Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Collecte de fournitures pour la Syrie samedi
L'actu 

Collecte de fournitures pour la Syrie samedi

par Aline Fontaine.
Publié le 7 janvier 2016.
Imprimé le 22 janvier 2022 à 22:49
1 906 visites. 2 commentaires.
L'association Alsace-Syrie espère envoyer un 19e convoi en Syrie le plus vite possible. (AF/Rue89 Strasbourg)

L’association Alsace-Syrie espère envoyer un 19e convoi en Syrie le plus vite possible. (Photo AF / Rue89 Strasbourg)

Fournitures scolaires, denrées alimentaires non périssables, matériel médical, l’association Alsace-Syrie lance un nouvel appel à la générosité des Strasbourgeois afin de récolter, samedi 9 janvier, des biens qui seront par la suite acheminés en Syrie. Le camion est là, mais il n’est rempli qu’à 75%.

Pour le président de l’association, Nazih Kussaibi, aider les Syriens à rester chez eux est aujourd’hui essentiel.

« On parle beaucoup des réfugiés en France, on se demande si on doit les accueillir ou non, mais il faut commencer par aider les gens à vivre là-bas, améliorer leur quotidien, c’est notre objectif. Les 11 millions de Syriens qui ont fui leur pays l’ont fait parce qu’ils n’avaient plus rien. »

Un million d’enfants sans école

Depuis le début du conflit, l’association a déjà fait parvenir 18 semi-remorques en Syrie, à Alep ou encore Deir er-Zor, donnant aux populations déplacées ou en état de guerre, quelque soit leur confession ou communauté.

Ce 19e convoi doit atteindre les zones rurales situées autour de la ville de Hama, dans le Nord-Ouest du pays, où vit près d’un million de personnes. Dans cette région, les combats contre l’État islamique et le régime syrien ont cessé, mais la population y demeure fortement isolée, et les enfants peinent à aller à l’école, rappelle Nazih Kussaibi.

« En Syrie, 1 million d’enfants n’a aujourd’hui plus l’occasion d’apprendre à lire ou à écrire, car beaucoup d’écoles ont été détruites et les organisations humanitaires internationales sont peu présentes. C’est pourquoi il est important de soutenir les écoles de fortune qui émergent des décombres à l’échelle locale. »

L’association compte sur cette nouvelle journée de collecte pour faire partir le semi-remorque le plus rapidement possible. L’Union syrienne des associations humanitaires s’occupera de mener le convoi depuis la frontière syrienne jusqu’au point de chute.

Cahiers, stylos, béquilles…

Trois sites de ramassage sont prévus :

  • au 284,  route de Schirmeck (sur le parking et hall du supermarché  SIMPLY),  de 11h à 18h ;
  • au 56, route de Schirmeck (sur parking de la boulangerie), de 14h à 18h ;
  • à l’Institut Al-Andalous, 1 rue du Col Vert à Schiltigheim, de 14h à 18h.

Les écoliers ont notamment besoin de cahiers, de stylos, de cartables neufs ou usagés, de gommes, de feutres, de trousses, de matériels de géométrie (compas, équerre, rapporteur), de papier, ainsi que des jeux éducatifs.

Il est aussi possible de donner des denrées alimentaires non périssables (sucre, huile, légumes secs, riz…), des produits d’hygiène, des couvertures, des vélos adultes et enfants. L’association demande également du matériel médical et paramédical comme des médicaments en cours de validité, des béquilles, des fauteuils roulants.

L'AUTEUR
Aline Fontaine
Aline Fontaine
La plupart du temps je suis derrière une caméra, et parfois je la troque contre un stylo pour écrire sur des sujets de société qui ont trait au Moyen-Orient ou à la Roumanie.

En BREF

Des Décrocheurs mazoutent des portraits d’Emmanuel Macron pour dénoncer son inaction climatique

par Anne Mellier. 649 visites. 9 commentaires.

Un immeuble insalubre de Joseph Benamran devant la justice administrative

par David Weichert. 3 876 visites. 3 commentaires.

Crises d’angoisses, malaises, tremblements : les témoignages du personnel éducatif à bout

par Thibault Vetter. 2 440 visites. 4 commentaires.
×