Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Deux rassemblements et une manifestation en six jours contre le pass sanitaire
L'actu 

Deux rassemblements et une manifestation en six jours contre le pass sanitaire

par Jean-François Gérard.
Publié le 4 août 2021.
Imprimé le 26 septembre 2021 à 09:11
3 659 visites. 4 commentaires.

Le collectif anti pass 67 appelle à une troisième manifestation à Strasbourg samedi 7 août. Deux rassemblements statiques place Kléber sont aussi annoncés pour les dates clés de l’entrée en vigueur du dispositif sanitaire contesté.

Les opposants au pass sanitaire parviendront-ils à mobiliser encore plus de soutiens ? À l’approche de l’extension programmée du dispositif, le collectif Anti-pass 67 multiplie les rendez-vous revendicatifs. Une manifestation et deux rassemblements statiques sont annoncés en ce début du mois d’août.

Pour rappel, dès le 9 août, la présentation d’un Pass sanitaire devrait conditionner l’accès aux cafés, restaurants, centres commerciaux, hôpitaux, maisons de retraite, établissements médico-sociaux, les voyages en avion, train et car pour les trajets de longue distance. Pour entrer dans ces lieux, il faudra montrer soit une attestation de vaccination complète, soit un test PCR ou antigénique négatif de moins de 48h, ou une preuve guérison du Covid (un test positif de plus de 11 jours, mais moins de six mois).

Des licenciements possibles

Cette liste s’ajoute à celle des lieux de loisirs recevant 50 personnes depuis le 21 juillet (voir encadré en fin d’article). « D’autres lieux pourront s’ajouter à la liste selon l’évolution de la situation sanitaire », indique le gouvernement.

Le personnel des établissements concernés doit aussi présenter ce pass à compter du 30 août. Si tel n’est pas le cas, la loi permet une suspension de salaire, voire à terme des licenciements. Par ailleurs, la loi oblige le personnel soignant à être complètement vacciné à compter du 15 septembre.

Pour contester la loi votée le 25 juillet, trois nouvelles dates ont donc été annoncées par le collectif Anti-pass 67 :

  • L’habituel rassemblement du mercredi est décalé au jeudi 5 août de 18h à 20h place Kléber. Il s’agit du jour de la décision du Conseil constitutionnel sur le projet de loi. L’institution pourrait supprimer des passages de la loi s’il relève des atteintes aux principes d’égalité et aux libertés garanties par la Constitution française.
  • Le samedi 7 août, l’après-midi, une nouvelle manifestation dans les rues de Strasbourg est programmée. Le rendez-vous est fixé à 13h place Kléber. Le cortège ralliera ensuite la place de la République.
  • Enfin, un nouveau rassemblement place Kléber pour des prises de paroles est prévu lundi 9 août de 18h à 21h. Il s’agit du jour d’entrée en vigueur prévue du Pass sanitaire en France

La décision du conseil constitutionnel très attendue

Delphine Bergmann, membre de l’organisation au sein du collectif Anti-pass 67, estime que la décision du Conseil constitutionnel sera déterminante pour la suite de la mobilisation :

« On espère que le Conseil constitutionnel retoque toute la loi, même si on y croit peu. Cependant, peut-être que sur les licenciements et l’accès aux hôpitaux, qui concerne des soins non urgents mais des traitements lourds comme le cancer, on peut espérer une censure. Du côté du collectif, on souhaite naturellement un troisième samedi plus massif pour montrer qu’on ne lâche pas. Ce sont des manifestations représentatives de la France et de son hétérogénéité, avec des personnes de tous bords politiques. C’est pour certains leurs premières manifestations. Il y a des personnes non-vaccinées, mais aussi des personnes vaccinées qui s’opposent à ce type de discrimination. »

Comme ailleurs en France, les détracteurs du pass sanitaire en Alsace ont réussi à mobiliser au cœur de l’été. À Strasbourg, 4 à 5 000 personnes ont manifesté samedi 31 juillet. Une mobilisation similaire à la semaine précédente et plutôt conséquente par rapport aux standards de la capitale alsacienne. À Mulhouse, environ 6 000 personnes ont battu le pavé le même jour, ce qui fait du 31 juillet le plus grand rassemblement depuis la contestation du CPE en 2006 selon les Dernières Nouvelles d’Alsace.

La place Kléber est le point de rendez-vous de tous les rassemblements et des manifestations du week-end. (photo PF / Rue89 Strasbourg)

Début de recul de l’épidémie dans le Bas-Rhin

Dans le Bas-Rhin, les nouveaux cas sont en légère baisse depuis quatre jours. Cette évolution fait suite à près de quatre semaines de hausse ininterrompue suite à l’irruption du variant Delta. Malgré une légère hausse depuis la mi-juillet, les hospitalisations (97) et réanimations (13) sont bien en-deçà des totaux des deuxième et troisième vagues.

En un mois, on dénombre 14 décès dans les hôpitaux du département en lien avec le Covid, là encore un total faible comparés aux mois précédents. Deux tiers des habitants du département (66,72%) ont reçu au moins une dose de vaccin.

Le nombre de nouveaux cas est presque similaire à ceux connus depuis le début de l’année 2021. L’indicateur est néanmoins en baisse depuis quelques jours. (Source Covid Tracker / Guillaume Rozier)
Malgré la hausse des cas, la « quatrième vague » est modérée sur les hospitalisations et réanimations dans les hôpitaux du Bas-Rhin. (source, Germain Forestier)

Les lieux soumis au pass sanitaire depuis le 21 juillet

Toute personne de plus de 18 ans et plus doit présenter l’une des trois preuves sanitaires prévues par le pass sanitaire pour se rendre dans les lieux de loisirs et de culture rassemblant plus de 50 personnes :

  • Les salles d’auditions, de conférences, de projection, de réunions
  • Les chapiteaux, tentes et structures
  • Les salles de concerts et de spectacles
  • Les cinémas
  • Les festivals (assis et debout)
  • Les événements sportifs clos et couverts
  • Les établissements de plein air
  • Les salles de jeux, escape-games, casinos
  • Les lieux de culte lorsqu’ils accueillent des activités culturelles et non cultuelles
  • Les foires et salons
  • Les parcs zoologiques, les parcs d’attractions et les cirques
  • Les musées et salles d’exposition temporaire
  • Les bibliothèques (sauf celles universitaires et spécialisées)
  • Les manifestations culturelles organisées dans les établissements d’enseignement supérieur
  • Les fêtes foraines comptant plus de 30 stands ou attractions
  • Tout événement, culturel, sportif, ludique ou festif, organisé dans l’espace public susceptible de donner lieu à un contrôle de l’accès des personnes 
  • Les navires et bateaux de croisière avec hébergement 
  • Les discothèques, clubs et bars dansants.
L'AUTEUR
Jean-François Gérard
Jean-François Gérard
A rejoint la rédaction de Rue89 Strasbourg à l'été 2014. En charge notamment de la politique locale.

En BREF

Faible opposition contre MackNext à Plobsheim, commune rurale rattrapée par l’urbanisation

par Martin Lelievre. 1 470 visites. 17 commentaires.

Visites de quartier, ateliers et spectacles : Hautepierre fête ses 50 ans

par Martin Lelievre. 646 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Après l’évacuation du camp de la Montagne Verte, des personnes logées et des tentes subtilisées aux associations

par Thibaut Vetter. 4 364 visites. 8 commentaires.
×