Art dans la rue : participez !
Aux haz'arts
Étudiants du Master Critique-Essais, nouvelle génération à la rencontre de la scène culturelle strasbourgeoise, nous avons à cœur de mêler regard critique et sensibilité curatoriale sur l'actualité artistique.
Aux haz'arts  blogs 

Art dans la rue : participez !

Spielplatz - signalétique urbaine récréatie, Démocratie créative, courant 2011

Spielplatz - signalétique urbaine récréatie, Démocratie créative, courant 2011 / Photo: CR

Il commence à faire bon, on sort à nouveau, très agréable de se prendre le temps de se promener et de profiter de ce qu’il y a autour de nous, non ? Allez faire un tour entre le centre administratif de la CUS et Rivétoile et regardez au sol, trouvez les marquages bleus, participez à faire vivre ces œuvres et amusez-vous !

Démocratie créative, j’en ai déjà parlé dans un autre blog, ils sont à l’origine du festival perffusion qui a eu lieu quartier Laiterie en septembre dernier mais pas uniquement. Il y a eu d’autres interventions dans les rues strasbourgeoises : des jeux à travers la ville qui nous incitaient à nous arrêter pour jouer à la marelle, au basket ball avec des poubelles comme panier, etc. En gros, être surpris, s’arrêter, jouer avec du mobilier urbain détourné et s’approprier des lieux que l’on parcoure quotidiennement.

Le chemin de la récré, Démocratie créative / Ville de Strasbourg, fin 2011

Le chemin de la récré, Démocratie créative / Ville de Strasbourg, fin 2011 / Photo: CR

C’est souvent que, perdue dans mes pensées ou en retard, je ne prends pas le temps de regarder autour de moi ce qu’il se passe, l’architecture, les détails, la ville, la vie en somme ! Et c’est dommage, il y a tellement à voir. Certains voient dans les tags une dégradation mais quand on tombe sur une inscription au sol qui dit : « regarde le ciel » (tag vu à Paris à un passage pour piétons), que faites-vous ? Et bien, pour une fois, je m’exécute et je regarde enfin le ciel alors qu’on est l’après-midi et que je ne l’avais sans doute pas encore fait ce jour-là. Mais combien sommes-nous à ne pas simplement regarder, observer ce qui nous entoure, oublier ce qui nous préoccupe et profiter de la vie avec des moments tout simples ?

Le chemin de la récré, Démocratie créative / Ville de Strasbourg, fin 2011

Le chemin de la récré, Démocratie créative / Ville de Strasbourg, fin 2011 / Photo: CR

Toujours entrain de courir entre plusieurs lieux, mille choses à faire, parfois je me dis qu’il faudrait que je m’arrête mais je reprends cette course folle en me disant qu’elle conduit forcément quelque part, à quoi bon sinon ? Démocratie créative propose des alternatives à cela. En gros, marquez un arrêt, jouez, profitez. Bonne idée non ?

Place de l’étoile, nous sommes invités à prendre « le chemin de la récré » (réalisé en partenariat avec les services de la Mobilité et des Transports de la Ville de Strasbourg). On y trouve un labyrinthe duquel il faut sortir, des têtes de requin qui essaient de nous attaquer à un passage pour piétons (« sonar anti-requin »). Il y a aussi une boussole qui indique les directions alentours : le centre de ville, la médiathèque ainsi que l’autre bout du monde ! On peut aussi faire la course sur une piste : ça vous tente ? Au milieu, il y a une zone de rencontre, on s’y retrouve ?

Le chemin de la récré, Démocratie créative / Ville de Strasbourg, fin 2011

Le chemin de la récré, Démocratie créative / Ville de Strasbourg, fin 2011 / Photo: CR

Je ne suis pas sûre que, sur le chemin du travail, beaucoup de monde s’arrête pour jouer à se perdre dans un labyrinthe ou pour faire la course. C’est comme l’expérience menée par le Washington Post dans une station de métro en janvier 2007 : l’un des plus grands violonistes, Joshua Bell, y a joué des morceaux de Bach pendant 45 minutes, rares sont ceux qui se sont arrêtés pour l’écouter, c’était l’heure de pointe. Je ne sais pas ce que j’aurais fait, on justifie tout par cette petite phrase qui dit « je n’ai pas le temps » alors qu’au fond on ne prend pas le temps et qu’il ne tient qu’à nous de nous autoriser à s’en saisir, à en profiter, à vivre et à jouer… Rendez-vous place de l’étoile et, au gré de votre route, choisissez le jeu avec lequel vous allez prendre le temps de faire une petite pause et faites-vous plaisir !

Pour aller plus loin

Site à aller voir: Démocratie créative

Le postulat:

Le collectif DC est un groupe d’études et d’actions artistiques dans l’espace public. A travers une démarche participative et expérimentale nous proposons d’imaginer la ville et ses possibilités.

Nos objectifs s’articulent autour de trois axes :

. USAGES ET REGARD : questionner le citadin sur son environnement quotidien

. ACTIVISME : impliquer les habitants dans l’appropriation de leur territoire

. HABITER : échanger autour d‘espaces d’interventions

Post initialement publié sur lifeproof.fr

Voir tous les articles de ce blog
L'AUTEUR
Cécile R.
Cécile R.
Pour résumer: passionnée d'art contemporain, aimant lire, écrire et danser, plongeuse le plus souvent possible, workaholic (il faut bien l'admettre avec 2 blogs: lifeproof.fr + un autre sur Rue89 Strasbourg et un travail à temps plein) le tout avec la bougeotte !

En BREF

Des militants écologistes ont occupé le terrain destiné à l’entrepôt type-Amazon à Ensisheim

par Thibault Vetter. 5 699 visites. 2 commentaires.

Lidl a oublié de payer plus de la moitié de la prime Covid de ses salariés étudiants

par Guillaume Krempp. 4 808 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Samedi et dimanche, le pic d’ozone entraîne une baisse du prix des transports en commun et de la vitesse sur les routes

par Manuel Avenel. 1 726 visites. 1 commentaire.