Concert gratuit samedi : en ballades avec Grand March
Culture 

Concert gratuit samedi : en ballades avec Grand March

Grand March

Grand March (photo Stéphane Louis)

Grand March creuse sûrement son sillon. En mettant des images en musique pour entretenir sa passion de la création protéiforme. Le duo strasbourgeois, passé quatuor depuis peu, s’applique à composer la bande son de ses amours en conviant ses amis musiciens, graphistes, vidéastes et photographes. Avec, en ligne de mire, la sortie d’un album. Avant cela, Grand March donne un concert gratuit samedi au Hall des Chars.

Depuis Novels, son mini-album paru en 2010, Grand March a tracé sa route. Et après deux années essentiellement consacrées à la scène, à la création et à divers projets, le duo strasbourgeois envisage la sortie d’un album en 2013. Grand March présentera donc samedi quelques-unes de ses dernières créations, portées, entre autres, par le clip de son nouveau single Lady Belle, réalisé par Yann Hoffbeck :

Samedi, le groupe strasbourgeois dévoilera aussi un tout nouveau morceau, Come Home, composé avec Julien Tarride et dont le clip est encore réalisé par Yann Hoffbeck. Sur scène, Grand March, devenu quatuor depuis quelques mois – puisque le bassiste Cyrille Martin et le guitariste Aurélien Meyer ont rejoint le noyau dur du groupe composé de Hélène Brauener et Fred Lichtenberger – interprétera son répertoire avec Manu Ledrich du groupe The Silent Ones, le clarinettiste Denis Leonhardt du Weepers Circus, le pianiste Julien Tarride ainsi que Magali Lanoy et Guillaume Vilmain au chant. Yann Hoffbeck et Fanny Walz projetteront des vidéos inédites, Benoît Linder et Stéphane Louis feront de même avec leurs photos.

Car c’est justement cette appétence pour les collaborations et les passerelles tendues entre les genres qui fait le sel de Grand March. Avant l’apparition du quatuor version rock en novembre dernier sur la scène de la Laiterie, en première partie de Rupa & The April Fishes, Grand March – en tandem – donnait un photo-concert intitulé All the Pretty Horses à l’espace Apollonia en mars 2012 :

Quarante-cinq minutes de micro-fictions mariées à des photos en noir et blanc d’une Amérique désertique et abandonnée signées Stéphane Louis. Avec cette série baptisée The Desert by the Sea, le photographe immortalisait sa déambulation d’est en ouest entre New Jersey et Californie et Grand March proposait sa vision d’une Amérique fantasmée entre références littéraires, musicales et cinématographiques mariant, entre autres, Jim Harrison, Neil Young, Cat Power et Terrence Malick. Aujourd’hui, les inspirations de Grand March restent identiques. Hélène Braeuner et Fred Lichtenberger aiment toujours autant cet univers. Mais, sur scène, ils y adjoignent leurs amis en axant toujours sur l’heureux mariage des genres. Pour un concert qui promet d’être encore plus intense que ce que Grand March nous a déjà proposé.

Y aller

Grand March est en concert à 20h, samedi 19 janvier, au Hall des Chars (salle des colonnes), 10 rue du Hohwald. Entrée libre. Le concert sera suivi d’un folk mix de DJ Micka.

L'AUTEUR
Charly Ouate
Charly Ouate
Une mission : vous souffler des plans de concerts électrisants qui pulsent, à la mesure de mon pseudonyme.

En BREF

Des riverains obtiennent la fermeture temporaire du Local, bar à concerts de la Krutenau

par Tristan Kopp. 5 373 visites. 15 commentaires.

Venu de l’Ouest, Actu.fr se lance à Strasbourg

par Jean-François Gérard. 1 582 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Trois syndicalistes de France Bleu assignés en justice par leur direction

par Pierre France. 3 589 visites. 5 commentaires.