Enquêtes et actualité à Strasbourg et Eurométropole

Élections législatives : les candidats et candidates en Alsace

La campagne pour les élections législatives anticipées du 30 juin et du 7 juillet débute. Voici la liste, définitive, des candidats et candidates en Alsace.

Contenu interactif

Cet article est en accès libre. Pour soutenir Rue89 Strasbourg, abonnez-vous.

Élections législatives : les candidats et candidates en Alsace

Des élections législatives expresses. Dans la soirée du dimanche 9 juin, le président de la République a décidé de prononcer la dissolution de l’Assemblée nationale. Les résultats des élections européennes n’étaient pas encore stabilisés qu’Emmanuel Macron annonçait un nouveau scrutin. Le premier tour aura lieu le dimanche 30 juin. Le second se déroulera le dimanche 7 juillet.

Voici les listes des candidates et des candidats aux élections législatives dans les 15 circonscriptions alsaciennes.

67-1 : la députée sortante face à un nouveau candidat Renaissance

Au centre-ville de Strasbourg, la députée sortante Sandra Regol (Les Écologistes) se représente pour le Nouveau Front populaire. En juin 2022, la candidate de l’alliance d’alors, la Nouvelle union populaire écologique et sociale (Nupes) avait obtenu 38,1% des voix exprimées. Bien loin de son concurrent de la majorité présidentielle, Alain Fontanel (LREM). L’ancien premier adjoint du maire de Strasbourg Roland Ries vit désormais loin de la politique strasbourgeoise, à Manille dans le sud-est de l’Asie. Il sera remplacé par Étienne Loos (Renaissance), conseiller ministériel et ancien référent des Jeunes avec Macron (JAM) pour le département du Nord, qui a obtenu l’investiture du camp présidentiel malgré la candidature de Nicolas Matt, conseiller municipal de Strasbourg et d’Alsace. Dans cette circonscription, le Rassemblement National (RN) n’a aucune chance de l’emporter. Représenté en 2022 par une ancienne mannequin soupçonnée d’être un agent d’influence russe, Tamara Volokhova a été remplacée par Hombeline du Parc.

67-2 : le député sortant face à une nouvelle candidate macroniste

Au Sud de Strasbourg et à Illkirch-Graffenstaden, la configuration est similaire. Le député sortant Emmanuel Fernandes (LFI) se représente face à un candidat de la majorité présidentielle. Ici aussi, le représentant de Renaissance change. Sylvain Waserman, désormais président de l’Ademe, laisse Rebecca Breitman, conseillère municipale (Modem), mener la bataille. Au soir du premier tour de juin 2022, Emmanuel Fernandes avait plus de 2 000 voix d’avance sur son concurrent macroniste. Après avoir été réélue eurodéputée, Virginie Joron est désormais candidate RN dans cette circonscription.

67-3 : vers un match retour

Dans les communes de Bischheim, Schiltigheim, Reichstett et au Nord de Strasbourg, Bruno Studer (Renaissance) sera le candidat de la majorité présidentielle. Après avoir emporté 34,8% des voix au premier tour des élections législatives de 2022, il fera face au président de la section bas-rhinoise du Parti socialiste Thierry Sother, candidat du Nouveau Front populaire. Sébastien Mas, ex-candidat de la Nupes en 2022, avait recueilli plus de 30% des voix au premier tour en juin 2022. La candidate du RN reste la même : Stéphanie Dô. Elle avait recueilli 13,5% des voix au premier tour du scrutin de 2022.

67-4 : Françoise Buffet, députée sortante et candidate

Françoise Buffet est à nouveau candidate de la majorité présidentielle dans la quatrième circonscription du Bas-Rhin (Lingolsheim, Ostwald, Geispolsheim, Mundolsheim…). La candidate Renaissance avait pris une première place confortable au premier tour des élections législatives de 2022 en engrangeant 31,4% des voix. Côté Nouveau Front populaire, La France insoumise a investi Raphaële Krattinger. Delphine Dauberger a pris la place de Virginie Joron pour représenter le RN.

67-5 : le député sortant face à un nouveau candidat RN

Très vite, le médiatique député sortant Charles Sitzenstuhl (Renaissance) a annoncé sa candidature pour ces élections législatives anticipées. Dans la cinquième circonscription du Bas-Rhin, en Alsace centrale, l’élu macroniste avait récolté 32,62% des voix au premier tour du scrutin en 2022. Son ancien concurrent nationaliste, Marc Wolff, avait obtenu 21,09% des suffrages exprimés. Charles Sitzenstuhl fera face à un nouveau candidat RN, le délégué départemental adjoint du parti en Alsace, Thomas Esteve. Marc Ruhlmann est le candidat du Nouveau Front populaire, il vient de la section sélestadienne du Parti socialiste.

67-6 : Une députée macroniste et un nouveau candidat RN

La plus jeune députée d’Alsace se représente. Louise Morel (Renaissance) représentera la majorité présidentielle face à un nouveau candidat RN, l’essayiste et auteur chez Valeurs Actuelles Vincent Coussediere. Au premier tour des législatives de 2022, Louise Morel avait obtenu 25,4% contre 22,6% des suffrages pour l’ex-candidat du RN Jean-Frédéric Steinbach.

