Deux jours de débats pour le premier budget de la Région Grand Est
Politique 

Deux jours de débats pour le premier budget de la Région Grand Est

Flux vidéo fourni par la Région Grand Est

Le conseil régional du Grand Est doit voter son budget pour 2017 après deux jours de débats, en séance plénière à Metz. Ce sera le premier budget taillé par l’exécutif de la nouvelle grande région. À suivre en direct vidéo dès 10h.

La fin d’année est propice au bouclage des budgets pour l’année à venir. Après la Ville de Strasbourg en début de semaine, c’est au tour de la Région Grand Est, avec des débats programmés sur deux jours en séance plénière à Metz.

Ce budget est en quelque sorte le premier sur lequel la majorité élue l’année dernière et conduite par Philippe Richert (LR) a imprimé sa marque. Celui de 2016 était peu ou prou la somme de celui des trois anciennes régions Alsace, Lorraine et Champagne-Ardenne. Si certaines politiques sont harmonisées, cela ne se traduit pas par de grands changements dans les équilibres financiers.

Total en augmentation

Le total du budget est en nette augmentation puisque de 2,5 milliards d’euros en 2016, on est passé à 2,8 milliards. Mais la nouvelle région s’occupe désormais du transport scolaire et interurbain en autocars, qu’assuraient avant les 10 départements, soit 247 millions d’euros.

En dehors de cette somme, les coûts de fonctionnement envisagés baissent de 0,5%. Néanmoins, on remarque une baisse de l’investissement, de 848 millions d’euros à 800 millions, soit peu ou prou ce que donne l’État en moins (40 millions d’euros).

Deux tiers des dépenses concernent les transports, ainsi que les lycées et la formation.

Douze agences territoriales

Sur les autres postes budgétaires, les variations portent sur quelques millions d’euros, à la hausse ou à la baisse. Dans ces conditions, l’opposition de gauche et du FN risquent de soulever leurs critiques habituelles, à savoir qu’il est assez difficile de dégager un cap ou des priorités.

La principale impulsion dans la réorganisation des services concerne l’ouverture de « 12 agences territoriales », réparties sur cette vaste région (voir le dossier plus bas). Les élus craignent visiblement d’être déconnectés des problématiques locales dans ce vaste ensemble. Elles doivent aussi rassurer quant à l’éloignement supposé ou reproché de cette nouvelle administration avec ses habitants.

Le budget va être étudié en 15 points successifs, soit autant que de commissions. Un mode d’examen qui permet aussi de soulever les détails et pas seulement d’évoquer une opinion générale sur les grands ensembles.

La présentation détaillée du budget

L'AUTEUR
Jean-François Gérard
Jean-François Gérard
A rejoint la rédaction de Rue89 Strasbourg à l'été 2014. En charge notamment de la politique locale.

En BREF

Des riverains obtiennent la fermeture temporaire du Local, bar à concerts de la Krutenau

par Tristan Kopp. 5 241 visites. 15 commentaires.

Venu de l’Ouest, Actu.fr se lance à Strasbourg

par Jean-François Gérard. 1 547 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Trois syndicalistes de France Bleu assignés en justice par leur direction

par Pierre France. 3 568 visites. 5 commentaires.