Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Après la Chine et les plaines kazakhs, l’Electric Odyssey s’achève aujourd’hui à Strasbourg
Société 

Après la Chine et les plaines kazakhs, l’Electric Odyssey s’achève aujourd’hui à Strasbourg

par Pierre France.
Publié le 24 septembre 2012.
Imprimé le 25 juin 2022 à 00:32
1 223 visites. 2 commentaires.

La petite Citroën Czéro en Chine (Photo Electric Odyssey)

Antonin Guy et Xavier Degon sont partis de Strasbourg le 11 février pour prouver qu’il était possible de faire le tour du monde avec une voiture électrique de série. Après s’être fait peur dans les Rocheuses, dans les plaines de Chine, avoir frôlé la panne mécanique sur les routes du Laos, ils bouclent aujourd’hui leur tour du monde. A suivre en direct sur Rue89 Strasbourg à partir de 11 heures.

Samedi, Antonin Guy et Xavier Degon rechargeaient la batterie de leur Citroën Czéro sur le parking d’un supermarché près de Nuremberg. Leur tour du monde en voiture électrique n’était pas terminé mais ils n’étaient pas inquiets, comme le précise Antonin :

« On a traversé 17 pays, on a survécu aux routes défoncées du Laos, aux plaines kazakh, au désert de Gobi vraiment désert… On a eu des moments vraiment galère, comme lorsque la seule prise électrique était celle des toilettes d’une station service. Donc là l’Allemagne, c’est moins stressant pour trouver une alimentation électrique. On est contents de rentrer, d’autant que cette dernière partie est moins exotique. »

L’objectif de cette équipée, appelée Electric Odyssey, était de prouver que la voiture électrique d’aujourd’hui fonctionne et qu’elle est arrivée à un stade mature pour les particuliers :

« Clairement, l’électricité n’est pas le bon mode d’alimentation en énergie des véhicules pour faire de grands voyages. Mais l’idée était de dire aux gens, nous avons fait le tour du monde avec un véhicule comme ça, vous pouvez en prendre un pour faire vos courses. »

L’Electric Odyssey en Chine

Au cours de leur voyage, Antonin et Xavier n’ont jamais manqué de courant, grâce notamment au réseau de « pluggers » qu’ils ont mis en place via Internet. Les gens volontaires pour accueillir les deux aventuriers et leur fournir un peu d’électricité s’inscrivaient sur leur site, et ils pouvaient ainsi modifier leur itinéraire en fonction des « pluggers » disponibles.

Au Laos, l'état des routes a bien failli avoir eu raison de la citadine Czéro (Photo Electric Odyssey)

Antonin et Xavier ne sont pas de Strasbourg, ils sont parisiens. Ils ont choisi leur départ et leur arrivée dans la capitale alsacienne après avoir sondé les collectivités locales impliquées dans la mobilité à l’énergie électrique, et vu avec celles-ci laquelle pouvait sponsoriser leur aventure. C’est finalement Strasbourg qui a été la plus généreuse. La Ville est impliquée avec Toyota dans le développement de la voiture électrique, notamment via des études d’usage des modèles hybrides Prius. Quant à la Région Alsace, elle aide au déploiement de bornes de rechargement.

A partir de 12h, suivez l’arrivée en direct ci-dessous

 

Aller plus loin

Le site d’Electric Odyssey.

Article actualisé le 24/09/2012 à 12h43
L'AUTEUR
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Après avoir saisi le parquet financier, le directeur général de l’IHU de Strasbourg démis de ses fonctions

par Pierre France. 3 331 visites. 2 commentaires.

Un « job dating » au lycée Marcel Rudloff pour devenir… prof d’allemand

par Thibault Vetter. 1 105 visites. 2 commentaires.

Des salariés d’Adidas protestent contre le projet de déménagement du siège vers Paris

par Achraf El Barhrassi. 967 visites. 2 commentaires.
×