Deux soirées au Shadok pour fêter son ouverture
Société 

Deux soirées au Shadok pour fêter son ouverture

actualisé le 09/04/2015 à 15h01

Le Shadok est un investissement de 6,5 millions d’euros financés à hauteur de 1,6 million d’euros par l’État (Photo JFG / Rue89 Strasbourg)

Le Shadok est un investissement de 6,5 millions d’euros financés à hauteur de 1,6 million d’euros par l’État (Photo JFG / Rue89 Strasbourg)

Week-end festif les 10 et 11 avril sur les docks Malraux avec deux soirées pour célébrer l’ouverture au public du Shadok.

Le Shadok accueillera le public pour deux soirées festives les 10 et 11 avril à l’occasion de son ouverture. Au programme, des visites guidées du lieu, des démonstrations des appareils comme les imprimantes 3D, mais aussi de la musique et des jeux.

En outre de la présentation des espaces de travail lors de la visite d’1h30 (départ toutes les 45 minutes), il sera possible de jouer équipé de lunettes spéciales depuis le cinéma UGC Ciné-cité. L’objectif sera de sauver le Shadok de la montée des eaux à l’aide de personnages fictifs entrain de pomper l’eau.

Casser l’image austère du numérique

Au rez-de-chaussée, place aux musique électroniques du label THIRD LAB et aux « expériences électro-acoustiques » des étudiants et professeurs de la Haute école des arts appliqués du Rhin. Les curieux pourront aussi admirer des projections sur la façade du bâtiment ou l’exposition des cités végétales en 2115 de Luc Schuiten. De nombreux artistes et collectif locaux sont invités. L’événement sera aussi retransmis en vidéo sur internet.

Les réjouissances débuteront à 19h pour se terminer à 0h30. Derrière ce programme ludique, l’ambition est de peu casser l’image froide et austère que peuvent avoir les métiers du numérique. Le Shadok doit être accessible à toute personne, même pour un usage ponctuel, avec la possibilité de se faire guider par l’un des six salariés de la structure. Les organisateurs attendent environ 1 000 personnes pour les deux soirées d’avril et conseillent de réserver sa place en ligne à l’avance.

Le Shadok, nouveau lieu de travail numérique à Strasbourg

Le Shadok est une espace de travail partagé pour ceux et celles qui travaillent dans le numérique, la culture et les industries créatives. Comme la Plage digitale qui existe depuis 2012 au dessus du centre commercial Rivétoile, l’espace collectif doit favoriser les rencontres et les opportunités. Ce lieu se veut plus complet, avec des outils pour la création (le FabLab) ou un studio vidéo, mais contient légèrement moins de place : une trentaine contre une quarantaine de l’autre côté du bassin Vauban.

L’accent est aussi mis sur la convivialité avec un bar au rez-de-chaussée ou des expositions temporaires. Certains y voient un mélange des genres qui peut être nuisible à l’efficacité du travail. Entre les restaurants, écoles privées et les appartements qui ont aussi investi les anciens entrepôts Seegmuller, « la Fabrique du numérique » s’étend sur 2 000 m² et trois étages. L’accès aux travailleurs permanents sera possible 24h/24 et 7j ours sur 7. Pour le public, l’accueil se fera les mercredis et jeudis après-midi, les vendredis et samedis et un dimanche sur deux.

L'AUTEUR
Jean-François Gérard
Jean-François Gérard
A rejoint la rédaction de Rue89 Strasbourg à l'été 2014. En charge notamment de la politique locale.

En BREF

Européennes : LREM et RN se partagent l’Alsace

par Raphaël Da Silva. 6 137 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Invité de l’apéro : Gabriel Cardoen du collectif « D’ailleurs nous sommes d’ici »

par Pierre France. Aucun commentaire pour l'instant.

Une sixième Marche pour le Climat samedi 25 mai, à connotation européenne

par Jean-François Gérard. 1 826 visites. 1 commentaire.