Balade nature… au centre-ville de Strasbourg !
Vie pratique 

Balade nature… au centre-ville de Strasbourg !

Balade nature. – Si les constructions nouvelles se multiplient depuis quelques années, Strasbourg reste peu dense par rapport à des villes comme Bordeaux, Lille ou Nantes. Ce qui laisse de la place à la verdure, même dans les quartiers centraux. La dernière balade de cette série part des Halles et va jusqu’à la presqu’île Malraux, en passant par l’Orangerie et la Citadelle.

Le circuit qui suit, à parcourir à pied en 3h15 environ, est tout entier en milieu urbain. De simples baskets suffisent, même s’il est toujours plus confortable de marcher longtemps dans des chaussures adaptées… Prévoyez crème solaire ou cape de pluie, et bien sûr une bouteille d’eau, même si vous trouverez quelques endroits (payants) où vous ravitailler en chemin.

Les lieux de départ et d’arrivée sont situés à des stations de tram, afin que vous puissiez vous passer de voiture ou de vélo. Ce dernier mode de transport peut néanmoins être utilisé sur tout le circuit et divise par deux le temps de trajet. Cette balade, contrairement à d’autres, est accessible aux personnes handicapées presque tout du long. Quand le chemin n’est pas adapté, il est doublé par un quai ou une piste cyclable.

1 – Le canal des Faux-Remparts

Départ. – La promenade commence à la station de tram Ancienne Synagogue – Les Halles (ligne A et D). Prenez le large pont du Marché (piétons) en face des Halles, puis à gauche sur le quai de Paris. Là, descendez la rampe en pierres jusqu’aux berges du canal des Faux-Remparts. Prenez à droite, pour remonter vers la place de la République.

Ce sentier, aux pavés irréguliers (boueux et glissants ce printemps), a été réaménagé entre 2012 et 2013, laissant plus de place à la nature mais moins aux joggeurs (qui, du coup, doivent courir en face) ou aux SDF. Pas de banc, mais une végétation foisonnante… et quelques chiens et leurs maîtres. Parcourez ainsi un peu plus d’un kilomètre, en contrebas de quelques beaux spécimens de la Neustadt, tels la place de la République ou le lycée des Pontonniers.

Le long du canal des Faux-Remparts, au nord de l'ellipse insulaire (Photos MM / Rue89 Strasbourg)

Le long du canal des Faux-Remparts, au nord de l’ellipse insulaire (Photos MM / Rue89 Strasbourg)

2 – A la confluence de l’Ill et de l’Aar

Passez sous le pont Saint-Etienne et remontez à droite par un petit escalier sur le quai du même nom. Prenez à droite, puis à nouveau à droite sur le pont. Tout de suite (encore) à droite, descendez sur les berges de l’Esca, ce bâtiment aux appartements haut-de-gamme, construit en 1934.

Profitez (de jour !) de cet endroit exceptionnel, face aux péniches du quai des Pêcheurs, là où se croisent Ill et canal des Faux-Remparts. Mais attention, plus question de s’asseoir pour grignoter ici son sandwich : depuis quelques années et à l’initiative de l’adjoint de quartier (et président de l’Eurométropole) Robert Herrmann, « un aménagement paysager empêchant l’installation de groupe, grâce à des plantations dissuasives » est en place. Cette nature « dissuasive » : des bosquets de ronces bien visibles, disséminés sur la berge…

Après être passé sous le pont Royal (station Gallia), remontez par une rampe en pente douce vers le quai Koch, puis prenez le pont d’Auvergne, à la confluence de l’Ill et de l’Aar, face au Palais universitaire. Une petite pause au café Brant pour boire un jus de fruit / reposer ses gambettes / se soulager la vessie ? Et puis ça repart, par le quai du Maire-Dietrich, qui longe les baies vitrées du café, côté Ill.

Sur les berges de l'Esca, la nature "dissuasive" (Photos MM / Rue89 Strasbourg)

Sur les berges de l’Esca, la nature « dissuasive » – Vers le quai Koch – place de l’Université (Photos MM / Rue89 Strasbourg)

3 – Vers les institutions européennes

Traversez la place Sébastien-Brant et prenez le quai Rouget-de-L’Isle, marqué par un losange bleu du Club Vosgien et le repère de l’un des circuits Vitaboucle (PDF). En face, de l’autre côté de l’Ill, le quai Mullhenheim s’allonge, avec ses ambassades américaine et allemande, têtes de pont de l’île Sainte-Hélène. De votre côté, les belles demeures du quai (dont l’école maternelle Notre-Dame de Sion) rivalisent d’architectures originales…

Passez le pont de la Dordogne et plongez sur le quai du Bassin de l’Ill (toujours tout droit), après la passerelle métallique Ducrot – inaugurée en 1889, la même année que la Tour Eiffel ! A hauteur de l’Ill, découvrez les locaux de la chaîne franco-allemande Arte, puis le Parlement européen (en face), en longeant les bâtiments du Conseil de l’Europe (puis son parking semi-sauvage, à l’arrière). Prenez la rue Sforza, en zigzaguant entre les voitures et débouchez sur l’avenue de l’Europe.

Mi-parcours. – Là, après 1h30 de marche (cool) environ, vous pouvez prendre le tram de l’autre côté du canal à gauche, à la station Droits-de-L’Homme (ligne E), ou les bus 72, 30 et 6 (station Conseil de l’Europe) à droite, vers le centre-ville. Ou continuer la balade !

