Enquêtes et actualité à Strasbourg et Eurométropole

L’école élémentaire Marguerite Perey brièvement confinée suite à une alerte anti-intrusion

L’école élémentaire Marguerite Perey a été brièvement confinée ce lundi 12 février de 11h50 à 12h45. Un individu, portant une arme selon des témoignages, s’est rapproché de l’établissement scolaire en proférant des menaces.

Cet article est en accès libre. Pour soutenir Rue89 Strasbourg, abonnez-vous.

L’école élémentaire Marguerite Perey brièvement confinée suite à une alerte anti-intrusion
Le groupe scolaire Marguerite Perey

Un peu avant midi ce lundi 12 février, l’école élémentaire Marguerite Perey à Cronenbourg a été brièvement confinée, à la suite de la présence aux abords du site d’un individu menaçant. Le groupe scolaire Langevin, dont les bâtiments sont situés dans la même enceinte, ont également été confinés. L’école maternelle du même nom, située juste à côté, n’a pas été bouclée.

Selon des témoignages recueillis auprès de parents d’élèves, un individu menaçant et armé se trouvait vers la boulangerie rue Langevin, lorsqu’il a commencé à crier et à se rapprocher des écoles. Des parents, voyant l’homme d’une cinquantaine d’années porter une arme de poing, ont alors alerté la directrice de l’établissement. Contactée par Rue89 Strasbourg, Nathalie Amann confirme :

« Suite à des alertes des parents, j’ai déclenché le plan particulier de mise en sûreté (PPMS), ce qui a eu pour effet de boucler les trois écoles du périmètre. Nous avons appelé le 17 et la police est arrivée très vite sur place. Elle nous a demandé de rester à l’intérieur avec les parents, le temps que la situation soit apaisée. »

Maxime, qui a une fille en maternelle et un fils en élémentaire, détaille :

« Alors que j’étais venu chercher mes enfants pour manger, j’ai vu l’homme approcher avec une arme dans la main. J’ai eu peur pour les enfants. Je n’ai pas compris ce qu’il hurlait et je n’ai d’ailleurs pas cherché à savoir… J’ai alerté la directrice de l’école élémentaire, puis je me suis retrouvé dans les étages avec mon fils et les autres enfants. Les accès de l’école ont été bouclés et les volets fermés. Nous avons pu sortir vers 12h45, quand les policiers nous ont dit que l’homme avait été interpellé. »

La police nationale confirme que des policiers ont été déployés autour de l’école suite à une alerte et qu’un « individu né en 1972, connu des services de police pour des faits d’outrage principalement, a été interpellé lundi 12 février à 12h20 route de Mittelhausbergen à Cronenbourg ». Mais le port d’une arme de poing n’est pas confirmé par la police à l’heure de publier cet article.


#Fait-Divers

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles
Plus d'options