Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Après 246 matchs dont 100 en Ligue 1, l’empreinte de Dimitri Liénard sur le Racing
La Cave de Papy
  La Cave de Papy, c'est le rendez-vous qui debrief toutes les rencontres du Racing, pour les supporters et par les supporters.
blogs La Cave de Papy 

Après 246 matchs dont 100 en Ligue 1, l’empreinte de Dimitri Liénard sur le Racing

par Andrea Lamy.
Publié le 24 février 2021.
Imprimé le 02 décembre 2021 à 03:18
1 425 visites. 1 commentaire.

Dimanche 21 février, le Racing Club de Strasbourg a terminé sa confrontation face à Angers sur un score nul et vierge (0-0). Un match événement pour Dimitri Liénard qui a disputé sa 100e rencontre en Ligue 1 avec le maillot strasbourgeois.

Dimanche soir, sur le tableau d’affichage du stade de la Meinau, le score n’a pas bougé. Le Racing et Angers se neutralisent et partagent le point du match nul (0-0).

Mais ce qui est loin d’être vierge, c’est le nombre de rencontres disputées par Dimitri Liénard. Lors de cette rencontre, le joueur qui a tout connu avec le Racing a atteint la barre des 100 matchs en Ligue 1. Un nouveau cap de franchi après avoir réalisé un exploit le week-end précédent : avoir remporté le derby opposant le RC Strasbourg au FC Metz (victoire 1-2).

Une entrée réussie dans la cour des grands

Cent rencontres en Ligue 1, presqu’une paille pour Dimitri Liénard qui a disputé 246 confrontations avec le Racing dont 92 en National et 30 en Ligue 2. À ajouter les onze rencontres en Coupe de France et huit en Coupe de la Ligue, puis la cerise sur le gâteau, cinq rencontres européennes dans les phases de qualification à la Ligue Europa durant l’été 2019.

Né à Belfort, le joueur commence au centre de formation du FC Sochaux avant de rejoindre le club de sa ville natale. Il intègre l’Alsace en passant une année au sein du FC Mulhouse puis rejoint le RC Strasbourg le 1er juillet 2013. De l’amateur jusqu’au professionnalisme, Dimitri Liénard a tout connu avec le club strasbourgeois.

Son aventure en Ligue 1 commence un soir d’août 2017 du côté de Lyon, lorsque le Racing retrouve le parfum de la Ligue 1. La grosse défaite d’entrée (4-0) n’importe peu, une nouvelle ère commence pour le RCSA ce soir-là. Dimitri Liénard est titulaire pour ce match que l’on peut qualifier le renouveau pour tout le peuple alsacien du football.

Dimitri Liénard est présent dans le onze de départ face à l’Olympique Lyonnais le 6 août 2017. Son premier match en Ligue 1 ! (photo Ligue 1 / Youtube)

Un coup franc légendaire au bout du suspense face à l’Olympique Lyonnais

La première année au plus haut niveau demande de l’adaptation. Dimitri Liénard marque pour le premier match à la Meinau face à Lille le 13 août 2017. Cette saison-là, il trouve à cinq reprises le chemin des filets. Son second but intervient face à un adversaire prestigieux : l’Olympique de Marseille le 15 octobre 2017. Le joueur écrit une des plus belles pages de l’histoire du club. Le 12 mai 2018, d’un coup franc à la 4e minute des arrêts de jeu, Dimitri Liénard marque le but du maintien pour le Racing qui s’impose face à l’Olympique Lyonnais (3-2).

Le but de Dimitri Liénard face à l’OL (vidéo Ligue 1 / YouTube)

La Meinau explose de joie quelque chose de grand se déroule et reste dans les têtes des supporters. Les plus nostalgiques de ce « miracle » peuvent aborder un maillot à l’effigie du joueur avec la mention 90+4, confectionné par le club à cette occasion. Le coup franc de la délivrance pour le club alsacien rappelle un match en National lors du derby face à Colmar, dans un stade plein, le 21 février 2015. Le héros marque également sur coup franc lors de ce match. L’issue est la même dans ces deux rencontres : le Stade de la Meinau scande « Liénard » sans cesse. Les frissons sont garantis dans un stade à l’ambiance volcanique !

« Monsieur panenka »

En dehors des cent rencontres en Ligue 1, la parenthèse de l’aventure en Coupe de la Ligue est forcément dans les esprits des supporters. Le Racing remporte ce titre le 30 mars 2019. Une rencontre marquée par la prestation du milieu de terrain strasbourgeois ce soir-là. En finale face à Guingamp, la séance de tirs au but arrive entre les deux formations. Dimitri Liénard s’élance en troisième tireur pour cette échéance. Le Stade Pierre Mauroy de Lille résonne de chants strasbourgeois, lui qui est rempli aux trois quarts de la couleur bleue du Racing.

Au moment de tirer, Dimitri Liénard effectue une panenka, un tir en hauteur qui trompe le gardien breton. Cette prestation lui équivaut le surnom de « Monsieur panenka ». L’enfant du club qui a tout connu avec le RC Strasbourg s’offre le graal aux yeux des supporters. Le lendemain, la place Kléber est pleine de monde pour célébrer ce trophée qui relève d’un véritable miracle dans une période où le Paris SG s’approprie presque tout sur son passage.

Cette saison, Dimitri Liénard se montre moins étincelant que les autres saisons. Un constat que certains supporters n’hésitent pas à lui reprocher. Le milieu de terrain marque moins, seulement un but lors de l’exercice 2020-21. Son centième match en Ligue 1 face à Angers lui fait automatiquement passer un nouveau cap. Pour nous, il reste et restera dans l’histoire du club pour l’éternité, son empreinte est pour toujours gravée dans l’histoire du Racing.

Aller plus loin

.

Voir tous les articles de ce blog
L'AUTEUR
Andrea Lamy

En BREF

Un collectif de profs s’organise pour sortir leurs élèves et leurs familles de la rue

par Camille Balzinger. 3 293 visites. 14 commentaires.

À Reichshoffen, l’usine Alstom reprise par l’Espagnol CAF, préféré par les salariés

par Jean-François Gérard. 773 visites. 2 commentaires.

À Kilstett, des hooligans néonazis se battent en plein centre-ville

par Guillaume Krempp. 13 675 visites. 1 commentaire.
×