Chez Mickey, la SIG et Souffel en lice pour un trophée
StreetBall89
StreetBall89 est le blog dédié à la SIG, le club de basket strasbourgeois évoluant en ProA.
blogs  StreetBall89 

Chez Mickey, la SIG et Souffel en lice pour un trophée

(Photo banque SIG / Dorian Brault)

Louis Campbell et ses coéquipiers auront à coeur de décrocher un premier trophée cette saison. (Photo banque SIG / Dorian Brault)

Les clubs de baskteball de la SIG et de Souffelweyersheim représenteront les couleurs de l’Alsace, lors de la troisième Leaders Cup à Disneyland Paris le week-end du 20 au 22 février.

BlogEn février, les basketteurs se rendent chez Mickey. Appelée Semaine des As entre 2003 et 2012, la Disneyland Paris Leaders Cup LNB (son nouveau nom complet) réunit chaque année les huit meilleurs équipes à mi-parcours de première division de basket (la ProA), pour un tournoi de trois jours dans le parc d’attraction de Marne-la-Vallée. Nouveauté 2015, l’échelon inférieur est aussi convié pour « sa » finale. Et l’Alsace joue sur les deux tableaux.

Strasbourg favori

Strasbourg ouvre la compétition dès 13h ce vendredi 20 février face au Havre. Seuls en tête du championnat, les rouges et blancs font figure de favoris. Si une Coupe Mickey ne suffira pas à qualifier cette saison de réussite, tant le niveau affiché nourrit de légitimes ambitions, elle marquerait un premier trophée de l’ère Vincent Collet. Depuis qu’il a rejoint la SIG en 2011, le sélectionneur de l’équipe de France n’a pas encore enrichi le palmarès de Strasbourg-Illkirch -Graffenstaden (SIG), bien que le basket pratiqué ait tutoyé les sommets. Alors que le contrat du technicien sarthois expire en juin, une victoire serait une première pierre et enlèverait un peu de pression au staff comme aux joueurs.

Pour cela il faudra gagner trois matches en autant de jours. Le Havre, puis Paris ou Dijon en demi-finale sont des adversaires à ce jour moins forts que la SIG. En finale, Limoges ou Nanterre, qui ont tout deux battu la bande à Collet cette saison, s’annoncent comme de féroces challengers. À la clé, en sus de l’ivresse de la victoire, un pactole de 100 000 euros. De quoi s’offrir une petite recrue dans la dernière ligne droite, ce qui n’a pas été possible à Noël, ou …combler deux-tiers du désengagement subit du Conseil général du Bas-Rhin en décembre. Le Département, qui finance le centre de formation, avait alors décidé de ne verser que 15% de sa subvention promise et dont « l’éventuel » complément est attendu en avril.

Finaliste qu’à une seule reprise depuis la création de la compétition en 2003, Strasbourg n’a jamais brillé en février. Avec son effectif homogène et le retour de Romain Duport, son pivot blessé depuis le mois de mai 2014, la SIG semble armée pour inscrire son nom au palmarès. Après la cruelle élimination en coupe d’Europe la semaine précédente lors du dernier match du second tour, alors que le plus dur semblait déjà fait, voilà qui regonflerait le moral des troupes.

Souffelweyersheim, en finale de Pro B

Nouveauté 2015, les équipes du deuxième échelon sont conviées à la fête le temps d’un match. Souffelweyersheim a gagné le droit de jouer en lever de rideau dimanche 22 février à 14h30. Pour cela, le Basket Club de Souffelweyersheim (BCS) a dû passer un premier tour de poule, puis des quarts et une demi-finale sous la forme d’aller-retour. En demi, « Souffel » a été héroïque. Après avoir perdu la première manche de 17 points face à La Provence, les hommes de Stéphane Éberlin ont su inverser la vapeur à la Rotonde pour l’emporter avec 31 longueurs d’avance trois jours plus tard. Dimanche, le BCS sera opposé aux Shark d’Antibes, cinquième du championnat. Il faudra un nouvel exploit.

Une victoire donne la droit à la qualification pour les play-offs de ProB, c’est-à-un dire un tournoi où les équipes classées entre la deuxième et la neuvième place s’écharpent pour accompagner le champion en première division. Seizième sur 18 en ProB, Souffel est bien loin d’être qualifié et doit même se battre pour ne pas être relégué. Une victoire serait donc une aubaine… si le maintien est assuré. Sans se projeter si loin, gagnez à Disneyland serait déjà une magnifique récompense ce petit club qui a rejoint les pros en 2013 et obligé de se délocaliser à la Rotonde pour évoluer dans une salle aux normes.

Si la SIG tient son rang vendredi et samedi, il serait possible de voir les deux clubs professionnels alsaciens se succéder sur les parquets. Et si les deux équipes de rouges et blancs ont la bonne idée de s’imposer, la fête ne sera que plus belle. Chez Mickey, l’Alsace n’a rien d’une région de Minnie !

Y aller

Disneyland Paris Leaders Cup LNB. Du vendredi 20 février aux dimanche 22 février à Disneyland Paris de Marne-la-Vallée (92). Finales à 14h30 et 17h dimanche 22 février. Matches retransmis sur Sport+ et Canal+ Sport.

Aller plus loin

Sur Rue89 Strasbourg : le blog Streetball 89

Voir tous les articles de ce blog
L'AUTEUR
Jean-François Gérard
Jean-François Gérard
A rejoint la rédaction de Rue89 Strasbourg à l'été 2014. En charge notamment de la politique locale.

En BREF

Lahti supplante Strasbourg pour la « capitale verte européenne 2021 »

par Rue89 Strasbourg. 1 138 visites. 11 commentaires.

Ce week-end, la rue du Jeu-des-Enfants devient la rue Alain Bashung

par Hélène Janovec. 1 695 visites. 4 commentaires.

Ballon d’Alsace, Kaysersberg, Ribeauvillé… Ces sites classés pourraient être moins protégés

par Jean-François Gérard. 1 612 visites. Aucun commentaire pour l'instant.