67-7 : le député LR Patrick Hetzel finalement concurrent du RN

Contrairement aux annonces initiales du Rassemblement national, Patrick Hetzel, député sortant (Les Républicains), fera face à un candidat d’extrême droite. Le député sortant avait vivement dénoncé l’alliance avec le RN annoncée mardi 11 juin par le président du parti LR, Éric Ciotti. Le lendemain, le RN avait d’abord annoncé qu’il ne présenterait pas de candidat dans la septième circonscription du Bas-Rhin, au nord ouest du département. Patrick Hetzel a immédiatement réagi par communiqué, jurant n’être dans aucune négociation avec aucun parti. Lundi 17 juin, le candidat RN Denis Kieffer est apparu comme candidat dans cette circonscription. En 2022, Patrick Hetzel était arrivé en tête du premier tour avec 35% des voix, contre 21,3% pour sa rivale du RN, Valérie Eschenmann.

67-8 : la députée sortante face à un nouveau candidat nationaliste

Arrivée première du premier tour des élections législatives 2022, Ludwig Knoepffler a laissé sa place de candidate à Théo Bernhardt pour représenter le RN aux législatives 2024. Ce dernier sera face à la discrète députée sortante, Stéphanie Kochert (Horizons).

67-9 : Vincent Thiebaut face à un nouveau candidat RN

Dans le secteur de Brumath et Haguenau, dans la neuvième circonscription du Bas-Rhin, le député sortant Vincent Thiebaut (Horizons) se représente. Il fera face à Marc Wolff, ancien candidat de la cinquième circonscription du Bas-Rhin. Au premier tour des élections de 2022, Vincent Thiebaut avait obtenu 28,5%, contre 22% pour son rival d’extrême droite. Olivier Terrien sera le représentant du Nouveau Front populaire. Il est issu du Parti socialiste.

68-1 : Brigitte Klinkert face à Yves Hemedinger, sans alliance

La député sortante Brigitte Klinkert (Renaissance) avait été élue avec une centaine de voix d’avance au second tour des élections législatives de 2022. Deux ans plus tard, la configuration est bien moins avantageuse pour l’élue de la majorité présidentielle. Yves Hemedinger, proche d’Éric Ciotti, a semblé bénéficier de l’alliance entre le RN et le parti LR. Mais contrairement aux annonces initiales du RN, Laurent Gnaedig sera bien candidat RN dans la première circonscription du Haut-Rhin.

68-2 : le député sortant se représente, l’inconnue LR

Le député sortant Hubert Ott se présente à sa réélection dans la deuxième circonscription du Haut-Rhin (Guebwiller, Munster, Ribeauvillé…). L’élu Modem avait remporté 28,5% des voix au premier tour des élections législatives 2022. L’inconnue de taille réside dans la candidature de Jacques Cattin, encore incertain. Le candidat LR était arrivé deuxième au premier tour en 2022, avec 20,7%. Nathalie Aubert, du RN, sera à nouveau candidate deux ans plus tard. Elle avait obtenu 18,3% des voix au premier tour des législatives en 2022.

68-3 : deux ans plus tard, Lemaire et Zimmermann à nouveau candidats

Le conseiller régional et délégué départemental RN Christian Zimmermann se présente dans la troisième circonscription du Haut-Rhin. Le candidat nationaliste était arrivé premier au premier tour des élections législatives avec 20,38% des voix. C’est ensuite Didier Lemaire qui l’a emporté au second tour. Le député sortant (Horizons) se présente à sa réélection.

68-4 : Schellenberger contre Wilhelm bis repetita

Marion Wilhelm avait remporté 26,2% des voix au premier tour des législatives de 2022. La candidate RN se représentera deux ans plus tard. Elle fera à nouveau face à Raphael Schellenberger, qui a dénoncé l’alliance de son parti avec l’extrême droite. Le député sortant avait bénéficié d’un report de voix au second tour.

68-5 : Olivier Becht, retour aux urnes pour l’ancien ministre

Retour à la case départ pour Olivier Becht. Après avoir été ministre du commerce extérieur, le député sortant est désormais candidat apparenté Renaissance. Il avait obtenu une confortable avance au premier tour des législatives en 2022 en engrangeant 40,3% des voix. Il fera à nouveau face à Pierre Pinto, du RN, arrivé troisième avec 16,1% des voix en juin 2022. Du côté de LR, Florian Colom a annoncé qu’il ne se représentera pas. La candidate du Nouveau Front populaire est Nadia El Hajjaji, qui était arrivée au second tour en 2022 avec la Nupes.

68-6 : Bruno Fuchs candidat à sa réélection

Le député sortant Bruno Fuchs (Modem) avait obtenu une avance confortable dès le premier tour des élections législatives de 2022 avec 32,2% des voix. Sa rivale d’extrême droite Christelle Ritz était arrivée en deuxième position avec 25,2% des suffrages exprimés. Le même duel aura lieu deux ans plus tard. Les autres candidats et candidates ne sont pas encore connues.


#élections législatives 2024

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles

Autres mots-clés :

Aucun mot-clé à afficher

Plus d'options