Quai Rouget-de-L'Isle puis quai du Bassin de l'Ill (Photos MM / Rue89 Strasbourg)

Quai Rouget-de-L’Isle puis quai du Bassin de l’Ill, avec vue sur le Parlement et la Cour européenne des Droits de l’Homme (Photos MM / Rue89 Strasbourg)

4 – L’Orangerie et le Bon Pasteur

Traversez l’avenue de l’Europe et rentrez dans le parc de l’Orangerie par la guérite en grès et colonnade devant laquelle les Kurdes se relaient 365 jours par an. Là, dans le parc, vous pouvez pique-niquer, faire jouer les enfants aux nombreux agrès, manger une glace chez Franchi (deux spots à glaces + un restaurant en face du Conseil), faire un déjeuner gastronomique au Buerehiesel… (liste non-exhaustive.) Ou traverser d’une traite le parc d’ouest en est, en direction de la rue François-Xavier-Richter, qui longe le côté est du parc.

Prenez cette rue à droite, traversez et prenez le boulevard (sic) Jean-Sébastien-Bach, petit passage qui mène à un pont de bois sur l’étang artificiel structurant ce quartier récent du Bon Pasteur. Continuez tout droit par la rue Touchemolin et débouchez sur la place du Conseil des Quinze. Encore une possibilité de larguer les amarres : le bus 15 passe par là, direction (entre autres) la place de la Bourse…

(En haut) le parc de l'Orangerie - (En bas) le quartier du Bon Pasteur (Photos MM / Rue89 Strasbourg)

(En haut) le parc de l’Orangerie – (En bas) le quartier du Bon Pasteur (Photos MM / Rue89 Strasbourg)

5 – Du bassin des Remparts à l’Esplanade

Découvrez cette placette à la végétation rare, entourée de demeures étonnantes. Prenez toujours tout droit par la rue Richard-Brunck (en travaux ces temps-ci) et débouchez sur la rue du Général-Conrad. Traversez et trouvez un petit passage entre les rondins anti-caravanes pour accéder au bord de l’eau. Là, bifurquez vers la droite et suivez les péniches amarrées dans le bassin des Remparts. Un havre de paix en face du port nord

Laissez (sur votre droite) la cité Rotterdam, le quartier Leclerc où est installé l’EPIDE de Strasbourg depuis 2007, puis, après le pont d’Anvers, longez le stade de l’AS Vauban avec, en arrière-plan, les immeubles de l’Esplanade. Côté bassin de la Citadelle, après les bateaux de croisière, profitez de la vue sur le nouveau viaduc tram, mis en service en 2017, et le port de plaisance de Strasbourg.

Le long du bassin des Remparts, vers le quai des Belges - du Conseil des XV à l'Esplanade (Photos MM / Rue89 Strasbourg)

Le long du bassin des Remparts, vers le quai des Belges – du Conseil des XV à l’Esplanade (Photos MM / Rue89 Strasbourg)

6 – Du parc de la Citadelle aux berges de Danube

À hauteur du parc de la Citadelle, traversez le quai des Belges et entrez dans le parc. Découvrez là un jardin partagé (grillagé), ici des jeux pour enfants divers et récents, là encore, une balade le long des douves au bas des fortifications, jugées « meilleur spot à libellules de Strasbourg » par l’association Odonat (Office des données naturalistes d’Alsace).

Une fois imprégné de l’esprit des lieux, contournez les fortifications par la gauche et ressortez du parc par le quai des Alpes, que vous traversez. Restez à gauche du pont du Danube et descendez à hauteur de l’entrée du Vaisseau. Avant cette entrée, prenez le petit chemin verdoyant (toujours à gauche) jusqu’au bassin. Là, vous pouvez faire une petite pause sur les bancs, à proximité de prairies fleuries aux nombreuses fleurs et insectes…

Prenez ensuite à gauche sous le pont du Danube et continuez le long de la friche qui devient progressivement l’éco-quartier Danube. Passez le chantier de la tour Elithis et débouchez par un petit escalier à gauche sur le pont Churchill, en face des tours Black Swans, elles aussi en cours d’érection. Vous êtes au point d’arrivée de la balade, à la station de tram Winston-Churchill (tram E et C).

Si vous avez encore un peu d’énergie (ou que vous souhaitez prendre le tram A à la station Etoile-Bourse, en direction du point de départ de la balade, place des Halles), contournez le nouveau bâtiment de l’INET côté route du Rhin, puis le Ciné Cité. Là, vous déboucherez au cœur du quartier Malraux, la « nouvelle Neustadt » de Strasbourg…

Du parc de la Citadelle aux berges de Danube (Photos MM / Rue89 Strasbourg)

Du parc de la Citadelle aux berges de Danube (Photos MM / Rue89 Strasbourg)

Aller plus loin

Sur Rue89 Strasbourg : toutes nos balades nature, pour découvrir la ville, côté verdure.

L'AUTEUR
Marie Marty
Marie Marty
Journaliste indépendante, co-fondatrice de Rue89 Strasbourg. Membre de l'association des Journalistes - écrivains pour la nature et l'écologie.

En BREF

Enseignants et parents du collège Twinger déçus par la réponse de l’académie

par Pierre France. 1 828 visites. 3 commentaires.

Menacé d’une expulsion, le squat Bugatti mobilise ses soutiens mardi

par Pierre France. 1 131 visites. 6 commentaires.

La place des Halles évacuée pendant cinq heures mercredi

par Rue89 Strasbourg. 10 808 visites. 7 commentaires.