Balade nature : de l’Etoile à la Montagne-Verte, en passant par Kœnigshoffen
Vie pratique 

Balade nature : de l’Etoile à la Montagne-Verte, en passant par Kœnigshoffen

actualisé le 04/07/2016 à 18h51

C’est une balade dans les interstices de la ville, à la découverte de ces quartiers ouest de Strasbourg que l’on imagine denses et poussiéreux, balafrés par les grands axes de circulation. De la place de l’Étoile à la Montagne-Verte, en passant par Kœnigshoffen, cette randonnée offre à voir le meilleur du Parc naturel urbain (PNU), le long des canaux, de l’Ill et du Muhlbach, dans une verdure apaisante, qui cache des lieux discrets, beaux et paisibles.

Départ. – Cette balade nature est un peu plus longue que les précédentes (environ 4h, d’un bon pas, avec une pause pique-nique de 30 minutes environ). Il est possible de quitter le circuit à deux reprises, route de Schirmeck d’abord, route des Romains ensuite. Bonnes chaussures, crème solaire, bouteille d’eau et cape de pluie obligatoires !

Quatre heures à l’ouest de Strasbourg, et au vert. (carte MM / Rue89 Strasbourg)

Le départ est fixé à la station de tram Étoile-Bourse (lignes A et D) et de bus (lignes 14, 15, 24). À gauche de la rambarde du pont, qui surplombe le canal de dérivation (côté centre administratif), un petit escalier descend sur le quai, vers l’écluse du Heyritz : prenez-le et profitez de ce sentier parallèle à la rue du Marksgarten. Remontez sur la route de l’Hôpital et pénétrez dans le parc du Heyritz, en laissant le Pôle de l’habitat social et sa façade en mosaïque colorée sur votre gauche.

1 – Le parc du Heyritz

Ce parc est ouvert depuis 2014. On se souvient des débats autour de la qualité architecturale des immeubles tout autour, autant qu’à propos de la concentration de services publics dans ce secteur (le siège de la CAF est en cours de travaux) qui ont agité de multiples conseils municipaux pendant le précédent mandat. Faites-vous votre propre opinion en traversant ce nouveau parc, aux prairies fleuries ou aux bancs de grès disséminés à l’ombre des grands arbres. Vous pouvez prendre soit la passerelle (tout droit), soit le sentier en dur (chemin du Lohmühle), qui sillonne un peu plus. Attention, ne vous fiez pas à la carte de Google, qui n’est pas à jour !

Arrivé au carrefour – en face des jardins familiaux et du bâtiment du club d’aviron – prenez à droite, puis à gauche, en laissant sur votre droite la passerelle René-Burgun. Longez la piste cyclable (quai Jean-Pierre Mayno), avec, à votre droite, le canal, et à votre gauche, le collège Louis-Pasteur (les cubes en béton gris). Passez sous la passerelle Joseph-Meister et sous le pont de la rue de la Plaine-des-Bouchers. Contournez la Grande Mosquée de Strasbourg, toujours sur le même quai Jean-Pierre Mayno, jusqu’au pont ferroviaire, sous lequel vous ne passez pas !

Parc du Heyritz, deux ans après son inauguration (Photos MM / Rue89 Strasbourg)

Parc du Heyritz, deux ans après son inauguration (Photos MM / Rue89 Strasbourg)

2 – En passant par le Herrenwasser

À gauche du sentier, prenez l’escalier qui monte sur le pont de chemin de fer [note pour nos lecteurs handicapés : c’est le seul passage impossible à franchir en chaise roulante, le reste est théoriquement accessible en fauteuil] et surplombe la zone de confluence entre le canal du Rhône-au-Rhin et l’Ill, ainsi que les îles Stella et Weiler.

Vous êtes désormais dans le quartier de la Montagne-Verte, mais également dans le Parc naturel urbain de Strasbourg (ex-PNU Ill-Bruche), et plus spécifiquement dans le secteur des canotiers, dont nous racontions l’histoire en mai 2015.

Carte des parcours de balades dans le PNU Ill-Bruche (Doc. Ville de Strasbourg)

Carte des parcours de balades dans le PNU Ill-Bruche (Doc. Ville de Strasbourg)

Suivez dans un premier temps la piste du Herrenwasser sur votre droite, où se confondent deux balisages, celui du PNU (parcours des canotiers – tous les parcours sont téléchargeables sur le site de la Ville de Strasbourg) et celui du Club Vosgien (cercle rouge). Passez sous les multiples ponts de l’autoroute A35 et prenez le sentier sur la gauche, après une petite fourche.

Passez ensuite sous le pont voitures-tram de la rue de la Montagne-Verte (vous rencontrerez une petite quinzaine de ponts pendant la balade !) et embrayez, toujours à gauche de la piste cyclable, sur le parcours PNU de la matelote, parallèlement au quai du Brulig. Deux aires de jeux pour enfants se trouvent sur ce tronçon.

