Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Avec une fin de match frileuse, le Racing gâche des points face à Brest
La Cave de Papy
  La Cave de Papy, c'est le rendez-vous qui debrief toutes les rencontres du Racing, pour les supporters et par les supporters.
blogs La Cave de Papy 

Avec une fin de match frileuse, le Racing gâche des points face à Brest

par Andrea Lamy.
Publié le 4 février 2021.
Imprimé le 02 août 2021 à 15:04
1 044 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Le Racing Club de Strasbourg (RCSA) était en train de se diriger vers son huitième succès de la saison. Seulement son adversaire le Stade Brestois en a décidé autrement en parvenant à arracher une égalisation dans les ultimes secondes de la confrontation (2-2). La Cave de Papy revient sur cette contre-performance suite à une mauvaise fin de match.

C’est un réveil difficile ce matin lorsque l’on repense au scénario du match de la veille Le Racing Club de Strasbourg qui a ouvert le score et inscrit un second but avait fait le plus dur face à Brest mercredi 3 février. Le football est à la fois si merveilleux, mais aussi cruel pour les retournements de dernière minute. Les Strasbourgeois en ont fait l’amer expérience.

Avec une avance de deux buts, le Racing a privilégié la défense à partir de la 73è minute et n’a plus cherché à continuer de noyer le navire brestois, proche de couler. Dans une mauvaise période, l’équipe bretonne se dirigeait vers sa cinquième défaite de rang. Mais ses joueurs profitent de la fin des assauts strasbourgeois pour réduire la marque (83e), suite à une faute de mains du gardien Eiji Kawashima. Puis, à peine dix minutes plus tard, a ramené les deux équipes à égalité, à quinze secondes du coup de sifflet final (2-2). Même avec le public, la Meinau aurait sûrement été aussi silencieuse que lors de ce soir à huis clos.

Malgré un système avec cinq défenseurs en fin de rencontre, le Racing n’a pas pu empêcher les Brestois de revenir à (2-2) à l’issue du match (photo Andréa Lamy)

Adrien Thomasson et Jean Eudes Aholou retrouvent le chemin du but

Les festivités ont vite commencé avec le but de Adrien Thomasson dès la 8e minute de jeu. Une ouverture du score du milieu offensif suite à un tir de loin de Jean-Eudes Aholou (1-0). La Cave de Papy relève que ce but est le plus rapide de la saison parmi les 32 réalisations du club. À la 70e minute, Jean-Eudes Aholou devient à son tour buteur (2-0). Il profite d’une mauvaise passe du défenseur brestois Jean Lucas et d’une inattention du gardien Gautier Larsonneur, qui a laissé son but vide. Très en vue, le milieu défensif strasbourgeois a aussi trouvé la transversale lors de la 33e minute.

La défense abandonne son poste en fin de rencontre

La réduction de l’écart à (2-1) de l’attaquant Gaëtan Charbonnier vient donner un coup d’alerte au RCSA. Le club strasbourgeois ne semble pas prendre ce signal au sérieux. Scène surréaliste quelques secondes avant la fin du match, la défense strasbourgeoise n’est pas en place. Lionel Carole laisse passer le milieu brestois Julien Faussurier dans son dos, qui adresse son ballon à Jérémy Le Douaron, lui aussi bien seul. L’attaquant breton inscrit son tout premier but avec Brest à la 90+4 d’une frappe limpide (2-2).

La Cave de Papy souligne le bon coaching de Olivier Dall’Oglio. Les buts ont été inscrits par les remplaçants. Le club finistérien peut se targuer d’une efficacité maximale, deux buts pour deux tirs cadrés. En revanche, nous déplorons celui de l’entraîneur strasbourgeois Thierry Laurey qui s’est contenté d’une avance de deux buts. Alors que tout se passait bien, il a choisi de passer à cinq défenseurs pour tenir le score plutôt que d’aller chercher un troisième but. C’est en mettant un défenseur de plus sur le terrain que le Racing a encaissé ces deux buts fatals. Un comble.

Samuel Bourreau donne son avis compte tenu du score (2-2) entre Strasbourg et Brest.
Voir tous les articles de ce blog
L'AUTEUR
Andrea Lamy

En BREF

Samedi, septième manifestation contre le pass sanitaire à Strasbourg

par Lola Manecy. 4 777 visites. 4 commentaires.

Victime de racisme dans la police à Strasbourg, le brigadier Rezgui Raouaji obtient sa mutation

par Guillaume Krempp. 1 528 visites. 2 commentaires.

Jeudi, sixième rassemblement contre le pass sanitaire à Strasbourg

par Lola Manecy. 4 904 visites. 13 commentaires.
×