Ehpad

par Guillaume Krempp. 652 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

À Koenigshoffen, un jeune homme en possession de cannabis frappé par des policiers

par Florian Schotter. 6 357 visites. 8 commentaires.

Fred Ficus, DJ producteur : « Dans six mois, trois fois plus d’albums publiés »

par Florian Schotter. 560 visites. Aucun commentaire pour l'instant.