Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
L'actu 

Des violences à la personne en forte hausse dans le Bas-Rhin en 2012

par Jessica Trochet.
Publié le 24 janvier 2013.
Imprimé le 22 mai 2022 à 21:35
785 visites. 6 commentaires.
Le préfet du Bas-Rhin, Stéphane Bouillon, a révélé cet après-midi les chiffres de la délinquance pour l’année 2012 dans le Bas-Rhin.  Les atteinte volontaires à l’intégrité physique augmentent de 14,5% dans le département soit 951 victimes de plus qu’en 2011. Les violences sexuelles progressent de 13% soit 56 faits de plus qu’en 2011. Point inquiétant, la hausse de 11,7% des violences physiques non crapuleuses c’est-à-dire « gratuites » qui représentent 55% des atteintes volontaires à l’intégrité physique. Le préfet a identifié plusieurs facteurs : phénomène de biture du samedi soir au centre-ville de Strasbourg et hausse des violences intrafamiliales liée selon les autorités à une libération de la parole et à la mise en place de dispositif comme les téléphones portables pour les femmes en danger.

Les atteintes aux biens enregistrent une légère baisse de 0,76% en raison d’une baisse des cambriolages des résidences principales et secondaires. Elles restent toutefois les infractions majoritaires dans le département avec 26 557 faits constatés en 2012 soit 203 faits de moins qu’en 2011. Le taux de résolution des cambriolages s’est amélioré, fruit du travail de la police technique et scientifique. Près d’une affaire sur 5 de cambriolage est résolue par les services de police et de gendarmerie. Les vols par effraction de locaux industriels, commerciaux ou financiers ont connu une hausse de 2,4% en raison d’une augmentation des vols de métaux.  Pour lutter contre ce phénomène, deux nouvelles conventions ainsi que cinq protocoles sécurisant les espaces commerciaux ont été signés.

Au niveau de la sécurité routière, les chiffres sont meilleurs qu’en 2011 avec une baisse de 10,86% du nombre de tués sur les routes. Le nombre de blessés hospitalisés baisse de 43% et le nombre d’accidentés corporels de 17,6%. Point noir, 31% des victimes tuées ont entre 18 et 24 ans. Un chiffre « préoccupant » ,selon le préfet, qui nécessite un effort supplémentaire de prévention et de répression de la conduite sous l’emprise d’alcool ou de stupéfiants.

Les infractions relevées par l’action des services baissent de 6,8% en 2012 en raison de la suppression de la garde-à-vue pour les personnes en infraction à la législation sur les étrangers mais surtout d’une réorientation de la lutte contre les stupéfiants vers la lutte contre les trafics plutôt que contre la consommation. De belles saisies ont été réalisées en 2012 : 154 kg de cannabis, 43 kg d’héroïne,38 kg de cocaïne et 4,5 millions d’euros confisqués. En 2013, les services privilégieront l’axe de la lutte contre les avoirs criminels pour « atteindre la délinquance au niveau de son profit ». La lutte contre les violences intrafamiliales et la lutte contre la cybercriminalité seront deux autres objectifs majeurs pour l’année à venir.

Tags
    L'AUTEUR
    Jessica Trochet
    Jessica Trochet
    Journaliste

    En BREF

    Le port autonome lance une procédure d’urgence pour faire expulser le squat quai Jacoutot

    par Thibault Vetter. 713 visites. 3 commentaires.

    Électricité de Strasbourg protègera finalement ses clients contre la hausse des prix du gaz

    par Laurence George. 1 139 visites. 2 commentaires.

    Match Scherwiller contre Neudorf : le district Alsace ne retient pas les propos racistes

    par Guillaume Krempp. 1 551 visites. 1 commentaire.
    ×