La bande dessinée strasbourgeoise reçoit deux prix à Angoulême
Culture 

La bande dessinée strasbourgeoise reçoit deux prix à Angoulême

Le grand jury du 46ème Festival International de la bande dessinée d’Angoulême a décerné deux prix à des Strasbourgeois. Émilie Gléason a remporté le prix « Révélation » pour son projet de fin d’études aux Arts Décos et les Editions 2024 ont reçu le prix « Patrimoine » pour une réédition de Gustave Doré.

La bande dessinée strasbourgeoise a obtenu samedi deux des huit prix décernés par le grand jury du 46ème Festival d’Angoulême, le grand rendez-vous annuel de la filière. Le prix « Révélation » a été attribuée à Émilie Gléason, ancienne étudiante de la Haute école des arts du Rhin (HEAR) et les Editions 2024, établies à Strasbourg, ont reçu le prix « Patrimoine » pour une réédition de l’illustrateur du XIXème siècle Gustave Doré.

La bande dessinée d’Emilie Gléason retrace le quotidien de Ted, un jeune homme autiste Asperger inspiré par son frère. « Ted drôle de coco » est son premier album. L’autrice l’a tout d’abord présenté comme projet de fin d’études à la Haute école des arts du Rhin (HEAR), avant qu’il soit publié par Astrabile en août 2018. C’est ainsi que « Ted drôle de coco » est présenté au festival d’Angoulême et qu’il obtient le prix « Révélation », un prix réservé aux dessinateurs en début de parcours.

Couverture de "Ted drôle de coco" d'Emilie Gleason.

La couverture de « Ted drôle de coco » d’Emilie Gléason, publié par Astrabile.

Ce n’est pas la première fois qu’un ou une ancienne étudiante de l’atelier illustration de l’HEAR reçoit un prix à Angoulême : Guillaume Chauchat avait remporté en 2010 le prix « Jeunes Talents » avec « Le bleu du mystérieux étui à guitare » publié aux Éditions 2024.

Couverture des "Travaux d'Hercule" de Gustave Doré.

Couverture de la réédition des « Travaux d’Hercule » de Gustave Doré, réédité en 2018 par les Éditions 2024.

Une bonne nouvelle pour la création locale

Cette maison d’édition strasbourgeoise a elle aussi été primée cette année, dans la catégorie « Patrimoine ». Un prix reçu grâce à la réédition des « Travaux d’Hercule » de Gustave Doré, une reprise parodique du mythe herculéen publiée en 1847. Ce premier album était un tour de force pour le dessinateur, qui n’avait que 15 ans à sa publication. Il s’approche de la forme actuelle de la bande dessinée alors que le neuvième art avait été défini par Rodolphe Töpffer seulement deux ans plus tôt.

Pour Fabien Texier, directeur du festival « Central Vapeur« , le succès de la réédition vient de l’importance historique de cet album :

« Gustave Doré est très connu pour ses illustrations de Rabelais, mais c’est aussi l’un des premiers auteurs de bande dessinées ! Il ne manque que des bulles aux « Travaux d’Hercule » pour être un album moderne. Le tour de force des Editions 2024 est de lui redonner sa place, en l’éditant comme un auteur d’aujourd’hui. »

Ce prix est aussi selon lui une bonne nouvelle pour la bande dessinée strasbourgeoise. Fabien Texier prévoit grâce à lui « plus de ventes pour les Éditions 2024, et autant d’argent qui sera réinvesti dans la création locale. »

Aller plus loin

Sur BD Angoulême : le palmarès 2019 complet du festival

L'AUTEUR
Pierre Petitcolin
Pierre Petitcolin
Stagiaire à Rue89 Strasbourg sur la période janvier - février 2019.

En BREF

Vendredi 26 avril, une marche contre les violences conjugales et les féminicides

par Cassandre Leray. Aucun commentaire pour l'instant.

[Annulé] – Invité de l’apéro : Musah Recepovic de la Scène de Strasbourg

par Rue89 Strasbourg. Aucun commentaire pour l'instant.

Le journaliste strasbourgeois Gaspard Glanz arrêté à Paris, en marge de la manifestation des Gilets jaunes

par Pierre France. 2 661 visites. 5 commentaires.