Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Elections régionales : « J’ai reçu un texto du RN. Comment ont-ils trouvé mon numéro ? »
L'actu 

Elections régionales : « J’ai reçu un texto du RN. Comment ont-ils trouvé mon numéro ? »

par Lola Manecy.
Publié le 17 juin 2021.
Imprimé le 18 octobre 2021 à 13:39
2 987 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

De nombreux internautes se plaignent d’avoir reçu des messages provenant du Rassemblement national sur leur mobile. La société Selfcontact confirme les avoir envoyés grâce à un accord avec les opérateurs téléphoniques des destinataires.

Depuis mercredi 16 juin, plusieurs personnes se plaignent d’avoir reçu des SMS en provenance du Rassemblement national (RN), les invitant à aller voter aux élections régionales dimanche. Dans le Grand Est, ces messages sont signés du candidat RN Laurent Jacobelli. Rue89 Strasbourg a reçu ce témoignage d’un lecteur dans la journée du 17 juin : « Voilà le genre de textos que j’ai reçu du RN. Inadmissible, je ne sais pas où ils ont trouvé mon numéro. »

SMS envoyé à dans le Grand Est pour pousser au vote RN lors du premier tour des élections régionales ce dimanche 20 juin. (Photo Lola Manecy / Rue89 Strasbourg / cc)

Derrière ces messages, la société Selfcontact

Ces messages ont été envoyés par la société Selfcontact, basée à Noyon (60). Cette société est spécialisée dans « l’envoi de messages vocaux et de SMS électoraux, » selon son site web. Contacté, le gérant de Selfcontact, Laurent Delwalle, confirme avoir envoyé ces messages au nom du RN :

« Les destinataires ont coché une case dans les contrats qu’ils ont signé avec leurs opérateurs téléphoniques. Notre société est partenaire de ces différents opérateurs et c’est comme cela que nous avons accès à leurs numéros. Et ça ne coûte aux clients qu’entre 15 et 30 centimes par SMS. »

Laurent Delwalle, gérant de la société Selfcontact

Selfcontact met en avant une base de données de 29 millions de numéros de téléphone et de 19 millions d’adresses mails en « opt-in », c’est-à-dire susceptibles de recevoir une prospection publicitaire.

Une méthode de plus en plus courante

Nous avons tenté de joindre la tête de liste RN dans le Grand Est dans l’après-midi du jeudi 17 juin. Sans réponse, nous avons tenté de recontacter le directeur de campagne du RN aux alentours de 16h30. Mathieu Grasse n’a pas donné suite à nos appels.

Le président de la République, Emmanuel Macron, avait eu recours au même prestataire en 2017, lors de la campagne pour l’élection présidentielle. La France Insoumise avait utilisé le même fichier lors des élections européennes.

Une pratique jugée légale par la CNIL

Sur son site, la Cnil (Commission nationale de l’informatique et des libertés) confirme que la méthode est légale :

« Un candidat ou un parti politique peut acheter ou louer une base de données contenant des numéros de téléphone auprès d’une société privée (…) C’est pourquoi, la Cnil recommande qu’un premier message téléphonique soit adressé aux personnes concernées afin de recueillir leur accord à être démarchées spécialement à des fins de communication politique. »

La Cnil rappelle que « le citoyen dispose du droit de s’opposer à l’utilisation de son numéro de téléphone à des fins de communication politique, sans avoir à justifier des raisons de sa démarche. » Difficile cependant d’exercer ce droit, alors que la société expéditrice de ces messages n’est pas mentionnée.

Les destinataires peuvent néanmoins s’extraire de la base de données de Selfcontact en envoyant « STOP » au 3610 mais leur opérateur continuera de vendre leur numéro de téléphone à l’occasion d’une mise à jour du fichier… Ils peuvent également contacter la société Selfcontact par mail (dpo@selfcontact.com) pour exercer leur droit de retrait ou se rendre dans l’espace client de leur opérateur pour décocher la case qui lui permet de céder ses données.

L'AUTEUR
Lola Manecy
Journaliste bientôt diplômée, je poursuis mon apprentissage avec Rue89 Strasbourg.

En BREF

Manifestation des salariés d’Alstom-Aptis : « Il vaut mieux un bon plan social qu’une mauvaise reprise »

par Maël Baudé. 442 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Stocamine : Les travaux de confinement des déchets pourraient être suspendus

par Thibault Vetter. 1 367 visites. 3 commentaires.

Un millier de personnes contre les réformes des retraites et de l’assurance chômage

par Maël Baudé. 1 348 visites. 4 commentaires.
×