Le bar La Solidarité vandalisé dimanche soir
L'actu 

Le bar La Solidarité vandalisé dimanche soir

actualisé le 17/07/2018 à 19h25 : ajout du bilan de la préfecture du Bas-Rhin

Le bistrot « La Solidarité, situé rue du Travail derrières les Halles à Strasbourg, a subi des attaques dans la soirée de dimanche 15 juillet à lundi, en marge des réjouissances qui ont accompagné la victoire de l’équipe de France en Coupe du monde de football. Ses quatre larges vitrines ont été brisées tandis que les vitres des portes d’entrée ont été étoilées. Des feux de poubelles ont été démarrés rue Friese et une partie du mobilier de terrasse, des bancs et quatre tables en bois, ont été jetés dans ces foyers par les émeutiers.

Ce dimanche soir, les vitrines de la Solidarité ont été dégradées.

Le patron de la Solidarité, Nicolas, n’a pu que constater les dégâts dimanche soir :

« Je suis arrivé entre 21 heures, après que les dégradations aient été constatées, puisqu’on était fermés hier. On n’a malheureusement pas beaucoup d’informations. Mais un immeuble de la rue des Halles a également été attaqué, des poubelles ont été incendiées. Et la voiture d’un client a été caillassée cette nuit. »

Lundi, Nicolas n’avait encore aucune idée du montant des dommages subis, « peut-être entre 5 et 10 000€ ». Il a dû fermer son bar toute la journée de lundi mais il a rouvert dès mardi. La Solidarité est sur le passage des cortèges automobiles, qui accompagnent chaque victoire des Bleus ou du Racing lorsqu’ils se dirigent vers les Halles.

This slideshow requires JavaScript.

Sept interpellations à Strasbourg

Dans un communiqué lundi soir, la préfecture du Bas-Rhin indique que les forces de l’ordre ont procédé à 7 interpellations à Strasbourg après la victoire des Bleus, dont 4 pour des faits de violences urbaines. Plusieurs blessés sont à déplorer, indique le communiqué, « suite à des comportements dangereux » dont 2 par usage de pétards (un blessé à la main à Haguenau et un blessé à l’œil à Strasbourg), et un blessé sérieux ayant chuté d’un balcon à Strasbourg.

Aucun incident sérieux n’a été relevé sur les fans zones de Strasbourg et de Saverne. La préfecture du Bas-Rhin regrette les « conduites dangereuses à motocyclettes, scooters, ou en automobiles lors des parades, les tentatives d’escalade d’échafaudages, de balcons et d’édifices publics ou encore les usages prohibés de pétards et fumigènes » et indique que « les auteurs d’infractions commises à cette occasion restent susceptibles de faire l’objet de poursuites. »

L'AUTEUR
Judith Barbe
Judith Barbe
Jeune journaliste jurassienne exilée en terre alsacienne.

En BREF

Aux Gay Games à Paris, ces Strasbourgeois combattent l’homophobie dans le sport

par Judith Barbe. 762 visites. 1 commentaire.

Vendredi et samedi, le Tour de France Alternatiba fait étape à Strasbourg

par Judith Barbe. 760 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Ouvert cet été, le bassin extérieur de la piscine de Hautepierre fermé « jusqu’à nouvel ordre »

par Rue89 Strasbourg. 5 142 visites. 5 commentaires.