La place Kléber, l’éthique et autres petites histoires qui deviennent de grands tracas, au conseil municipal
Politique 

La place Kléber, l’éthique et autres petites histoires qui deviennent de grands tracas, au conseil municipal

actualisé le 20/05/2019 à 14h57 : Pour ajouter le tchat

Flux fourni par la Ville de Strasbourg / Commentaires par JFG pour Rue89 Strasbourg

Comme tous les ans, le déontologue est l’invité du conseil municipal. Ensuite, la séance de ce lundi 20 mai va notamment s’intéresser à l’extension de la Maison rouge place Kléber et autres petits tracas locaux, avec les élections européennes en toile de fond. À suivre en direct et avec nos commentaires à partir de 15h.


Posez vos questions à notre journaliste sur le tchat. Nous répondrons en direct.

Le déontologue a introduit un nouveau sujet dans le débat sur l’éthique en politique locale. Dans son rapport annuel, le professeur Patrick Wachsmann s‘interroge sur la non-déclaration des cadeaux par les élus (1 seul cas en 4 ans), et en particulier les invitations par les clubs sportifs, susceptibles de valoir plus de 100€.

Deux mois après la victoire du Racing en Coupe de la Ligue où de nombreux élus locaux se sont affichés en long et en large aux côtés des joueurs victorieux, la remarque tombe à pic. Mais l’opposition de droite, qui aspire à gouverner en 2020, a-t-elle vraiment envie de changer ses petits-à-côtés attrayants de la fonction ? Le professeur de droit public présentera ses observations en début de séance, avant d’échanger avec les conseillers municipaux. Un point léger à première vue, mais qui comporte plusieurs brèches dans lesquelles le débat peut s’engouffrer, à l’image du reste de la séance.

Un peu d’Europe en toile de fond ?

Après un conseil chargé le 29 avril, terminé après 22h, celui du 20 mai s’annonce plus ramassé, avec 30 points à l’ordre du jour et peu de dossiers majeurs.

À moins d’une semaine des élections européennes, de nombreuses listes en campagne intègrent les différents pans du conseil municipal. Trois candidates sont issues de l’hémicycle strasbourgeois (Nawel Rafik Elmrini et Fabienne Keller pour LREM-Agir ; Pernelle Richardot pour Place publique / PS). Ainsi, quelques messages pourraient se glisser à l’adresse de l’électorat strasbourgeois sur fond de rivalités en vue des municipales de 2020.

Il est d’ailleurs un tout petit peu question d’Europe au détours de points secondaires. Face au club d’aviron rue du général Uhrich, le parking de 350 places sera vendu au Parlement européen, qui l’occupe de fait depuis 1989. La transaction s’établit quasiment au tiers du prix par rapport aux estimations des Domaines de France (1,2 million contre 3,36 de valeur estimée). « Cette vente participe au rayonnement et au maintien des institutions européennes sur le territoire », explique la délibération pour justifier la ristourne.

À quelques encablures de là, à l’entrée du futur quartier d’affaires Archipel, la vente du terrain où se trouve la brasserie du Wacke Hiesel, à son gestionnaire Franck Meunier, pourrait susciter des intrigues. L’emplacement estimé à 205 250€ (405 500€, mais divisé par deux en raison de l’existence du restaurant sur ce même terrain ), est cédé 220 000 euros. Des travaux de rénovation sont prévus d’après la délibération. Le déclassement préalable avait questionné l’opposition lors du conseil précédent qui se demandait s’il ne fallait pas une mise en concurrence plus large sur cet espace prisé.

Le parvis de la Maison rouge rebondit sur fond d’arrêté anti-mendicité

Au point 13, il sera à nouveau question du grignotage de l’espace public place Kléber avec l’implantation de commerce en rez-de chaussée de la Maison rouge. Ces ajouts ferait surtout disparaître son avancée, bien pratique pour s’abriter du soleil ou de la pluie.

Lire aussi sur Rue89 Strasbourg
La tribune :
« Halte au grignotage de l’espace public ! »

La délibération en octobre avait occasionné quelques discussions sur la pertinence de ces ajouts et questionné la volonté de faire fuir des personnes qui y restent plusieurs heures. Dans le contexte nouveau de l’arrêté anti-mendicité où une chasse aux pauvres et aux SDF dans le centre-ville est redoutée, le débat pourrait d’autant plus se tendre. Les Grandes Arcades sont visées par l’arrêté polémique, après avoir condamné la terrasse Schutzenberger, ce qui ne laisse plus vraiment d’espace couvert dans le centre.

Des magasins au rez-de-chaussée, mais plus vraiment de coin pour s’abriter. (image drlwarchitectes)

D’autres points a priori plus consensuels, la municipalité a présenté l’opération de mécénat pour les illuminations estivales ou la possibilité pour une association de commerçant d’occuper gratuitement la place de la Vignette pour des animations, comme pour la rue du jeu des enfants. Un geste sympathique ou dérogatoire aux règles communes ?

Le dernier point prévoit de remplacer un terrain de football en herbe par un revêtement synthétique avec des copeaux de bois naturels et non plus des billes de caoutchouc. Le caractère probablement cancérogène de ces anciens pneus déchiquetés avait provoqué de vifs débats en mars 2018,et repoussé un projet à la Meinau, avant d’opter pour des matériaux naturels.

Deux-Rives et rythmes scolaires en interpellations

En fin de séance, l’opposition compte questionner le maire sur les rythmes scolaires (« où en est-on dans la cacophonie ? ») par Elsa Schalck et l’avenir du boulodrome du Port-du-Rhin, un secteur en proie à l’urbanisation avec la construction du quartier des Deux-Rives, via Jean-Philippe Maurer, un des deux candidats « Les Républicains » pour 2020.

À suivre en direct et avec nos commentaires dans la vidéo en tête de cet article à partir de 15h.

L'AUTEUR
Jean-François Gérard
Jean-François Gérard
A rejoint la rédaction de Rue89 Strasbourg à l'été 2014. En charge notamment de la politique locale.

En BREF

Les jardins d’enfants obtiennent un délai de cinq ans pour se transformer

par Hélène Janovec. 427 visites. 2 commentaires.

Un collectif se forme pour la gratuité des transports en commun

par Jean-François Gérard. 1 639 visites. 6 commentaires.

Samedi, concerts et animations au parc Schulmeister

par Hélène Janovec. 591 visites. Aucun commentaire pour l'instant.