Les douanes se renforcent contre le terrorisme mais trouvent du tabac
L'actu 

Les douanes se renforcent contre le terrorisme mais trouvent du tabac

La direction régionale des douanes de Strasbourg a présenté jeudi matin le bilan de son activité pour 2015 : 1,3 tonne de tabac de contrebande en 2015, soit 10 fois plus que l’année dernière. Des renforts sont attendus dans le cadre de leur participation à la lutte contre le terrorisme.

Comme toutes les autres forces de sécurité, les douanes doivent « répondre au défi de la lutte contre le terrorisme ». Lors de la présentation de l’activité des douanes au siège à Strasbourg jeudi matin, la directrice Catherine Durringer, a insisté sur ce point et s’est félicitée de l’arrivée prochaine d’agents en renfort dans le Bas-Rhin :

« Une dizaine d’agents sont déjà arrivés pour venir renforcer les 190 effectifs des brigades de Strasbourg-Entzheim, Saverne et Haguenau après avoir suivi une formation dans des écoles spécialisées, dont l’Ecole Nationale des Douanes de la Rochelle. Nous sommes donc actuellement 200 effectifs dans le département. Mais nous ne savons pas encore exactement quand arriveront les dix autres agents attendus, peut-être avant l’été ».

IMG_9980

La directrice régionale des douanes de Strasbourg a constaté une « recrudescence » de la saisie des armes de guerre. (Photo : Marie-Charlotte Méoni)

Sur les 1 158 armes à feu saisies en France (+40% avec l’état d’urgence), 28 ont été retrouvées dans le Bas-Rhin. Catherine Durringer assure avoir constaté une « recrudescence » des armes de guerre mais n’a pas été en mesure de donner leur nombre exact sur le total, ni même de préciser l’apport des douanes à la lutte contre le terrorisme.

10 fois plus de tabac de contrebande

En revanche, Catherine Durringer s’est félicité des résultats de l’activité traditionnelle des brigades de douaniers du Bas-Rhin au cours de 2015. Un chiffre s’est détaché du reste : 1,3 tonne de tabacs de contrebande ont été interceptées, soit presque 10 fois plus qu’en 2014 où 183 kg avaient été saisis. À l’échelle nationale, 630 tonnes de tabacs de contrebande ont été saisies, soit une augmentation de 49% qualifiée de « record historique » par la directrice régionale des douanes.

IMG_0015

1,3 tonne de tabacs de contrebande ont été interceptées dans le Bas-Rhin, soit presque 10 fois plus qu’en 2014 où 183 kg avaient été saisis. (Photo : Marie-Charlotte Méoni)

En outre, en 2015 les douaniers ont mis la main sur :

  • 631 847 euros illicites,
  • 3,7 kg d’héroïne,
  • 11 kg de cocaïne interceptés sur 17 tonnes (2,5 fois plus) en France,
  • 4,4 millions d’euros de droits et de taxes redressés pour la fraude fiscale sur les 377,4 millions (+ 5,7%) en France.

Catherine Durringer a souligné que se développe la culture « indoor » de cannabis, c’est-à-dire chez soi, à l’intérieur, grâce à des plants et du matériel d’éclairage acheté sur Internet. Selon elle, la moitié des 175 saisies effectuées en 2015 concernent des productions en intérieur. Le 1er avril 2015, 10,5 kg d’herbe et de feuilles de cannabis avaient été saisis suite au contrôle d’un véhicule sur une route départementale de Strasbourg. Le conducteur avait avoué détenir des plants de cannabis à son domicile où une cave aménagée était utilisée pour la culture de 39 plants.

Premier cas de contrefaçon de droit d’auteur dans le Bas-Rhin

Pour les chiffres de la contrefaçon, les jouets, jeux et vêtements arrivent en tête dans le Bas-Rhin. Sur les 15 245 articles de contrefaçon saisis dans le département figurent 5 123 jouets ainsi que 2 219 vêtements.

IMG_0004

Lunettes, parfums de luxe, montres… Des articles de contrefaçon assez « classiques » ont été présentés. (Photo : Marie-Charlotte Méoni)

Les douaniers ont également saisi :

  • 310 médicaments,
  • 535 accessoires personnels,
  • 174 chaussures,
  • 440 téléphones mobiles,
  • 30 CD, DVD et logiciels.
IMG_0028

Ce fauteuil design est la première saisie de contrefaçon de droit d’auteur signalée dans le Bas-Rhin. (Photo : Marie-Charlotte Méoni)

Mais c’est surtout la saisie d’une copie de la Aarnio Ball Chair, un fauteuil design, qui constitue une contrefaçon de droit d’auteur qui a interpellé les douanes car « c’est une première dans le département ».

L'AUTEUR
Marie-Charlotte Méoni
Stagiaire à Rue89 Strasbourg.

En BREF

Les infirmières scolaires peuvent désormais soutenir le personnel des hôpitaux et des Ehpad

par Guillaume Krempp. 860 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

À Koenigshoffen, un jeune homme en possession de cannabis frappé par des policiers

par Florian Schotter. 6 597 visites. 8 commentaires.

Fred Ficus, DJ producteur : « Dans six mois, trois fois plus d’albums publiés »

par Florian Schotter. 590 visites. Aucun commentaire pour l'instant.