Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Coop Alsace dépose aussi le bilan de ses caféterias
L'actu 

Coop Alsace dépose aussi le bilan de ses caféterias

par Jean-François Gérard.
Publié le 23 décembre 2014.
Imprimé le 28 novembre 2021 à 18:31
2 213 visites. 3 commentaires.
Le siège historique de la Coop au Port du Rhin (Photo JFG / Rue89 Strasbourg / cc)

Le siège historique de la Coop au Port du Rhin. La Ville de Strasbourg aimerait en faire son nouveau lieu dédié aux musiques actuelles et aux industries créatives.  (Photo JFG / Rue89 Strasbourg / cc)

Après avoir déposé le bilan pour son activité principale en octobre, Coop Alsace a réitéré l’opération pour ses quatre cafétérias lundi 22 décembre, lors d’une audience à la Chambre commerciale du tribunal de grande instance de Strasbourg. La cessation de paiement permet que les actifs soient sous la protection de la justice, pour éviter qu’ils ne soient bradés.

Cette étape est une formalité administrative pour le PDG, Henri Ancel :

“C’était prévu. Pour être racheté dans le cadre d’un redressement judiciaire, il faut que l’ensemble des activités soient en cessation de paiement. Nous aurions dû le faire en octobre, en même temps que pour notre activité principale. Les personnels concernés étaient déjà prévenus. Cela ne change rien pour les repreneurs actuellement intéressés comme Leclerc.”

Audience renvoyée au 26 janvier

Coop Alsace compte quatre cafétérias. Celle de Marmoutier appartient au groupe principal, tandis que celles de Colmar, Marmoutier et Geispolsheim appartiennent à une filiale.

L’audience est renvoyée au vendredi 26 janvier, car le juge doit posséder un dossier complet pour décider s’il prononce un redressement judiciaire en vue d’une continuation d’activité, ou une liquidation judiciaire.

Aller plus loin

Sur Rue89 Strasbourg : tous nos articles sur la Coop

Article actualisé le 23/12/2014 à 22h42
L'AUTEUR
Jean-François Gérard
Jean-François Gérard
A rejoint la rédaction de Rue89 Strasbourg à l'été 2014. En charge notamment de la politique locale.

En BREF

À Reichshoffen, l’usine Alstom reprise par l’Espagnol CAF, préféré par les salariés

par Jean-François Gérard. 683 visites. 2 commentaires.

À Kilstett, des hooligans néonazis se battent en plein centre-ville

par Guillaume Krempp. 13 408 visites. 1 commentaire.

Jeudi, une marche contre les violences sexistes et sexuelles

par Maud de Carpentier. 1 011 visites. 2 commentaires.
×