Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Décibulles se maintient en juillet mais s’étale sur 10 jours
L'actu 

Décibulles se maintient en juillet mais s’étale sur 10 jours

par Pierre France.
Publié le 30 mars 2021.
Imprimé le 04 août 2021 à 23:11
1 959 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Le festival de musique le plus champêtre d’Alsace, Décibulles, a choisi de maintenir une édition en juillet, malgré les contraintes sanitaires. Les organisateurs étalent leur programmation sur dix jours au lieu de trois, du 9 au 18 juillet.

Il n’était pas question de passer une nouvelle année sans Décibulles. Ainsi, lorsque l’équipe au pilotage de ce festival qui réunit chaque année depuis 25 ans, hors virus mondial, plus de 9 000 personnes pendant trois jours sur les pentes de Neuve-Église, a pris connaissance des contraintes imposées aux festivals par le gouvernement en février (places assises, pas de buvette ni de restauration, 5 000 personnes maximum…), ses dirigeants ont tout de même choisi de proposer une édition 2021.

C’était 2019, c’était le monde d’avant (Photo Lucas Schiller / doc remis).

Dans un communiqué, l’équipe de Décibulles précise que « l’envie de se retrouver, de proposer des spectacles pour ne pas revivre une nouvelle année blanche s’est imposée. » Il s’agissait donc de trouver une formule qui permette de reprogrammer un festival en conservant les valeurs et l’énergie habituelles, « tout en étant viable économiquement. »

Dix jours sur les pentes du Chena

La solution choisie est donc d’étaler le festival sur dix soirées, du 9 au 18 juillet, sans camping mais toujours sur le merveilleux site champêtre du Chena, à Neuve-Église, près de Sélestat. Les organisateurs précisent que le public sera bien assis, tout en espérant que cette disposition sera levée d’ici là… Les mesures sanitaires prises par le gouvernement changeant chaque jour, c’est effectivement possible qu’en juillet il n’y ait plus besoin de chaises pour écouter de la musique en extérieur, peut-être même de masques, qui sait ?

Décibulles pourra-t-il quand même s’appeler ainsi s’il manque les buvettes qui permettaient de découvrir des dizaines de bières pression d’Europe et d’ailleurs ? Là encore, il reste à espérer que la situation sanitaire s’améliore suffisamment d’ici juillet, peut-être grâce au soleil, pour que le gouvernement les autorise…

La programmation

  • Vendredi 9 juillet : BEN MAZUÉ – LAAKE – ZIMMIA
  • Samedi 10 juillet : POMME – BLICK BASSY – AD EL MARIACHI
  • Dimanche 11 juillet : PLK – KT GORIQUE
  • Lundi 12 juillet : MICHEL JONASZ – LAVENTURE
  • Mardi 13 juillet : THYLACINE – KID FRANCESCOLI – SAN SALVADOR
  • Mercredi 14 juillet : LAST TRAIN – DIONYSOS – JIVRE
  • Jeudi 15 juillet : SUZANE – ALTIN GÜN – HERVÉ
  • Vendredi 16 juillet : ULTRA VOMIT – PRINCESSES LEYA – STRUCTURES
  • Samedi 17 juillet : ZOUFRIS MARACAS – DOOZ KAWA – CHEAP HOUSE
  • Dimanche 18 juillet : 47TER et JOSMAN

Il y aura des spectacles d’arts de rue les dimanches 11 et 18 juillet.

Cette formule inédite oblige l’association à commencer par rembourser les fidèles festivaliers, ceux qui avaient déjà pris leur billet en 2019 pour l’année suivante où tout a été annulé…

Aller plus loin

Article actualisé le 08/07/2021 à 14h11
L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Samedi, septième manifestation contre le pass sanitaire à Strasbourg

par Lola Manecy. 5 095 visites. 5 commentaires.

À la manif contre le pass sanitaire, « nous ne sommes pas des irresponsables »

par Pierre France. 3 416 visites. 19 commentaires.

Victime de racisme dans la police à Strasbourg, le brigadier Rezgui Raouaji obtient sa mutation

par Guillaume Krempp. 1 588 visites. 2 commentaires.
×