Le long de l'Ill, du Herrenwasser au passage de l'Illhof, passez sous de nombreux ponts (Photos MM / Rue89 Strasbourg)

Le long de l’Ill, du Herrenwasser au passage de l’Illhof, passez sous de nombreux ponts (Photos MM / Rue89 Strasbourg)

3 – Les écluses du canal de la Bruche

Après l’aire de jeu du Brulig, suivez toujours l’Ill (chemin à gauche) et découvrez ce tronçon baigné de verdure et peu fréquenté, puisqu’à l’écart de la piste cyclable. Un peu plus loin, quelques bancs sous les arbres permettent de faire une petite pause.

Quittez ensuite le cercle rouge du Club Vosgien pour les losanges rouge et bleu et le parcours de la matelote (à gauche). Suivez les panneaux de bois, supports des photos du Safari urbain et passez l’accueil PNU « des confluences ». Au passage de l’Illhof, prenez le sentier sous le pont, laissez à gauche la passerelle de la Flassmatt et tournez à droite vers le canal de la Bruche, par le quai de la Flassmatt. Vous êtes à présent sur le parcours PNU des Muhlbach, ces ruisseaux utilisés par la petite industrie, dans les siècles passés.

Vous débouchez ensuite, et pour un court tronçon, sur les pistes cyclables des Forts et du canal de la Bruche. Attention aux vélos lancés à pleine vitesse !

Mi-parcours. – Là, après environ 1h30 de marche, vous pouvez monter sur la route de Schirmeck et prendre le bus 15 qui vous ramène place de la Bourse. Vous pouvez aussi continuer pour encore deux heures de rando environ.

Passez alors sous la voie ferrée (ce n’est pas le dernier exercice de ce type, le secteur est truffé de voies !) et prenez tout droit par un portique piétons-cyclistes, en laissant les pistes cyclables (piste Charles-Grosskost) de l’autre côté des écluses. Une pause pour lézarder au soleil s’impose sur le grès de la seconde écluse.

Passage de l'Illhof et écluses sur le canal de la Bruche (Photos MM / Rue89 Strasbourg)

Passage de l’Illhof et écluses sur le canal de la Bruche (Photos MM / Rue89 Strasbourg)

4 – Les « Folies du Muhlbach »

Continuez sur le sentier, le canal sur votre gauche. Vous êtes au sud du quartier de Kœnigshoffen. À droite, vous longez les serres des Jardins de la Montagne-Verte, structure d’insertion sociale par le maraîchage. Passez (encore) sous une voie ferrée. Vous arrivez devant un pont de grès, tout neuf. Ne le prenez pas. Tournez à droite, avec le Muhlbach sur votre gauche.

Sur quelques mètres, vous suivez les parcours PNU des Muhlbach et des capucins. Faites un léger détour en passant tout droit, au lieu de tourner tout de suite à droite. Au bout du chemin, dans une boucle du cours d’eau, laissez-vous surprendre par un espace ludique et végétal, les « Folies du Muhlbach », fruit d’un chantier participatif animé par l’association Haies Vives d’Alsace. Un endroit vraiment charmant !

Revenez ensuite sur vos pas et prenez à gauche, vers la rue Jean-Mentelin. A ce stade, vous pouvez remonter la rue Mentelin vers la route des Romains (bus 4, station Capucins). Ou aller tout droit (légèrement à droite) par le chemin du Grossroethig. Prenez le sentier à gauche, puis à droite et passez par le tunnel sous la voie ferrée.

Le long du Muhlbach, les "Folies" des Haies Vives d'Alsace (Photos MM / Rue89 Strasbourg)

Le long du Muhlbach, les « Folies » des Haies Vives d’Alsace (Photos MM / Rue89 Strasbourg)

5 – Le parc Albert-Schweitzer (CREPS)

Vous débouchez sur un stade, qu’il faut contourner par la droite, à découvert. Passez ensuite à gauche puis à droite (sous une voie ferrée, hé hé) et débouchez dans le parc Albert-Schweitzer (en hommage au médecin de Lambaréné), aménagé dans les années 1930 et très fréquenté par les gens du quartier. Vous avez la possibilité de faire là une pause pique-nique sous les arbres du parc, ou à l’ombre de la villa Gruber. Le parc jouxte le CREPS (Centre régional de l’éducation populaire et du sport d’Alsace).

