Des militants d’extrême droite exfiltrés de la manifestation contre Monsanto
Vigies 

Des militants d’extrême droite exfiltrés de la manifestation contre Monsanto

actualisé le 26/05/2015 à 23h09

À VOIR SUR

TARANIS NEWS

Moment tendu en vidéo (capture d'écran)

Moment tendu en vidéo (capture d’écran)

La manifestation mondiale contre Monsanto du samedi 23 mai a réuni des participants dans 50 pays et environ 35 villes en France. Monsanto commercialise des plantes génétiquement modifiées (OGM) et des pesticides, en particulier le Roundup, qui élimine les mauvaises herbes, mais contient une substance désormais classée cancérigène. L’entreprise américaine est devenue un symbole pour les opposants de la chimie dans l’agriculture. En mars lors d’un sujet de Special Investigation sur Canal+, un lobbyiste avait refusé de boire un verre de cette substance quelques secondes après avoir affirmé qu’elle était inoffensive.

À Strasbourg, un millier de participants ont défilé selon la police comme les organisateurs. Mais quelques participants indésirables ont rejoint le cortège. Le T-shirt arboré par deux d’entre eux, avec un aigle et une épée, en référence à l’ancien parti nazi allemand, a été perçu comme une provocation, en particulier par les manifestants du NPA.

Les deux jeunes hommes, qui se revendiquaient du cercle Proudhon, n’ont pas réagi lorsqu’ils étaient traités de nazis. Ils ont en tout cas réussi à diviser les manifestants sur la légitimité de leur présence dans le groupe. Le tout sous le regard des policiers, qui se sont gardés d’intervenir, les échanges n’étant pas violent. Les deux jeunes hommes ont finalement manifesté sur le côté de la route.

Moment tendu à la manifestation

L’article de Taranis News explique en détail les liens entre le t-shirt porté et les mouvements d’extrême droite :

« Ce logo est directement inspiré du « National Syndicalisme » et de l’initiative des « Frères Strasser », Otto Johann Maximilian Strasser (qui pour le coup était un vrai nazi) et son frère Gregor Strasser assassiné à Berlin en 1934 alors qu’il était un des leaders du NSDAP (le « Parti National-Socialiste des travailleurs allemands ») aux cotés d’un certain Adolf. C’est de ces deux frères (considérés comme représentants de « l’aile gauche du parti nazi ») qu’était née l’idée que le nazisme devait se baser sur le mouvement ouvrier (en écrasant les syndicats existants par la force), et se revendiquer « de gauche » pour parvenir à conquérir le peuple Allemand.

Grâce aux merveilleuses idées des frères Strasser, « Nazi » est une abréviation de « National Socialisme ». D’où la présence de l’épée et de la faucille (parfois le marteau, c’est au choix) dans les mains de l’aigle du « Cercle Proudhon ». »

Quelques minutes avant, la volonté d’apaisement affichée semblait moins évidente lors d’une séquence filmée par la Feuille de Chou. Un épi-phénomène qui détourne la manifestation de son objet initial.

Reportage sur la manifestation

Lire l’article complet sur Taranisnews.com

L'AUTEUR
Jean-François Gérard
Jean-François Gérard
A rejoint la rédaction de Rue89 Strasbourg à l'été 2014. En charge notamment de la politique locale.

En BREF

Lidl a oublié de payer plus de la moitié de la prime Covid de ses salariés étudiants

par Guillaume Krempp. 4 339 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Samedi et dimanche, le pic d’ozone entraîne une baisse du prix des transports en commun et de la vitesse sur les routes

par Manuel Avenel. 1 521 visites. 1 commentaire.

Académie de Strasbourg : privés de diplôme, des étudiants de BTS dénoncent une injustice

par Alice Ferber. 4 034 visites. 1 commentaire.