Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Eco2Rives, un premier festival franco-allemand sur le climat samedi
L'actu 

Eco2Rives, un premier festival franco-allemand sur le climat samedi

par Déborah Liss.
Publié le 17 janvier 2019.
Imprimé le 27 juin 2022 à 07:45
2 398 visites. 3 commentaires.

Avec des concerts, ciné-vélo et conférences… Eco2Rives, le premier festival franco-allemand pour le climat, se veut ludique et accessible pour mobiliser sur la protection de l’environnement. Rendez-vous à Kehl et à Strasbourg samedi 19 janvier.

Pédaler pour voir un film sur grand écran, apprendre à fabriquer vos propres ustensiles zéro déchet, parler de changement climatique à vos enfants grâce à une pièce de théâtre… Ce sont quelques exemples d’activités prévues dans le cadre du festival Eco2Rives, qui aura lieu samedi 19 janvier à la « Stadthalle » (salle municipale) de Kehl tandis que les concerts auront lieu en soirée au Molodoï à Strasbourg. Un équilibre Strasbourg-Kehl assez rare pour le souligner.

Organisé par l’association Zéro Déchet Strasbourg et par la Ville de Kehl dans le cadre de la semaine franco-allemande de la transition énergétique, ce premier festival transfrontalier pour le climat mise particulièrement sur l’interactivité. Tout le programme de la journée est gratuit et sans inscription, et proposé dans les deux langues grâce à des interprètes ou des intervenants bilingues.

Le but est d’apprendre en s’amusant, voire de s’amuser tout court, et d’unir les forces des deux côtés du Rhin pour être encore plus efficace, comme l’explique Lea Unterreiner, chargée de la problématique climat au service aménagement de la Ville de Kehl :

« La protection de l’environnement ne s’arrête pas aux frontières, c’est un problème international, donc c’est important qu’on échange. On a eu par exemple des discussions intéressantes lors de la préparation : le charbon serait un problème plutôt allemand, et en France, il y aurait d’autres problèmes mais aussi différentes approches. Et donc c’est très intéressant de voir quelles actions sont faites chez nous, et lesquelles sont faites en France. »

Conférences et conseils pratiques pour agir au quotidien

Une perspective élargie, illustrée par les intervenants des conférences : le chercheur français Benoît Sittler, de l’Université de Fribourg, en Allemagne, compte bien sensibiliser au réchauffement climatique en parlant de son projet sur les lemmings, des petits animaux du Groenland victimes de la fonte des neiges. L’allemand Rüdiger Glaser parlera du changement climatique dans le Rhin supérieur. L’intervention d’Aline Gubri, auteure du livre Zéro Déchet, Zéro toxique, se voudra interactive, alors qu’elle abordera les impacts des déchets dans la vie quotidienne.

Le festival a lieu sur Kehl et Strasbourg, et le public est encouragé à se déplacer en tram pour venir. (photo JFG / Rue89 Strasbourg)

Une volonté de pousser le grand public à s’approprier des solutions concrètes qui se traduit également par les ateliers : cours de cuisine anti-gaspi, ateliers DIY (Do It Yourself) pour fabriquer ses produits d’hygiène ou d’entretien, et Repair Café pour réparer ses objets défectueux.

Pour ceux qui viennent en famille, le festival a pensé aux enfants avec une pièce de théâtre sur les conséquences des déchets plastiques.

Des films sur l’écologie… qui marchent à l’énergie verte

Surtout, les organisateurs misent sur les jeunes et sur les esprits curieux, avec trois projections en vélo-cinéma. Le principe est simple : ce sont les spectateurs qui alimentent la projection en énergie. Pas de vélo, pas de film ! Il sera même possible de s’entraîner avant, à une station de test de vélos électriques. Au programme de ce cinéma installé dans la salle de conférence de la Stadthalle, deux épisodes de “Xenius”, l’émission scientifico-ludique d’Arte, sur les emballages plastiques et sur les particules fines. A (re)découvrir ensuite, le film de Marie-Monique Robin sur la ville d’Ungersheim et son engagement pour les énergies renouvelables et l’économie locale, Qu’est-ce qu’on attend ?.

Comme lors d’autres actions de l’association Zéro Déchet Strasbourg, le festival proposera des ateliers
(Photo Capture Facebook , Association Zéro Déchet Strasbourg)

Avec ce concept, la ville de Kehl espère attirer des personnes pas encore sensibilisées aux enjeux écologiques mais voulant « essayer quelque chose de nouveau. »

Des concerts engagés au Molodoï

Même stratégie avec la soirée de clôture, cette fois à Strasbourg, au Molodoï, pour donner envie aux fêtards de s’intéresser à la question et de, peut-être, se pencher sur le reste du programme. Le festival joue le jeu jusqu’au bout en conviant des groupes engagés dans la protection de l’environnement, ou franco-allemand (et parfois les deux, comme le groupe Zweierpasch). La soirée (avec entrée payante à 3€) commence par un « clim’apéro » préparé collectivement, avant d’enchaîner sur les concerts de Caribou volant (chanson française), Zweierpasch (hip-hop) et Pang! (rap/ragga).

Les festivaliers du climat trouveront de quoi se sustenter tout au long de la journée avec la présence de food-trucks aux abords de la salle municipale de Kehl.

Y aller

Eco2Rives, samedi 19 janvier à la salle municipale de Kehl de 11h à 18h, au Molodoï à partir de 18h. La page de l’événement sur Facebook.

Aller plus loin

Sur ZDS.fr : le programme complet du festival Eco2Rives

L'AUTEUR
Déborah Liss
Pigiste. Je travaille sur des sujets de société, les questions féministes et d'inclusion. Et le franco-allemand, parfois !

En BREF

Après avoir saisi le parquet financier, le directeur général de l’IHU de Strasbourg démis de ses fonctions

par Pierre France. 4 026 visites. 2 commentaires.

Par « sollicitude », le Pape ordonne une enquête au sein du diocèse de Strasbourg

par Nicolas Dumont. 2 063 visites. 2 commentaires.

Le tribunal administratif confirme la suspension des projets de géothermie à Eckbolsheim et Hurtigheim

par Guillaume Krempp. 785 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×