Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
L'actu 

Bataille du siège du conseil d’Alsace : Buttner répond

par Pierre France.
Publié le 5 décembre 2012.
Imprimé le 06 août 2021 à 04:57
626 visites. 2 commentaires.
Dans une « lettre ouverte » publiée sur le site du conseil général du Haut-Rhin, son président Charles Buttner revient sur la question du siège du futur conseil territorial d’Alsace. Selon lui, Strasbourg n’a pas à réclamer le siège exécutif de la future assemblée, car la ville ne dispose pas « d’un droit préexistant à accaparer l’ensemble des centres de décision de l’Alsace » et ce serait ignorer, selon lui, la « vocation administrative » de Colmar :

« Les récentes et unanimes délibérations du conseil municipal de Strasbourg et du conseil de la CUS exigeant la concentration à Strasbourg de toutes les composantes du futur Conseil d‘Alsace sont déconcertantes. Comment peut-on imaginer qu’une revendication aussi radicale puisse préserver le consensus régional indispensable pour l’adoption et la réussite du grand projet historique qu’est le Conseil d’Alsace ?

Strasbourg est la ville d’Alsace la plus grande, la plus riche, la plus puissante, celle qui rassemble le plus de centres de décision de tous ordres. Elle est une capitale européenne à laquelle tous les Alsaciens sont attachés. Le projet adopté par le Congrès d’Alsace prévoit qu’elle soit le siège de la nouvelle collectivité et que l’Assemblée d’Alsace, ses commissions et ses services y soient installés. Est-il alors vraiment nécessaire que l’Exécutif, dont le projet adopté à une très large majorité par le Congrès prévoit l’implantation à Colmar, soit également transféré à Strasbourg ?

Les délibérations des assemblées strasbourgeoises sur le sujet ont quelque chose d’inhabituel s’agissant d’assemblées politiques. Dans ces assemblées, où la contradiction est la règle, l’unanimité est normalement réservée aux vœux pieux. Espérons donc que la revendication ainsi adoptée sera un vœu pieux, qui ne fera pas obstacle à un projet fondamental pour l’Alsace, dont la remise en cause serait grandement dommageable pour la crédibilité de l’Alsace dans son ensemble, Strasbourg compris. »

En réalité, Charles Buttner ne serait guère fâché de voir capoter le conseil territorial d’Alsace. Mais il ne veut pas porter la responsabilité d’un échec.

Aller plus loin

Sur Rue89 Strasbourg : tous nos articles sur le conseil d’Alsace

L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Samedi, septième manifestation contre le pass sanitaire à Strasbourg

par Lola Manecy. 5 214 visites. 5 commentaires.

À la manif contre le pass sanitaire, « nous ne sommes pas des irresponsables »

par Pierre France. 3 525 visites. 19 commentaires.

Victime de racisme dans la police à Strasbourg, le brigadier Rezgui Raouaji obtient sa mutation

par Guillaume Krempp. 1 621 visites. 2 commentaires.
×