Au conseil communautaire : financement, habitat et raffinerie
Politique 

Au conseil communautaire : financement, habitat et raffinerie

actualisé le 28/01/2015 à 17h41

Conseil municipal de Strasbourg (Photo Pascal Bastien)

LA salle des conseils du centre administratif de Strasbourg (Photo Pascal Bastien)

EN DIRECT. – C’est une première, le conseil de la communauté urbaine de Strasbourg (CUS) sera retransmis en vidéo, comme les conseils municipaux. Mais les débats sur les orientations budgétaires, malgré une actualité brûlante, n’auront lieu qu’en janvier. Au menu de cette édition, l’adhésion de la collectivité à l’Agence France Locale pour faciliter ses emprunts futurs, le programme local de l’habitat et la mise en œuvre d’un partenariat pour reprendre le site de la raffinerie de Reichstett.

Les maires et les conseillers de la CUS sont invités à participer au premier conseil communautaire filmé en direct ce vendredi à partir de 8h30. La vidéo modifie l’ambiance générale, au détriment pour certains de la qualité des échanges, au bénéfice pour d’autres de la transparence et de la participation des citoyens. Quoiqu’il en soit, ce conseil devrait être animé puisque les agents de la CUS en grève ont prévu de s’y inviter vers 11h. Le président de la CUS, Robert Herrmann (PS), a prévu de les recevoir une délégation, mais il n’est pas certain que ça leur suffise.

Le conseil communautaire prévoit d’aborder 24 points. L’adhésion de la CUS à l’Agence France Locale pourrait donner lieu à quelques débats animés, puisqu’il s’agit pour la collectivité de dépenser 2,4 millions d’euros pour adhérer à un système de financement public géré par les collectivités de la nation. La CUS n’a pas de problème pour emprunter, pour l’instant, mais ce système permettra, selon Robert Herrmann de se passer des banques pour une partie des emprunts futurs, jusqu’à 50% des montants empruntés dès 2015.

Autre point à l’ordre du jour, le rapport du comité d’éthique de la vidéo-surveillance. Cette instance rend des avis sur l’installation de nouvelles caméras. En 2013, le comité d’éthique présidée par Chantal Cutajar, entre temps devenue adjointe au maire de Strasbourg, a rendu 10 avis favorables pour la mise en place de nouvelles caméras et 6 avis défavorables. Robert Herrmann proposera que soit nommé à la présidence du comité d’éthique Jean-Paul Costa, président de l’Institut des droits de l’Homme de Strasbourg.

Les conseillers auront également à valider le point d’étape annuel du 4e programme local de l’habitat (PLH) adopté en 2009 pour six ans. Il était alors question de construire 3 000 nouveaux logements par an, dont 1 500 aidés. Un objectif dépassé pour 2013 selon Syamak Agha Babaei, vice-président (PS) en charge du logement, avec la construction de 4 000 logements dont 1 500 aidés. Le programme poursuit également cinq projets de rénovation urbaine (Neuhof, Meinau, Hautepierre, Cronenbourg et les Hirondelles à Lingolsheim) : 77% des 816 millions d’euros prévus par les conventions ont été engagés.

Suivre le conseil communautaire en direct

Flux vidéo fourni par la CUS

Suivre les commentaires sur Twitter


Aller plus loin

Sur Strasbourg.eu : télécharger l’ordre du jour

Tags
L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

GCO : côtes apparentes et visages émaciés, les grévistes de la faim se déshabillent

par Jean-François Gérard et Guillaume Krempp. 3 771 visites. 10 commentaires.

Revoir la présentation des mesures de sécurité pour le Marché de Noël

par Pierre France. 558 visites. 4 commentaires.

Deux dirigeantes de France 3 Grand Est écartées

par Pierre France. 2 837 visites. Aucun commentaire pour l'instant.