Après un stade, le parc Albert-Schweitzer - A noter que l'arbre qui apparaît sur la photo de gauche a été abattu le lendemain de la prise de vue (Photos MM / Rue89 Strasbourg)

Après un stade, le parc Albert-Schweitzer – A noter que l’arbre qui apparaît sur la photo de gauche devait être abattu le lendemain de la prise de vue (Photos MM / Rue89 Strasbourg)

6 – De la tour du Schloessel au camping de la Montagne-Verte

Ressortez du parc par la rue du Schnokeloch. Remontez-la sur votre gauche, puis prenez à droite, par la rue Robert-Forrer, résidentielle. Là, faites un crochet par la très courte rue de la Rotlach et entrez dans le parc du Schloessel. L’endroit est étonnant, à l’écart de tout et pourtant appelé à devenir central. Dans la tour éponyme, actuellement en travaux, la Ville de Strasbourg prévoit d’installer le siège du PNU. A noter, dans le pré adjacent, sur la propriété d’une maison de retraite, paissent tranquillement des moutons…

Revenez sur vos pas et empruntez le sentier qui contourne le camping de la Montagne-Verte par le nord, avec, à votre gauche, un petit cours d’eau anonyme. L’entrée du camping se trouve un peu plus loin, sur la droite. Un coup d’œil s’impose, tant la rénovation des lieux est impressionnante : tout en bois, les chalets, roulottes, parties communes et jeux d’enfants donnent à l’ensemble un côté chic et chaleureux, très moderne.

La tour du Schloessel et le camping de la Montagne-Verte (Photos MM / Rue89 Strasbourg)

La tour du Schloessel (en haut) et le camping de la Montagne-Verte (en bas) (Photos MM / Rue89 Strasbourg)

7 – Le pré Saint-Gall

Ressortez du camping et prenez soit en face (quand le pont, en travaux, sera rouvert), soit à gauche puis à droite par un autre petit pont, le long de la piste François-Faber. Vous êtes alors dans le bois du Kupferhammer, plutôt dense. Empruntez l’un ou l’autre chemin pour le traverser, direction le pré Saint-Gall, au pied du plus ancien cimetière de Strasbourg, sur le coteau de Kœnigshoffen.

Là, vous débouchez sur le « Jardin à croquer », cultivé en permaculture par l’association Brin de Paille Alsace, qui se développe sur cet ancien champ de maïs depuis 3 ans. Par le sentier à gauche, prenez le nouvel escalier en grès qui grimpe vers trois nouveaux jardins partagés, aménagés depuis peu. Longez le premier à droite et tout droit vers le cimetière, jusqu’à tomber sur une table de pique-nique. Descendez les quelques marches et suivez le Chemin du Marais-Saint-Gall par le sud, jusqu’à la rue de l’Abbé-Lemire.

Au sortir du bois du Kupferhammer, le pré Saint-Gall (Photos MM / Rue89 Strasbourg)

Au sortir du bois du Kupferhammer, le pré Saint-Gall (Photos MM / Rue89 Strasbourg)

8 – Le parc Eugène-Imbs

Trois options s’offrent alors à vous :

  1. soit vous tournez à droite et descendez la rue de l’Abbé-Lemire, longez la déchetterie et passez sous le pont de chemin de fer, jusqu’au parc Eugène-Imbs (à droite). C’est au plus court,
  2. soit (c’est le chemin que j’ai emprunté) vous remontez la rue de l’Abbé-Lemire jusqu’à la route des Romains, tournez à droite, passez sous l’autoroute et descendez le long de l’eau après le pont. Là, vous découvrez, dans l’un de ces interstices urbains mi-magiques, mi-glauques, un bunker très bien conservé, sur un chemin menant au parking de la Laiterie. Là, vous continuez tout droit, puis passez à nouveau sous l’A35 à droite, pour vous retrouver au même point, à l’entrée Est du parc Eugène-Imbs,
  3. soit vous allez jusqu’à la route des Romains, descendez jusqu’à la Porte Blanche, puis marchez vers la gare, le centre-ville, etc. En fonction de votre lieu d’habitation, cette dernière option peut être pratique, mais ce n’est pas la plus jolie.
Dernière ligne droite : du fossé des Remparts au parc Eugène-Imbs (Photos MM / Rue89 Strasbourg)

Dernière ligne droite : du fossé des Remparts au parc Eugène-Imbs (Photos MM / Rue89 Strasbourg)

Arrivée. – Dans les deux premiers cas, longez le parc Eugène-Imbs par le nord, jusqu’à un sentier traversant (à gauche), et sortez du parc au niveau de la station de bus et tram Montagne-Verte. Si vous souhaitez retourner place de l’Étoile, prenez le bus 15 direction Robertsau-Bœcklin. En 10 minutes, le point de départ de la balade est atteint, la boucle est bouclée !

Aller plus loin

Sur Rue89 Strasbourg : toutes les balades nature

Sur Rue89 Strasbourg : tous nos articles sur le Parc naturel urbain

L'AUTEUR
Marie Marty
Marie Marty
Journaliste indépendante, co-fondatrice de Rue89 Strasbourg. Membre de l'association des Journalistes - écrivains pour la nature et l'écologie.

En BREF

Trois bâtiments bloqués jeudi matin sur le campus

par Thibault Vetter. 3 329 visites. 1 commentaire.

En débat : Quelle place pour le Marché de Noël à Strasbourg ?

par Pierre France. 2 196 visites. 4 commentaires.

Plus de 3 000 personnes ont manifesté pour la deuxième fois contre la réforme des retraites

par Guillaume Krempp. 4 298 visites. 1 commentaire.