Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Un député UMP plaide pour éviter la fermeture de la centrale de Fessenheim
Vigies 

Un député UMP plaide pour éviter la fermeture de la centrale de Fessenheim

par Cécile Becker.
Publié le 28 juillet 2014.
Imprimé le 01 décembre 2021 à 02:10
594 visites. 4 commentaires.
À LIRE SUR

LALSACE.FR

vigie-l-alsace-fessenheim-michel-sordi

(capture d’écran)

Michel Sordi, député UMP du Haut-Rhin, plaide pour la fermeture d’autres centrales nucléaires que celle de Fessenheim. Dans une dépêche AFP reprise par L’Alsace, il explique avoir présenté sa proposition au président d’EDF, Henri Proglio. Son idée se base sur les opportunités qu’offre la centrale en terme d’emplois :

« Je sais bien qu’un jour il faudra fermer Fessenheim, mais je dis : donnons-nous cinq ans de plus ! Je trouve dément de dépenser des milliards d’euros pour arrêter quelque chose qui marche, et qui représente 2.000 emplois. »

Le député craint par ailleurs pour la fiabilité du réseau d’alimentation électrique en Alsace une fois que la centrale sera mise à l’arrêt alors que RTE (le gestionnaire réseau à haute tension) avait précédemment déclaré que la fermeture de Fessenheim ne compromettrait ni la qualité, ni la sûreté des installations.

Lire l’article complet sur lalsace.fr.

Aller plus loin

Sur Rue89 Strasbourg : tous nos articles sur la centrale de Fessenheim.

L'AUTEUR
Cécile Becker
Cécile Becker
Journaliste indépendante. Spécialités : nouvelles technologies, culture et société.

En BREF

Un collectif de profs s’organise pour sortir leurs élèves et leurs familles de la rue

par Camille Balzinger. 3 142 visites. 13 commentaires.

À Reichshoffen, l’usine Alstom reprise par l’Espagnol CAF, préféré par les salariés

par Jean-François Gérard. 748 visites. 2 commentaires.

À Kilstett, des hooligans néonazis se battent en plein centre-ville

par Guillaume Krempp. 13 638 visites. 1 commentaire.
×