Le dispositif sonore à l’Aubette est un effaroucheur de pigeons
L'actu 

Le dispositif sonore à l’Aubette est un effaroucheur de pigeons

Suite à la parution de l’article « L’Aubette cherche-t-elle à dissuader les squats par les ultra-sons », la directrice du centre commercial de la place Kléber à Strasbourg, Carol Escudero, a retrouvé la nature exacte du dispositif sonore installé aux portes :

« C’est nous qui avons installé ce dispositif. Il s’agit d’un effaroucheur de pigeons de la marque Rat Down. »

Initialement, le centre commercial ne se souvenait plus d’avoir installé un tel appareillage…

Protéger un bâtiment classé

L’effaroucheur automatique est programmé pour fonctionner en dehors des horaires d’accueil du public, de 21h à 9h, au moment où le calme pourrait laisser place à l’installation de rongeurs et volatiles. Il a pour but de préserver le bâtiment classé à l’inventaire des monuments historiques, et notamment les corniches, des détériorations occasionnées par les fientes de pigeons. Carol Escudero précise :

« Cet appareil est en conformité. Il est également utilisé dans certaines grandes surfaces. Ce dispositif est inoffensif puisqu’il ne diffuse que des sons et non des ondes électromagnétiques comme le font nos portables, par exemple. »

Rock pigeon (CC Search / creativecommons)

Rock pigeon (CC Search / creativecommons)

Le fonctionnement de cet effaroucheur de pigeon est expliqué sur le site de la société Rat Down :

« L’effet des ultrasons et leurs conséquences sur les rongeurs sont reconnus par beaucoup de rapports scientifiques depuis de nombreuses années. Dans le cas des ondes ultrasoniques, on parle d’ondes qui ne sont pas audibles par l’homme ni par les animaux domestiques, mais qui sont très douloureuses pour les rongeurs, pigeons et moineaux. Dans le cas des vibrations sismiques, on parle de signaux basses fréquences qui poussent les souris et les rats à abandonner leurs terriers. Les deux systèmes provoquent un déséquilibre des fonctions biologiques des rongeurs, c’est-à-dire manger, dormir, se reproduire, se déplacer, etc. »

Reste que le dispositif a un effet collatéral : effaroucheur de jeunes à partir de 21 heures. Mais ça, l’Aubette peut vivre avec…

L'AUTEUR
Lizzie Lambert
Lizzie Lambert
Journaliste reporter d’images, pigiste à Rue89 Strasbourg. Intérêts : société, économie, nature, culture.

En BREF

Un camp pour la « justice climatique » en Alsace

par Hélène Janovec. 409 visites. 6 commentaires.

Les maternités de Thann et d’Altkirch fermées dès novembre

par Pierre France. 792 visites. 5 commentaires.

L’A35 sera fermée une partie de l’été entre la Vigie et l’Elsau

par Hélène Janovec. 4 762 visites. 6 commentaires.