L'actu 

Ecoles Hohberg et Gustave-Doré : quatre ans de travaux chacune

Les travaux débuteront entre 2015 et 2016 dans ces deux écoles strasbourgeoises. Les groupes scolaires Gustave-Doré à Cronenbourg et Hohberg à Koenigshoffen auront le droit à pas moins de quatre ans de travaux chacun.

Le directeur général des services de la CUS, Pierre Laplane s’explique sur cette durée :

« Quatre ans de travaux, ça peut faire peur. Mais l’espace important de l’école Gustave-Doré notamment permettra ce chantier sur le long-terme en gérant d’avantage la phase transitoire que pour l’école Saint-Jean par exemple. La communauté éducative sera moins perturbée. »

Les chantiers de Gustave-Doré et du Hohberg seront ainsi réalisés en plusieurs phases.

Pour Gustave-Doré :

  •  2015 : création d’un restaurant scolaire pour l’école maternelle (88 places) et l’école élémentaire (120 places),
  •  2015 – 2017 : travaux de l’école élémentaire,
  •  2017 – 2018 : travaux de l’école maternelle.

Pour le Hohberg :

  •  2016 – septembre 2017 : restructuration complète du restaurant scolaire existant et création d’environ 500 mètres carrés supplémentaires,
  •  2016 – 2018 : travaux de l’école élémentaire,
  •  2018 – 2020 : travaux de l’école maternelle.

Des bâtiments modulaires seront également mis en place dans les cours de récréation. Ils permettront de libérer les zones en travaux de toute activité. Les enfants devraient donc suivre des cours dans ces préfabriqués pendant plusieurs mois.

Des salles de classe supplémentaires

À la suite de ces travaux d’extension, le groupe scolaire Gustave-Doré bénéficiera de deux salles de classe supplémentaires en maternelle et deux en élémentaire, soit 2 125 m² qui seront créés en plus des 3 700 m² existants. Quant à l’école du Hohberg, elle gagnera 1 845 m² en plus des 5 500 m² existants. Sept nouvelles salles de classe seront ainsi créées : deux en maternelle et cinq en élémentaire.

Ces projets d’extension s’inscrivent dans le cadre du programme de mise en sécurité, d’amélioration patrimoniale et d’isolation du patrimoine scolaire de la Ville de Strasbourg. Les deux écoles seront mises aux normes incendie et deviendront accessibles aux personnes handicapées. Elles répondront également à la réglementation BBC (bâtiment basse consommation) en matière d’économie d’énergie.

Coût de l’opération ? Il est « considérable », commente Pierre Laplane : 33 600 000€ pour les deux écoles. La Ville investira 16 400 000€ dans le groupe scolaire Gustave-Doré et 17 200 000€ pour l’école du Hohberg.

L'AUTEUR
Lucile Jeanniard
Tout droit sortie de deux années d'études en journalisme à Lyon, je suis venue à Strasbourg pour deux mois au sein de la rédaction de Rue89 Strasbourg.

En BREF

De nouveau, une centaine de migrants installés aux Canonniers

par Emeline Burckel. 2 688 visites. 54 commentaires.

Des livreurs Deliveroo en grève, contre des courses à moins de 3€

par Emeline Burckel. 1 859 visites. 3 commentaires.

Deux huissiers mandatés par la Ville de Strasbourg au squat Gruber

par Pierre France. 1 680 visites. 16 commentaires.