Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
La stupeur d’habitants de l’Elsau : leur facture d’énergie a augmenté de 152%
Economie 

La stupeur d’habitants de l’Elsau : leur facture d’énergie a augmenté de 152%

par Nicolas Cossic.
Publié le 27 août 2022.
Imprimé le 30 septembre 2022 à 05:00
36 668 visites. 8 commentaires.

Des habitants du quartier de l’Elsau à Strasbourg ont vu leur facture de chauffage augmenter de 152%. Malgré l’incompréhension des résidents, le fournisseur Strasbourg Énergie ne daigne donner d’explications.

152%. Facture d’énergie en main, Joseph répète, hagard, ce chiffre en boucle. Ce retraité et habitant d’une maison individuelle située dans une impasse du quartier de l’Elsau à Strasbourg, n’en revient toujours pas. Cela fait pourtant deux semaines que la lettre est arrivée. Elle est estampillée « Strasbourg Énergie« , le gestionnaire du réseau de chaleur urbain qui alimente son foyer, et enjoint Joseph à régler un supplément de 1 042€. De 1 768€, sa facture annuelle est passée à 2 781€ hors taxes, sans explication.

Le mégawattheure à 82€

« C’est incompréhensible. On fait très attention à notre consommation ! On était même absent pendant trois semaines en plein hiver, à un moment où d’habitude, on consomme beaucoup », se défend Rosette, l’épouse de Joseph. Les factures en attestent, le couple a moins consommé d’énergie entre 2021 et 2022 comparé à l’année précédente. L’explication est simple : le prix du mégawattheure (MWh) – l’unité de mesure servant à évaluer une consommation énergétique – a bondi de 152%. Pour l’annuité allant de 2020 à 2021, il était facturé 32€. Le prix unitaire du MWh s’élève désormais à 82€.

La stupeur de Rosette et Joseph est partagée par Cédric, leur voisin. Lui aussi habite, avec sa femme et sa fille, dans une maison individuelle d’environ 250 m². Strasbourg Énergie lui demande 3 652€, alors qu’il payait 2 214 € l’année dernière. « Ça fait neuf ans qu’on habite l’Elsau. Notre consommation est stable et les prix l’étaient aussi, jusqu’à aujourd’hui. Mille cinq-cents euros en plus, c’est énorme comme augmentation », s’étonne Cédric. Anne-Marie, une autre habitante du quartier, confirme elle aussi l’augmentation de 152% du prix du MWh.

La facture d’énergie de cet habitant de l’Elsau a augmenté de 152 % (Photo NC / Rue89 Strasbourg / cc)

« Aucune information au préalable »

Daniel Vidot, président de l’association des résidents de l’Elsau (Arel), dit recevoir « tous les jours » des courriels de ces abonnés s’inquiétant de cette hausse des tarifs de l’énergie. Il y a de l’incompréhension surtout. « Strasbourg Énergie s’y est très mal pris. Ils ont envoyé cette facture sans aucune information au préalable », déplore Daniel Vidot.

« On a essayé plusieurs fois d’appeler le numéro qui figure sur la facture mais personne ne répond, ils font le mort », relate Cédric. Nous avons nous même tenté de joindre à trois reprises, sur trois jours différents, ce numéro, sans succès. « S’il y a réellement une justification à cette hausse de 152%, alors nous demandons une explication. Car en l’état, nous contestons le prix unitaire du MWh affiché sur la facture », lance pour sa part Joseph.

Le 24 août, Daniel Vidot a adressé, au nom de l’Arel, un courriel à Strasbourg Énergie, que Rue89 Strasbourg a pu consulter. En voici un extrait :

« Les abonnés sont sidérés et pour une très grande partie ne veulent pas payer tout ou partie et demandent une révision de leur facture assortie d’explications et de justifications crédibles, avant de mettre la main au portefeuille s’ils sont convaincus. »

« Offrir des prix compétitifs »

Les habitants du quartier de l’Elsau sont tous ou presque raccordés au même réseau de chaleur, géré par Strasbourg Énergie. Cette société annonce desservir l’équivalent de 14 000 logements, répartis entre deux réseaux de distribution, celui de l’Elsau et un autre, le réseau de l’Esplanade.

La soudaine hausse du prix du MWh tranche avec la promesse formulée sur le site du fournisseur : « grâce à des chaufferies fonctionnant sur le mode de la multi énergies, les réseaux de chaleur permettent à tout moment d’offrir des prix compétitifs aux utilisateurs. »

Le « mode de la multi énergies » désigne un mix énergétique qui, dans le cas du réseau de chaleur de l’Elsau, est censé être composé à 45% de gaz et à 55% d’autres sources d’énergie (biomasse, chaleur de l’usine d’incinération de Strasbourg) d’après les informations transmises par Strasbourg Énergie à Daniel Vidot.

Du gaz à 227$ le mégawattheure

La hausse du prix du gaz, notamment liée à la guerre en Ukraine, pourrait expliquer en partie l’augmentation de la facture d’énergie des habitants de l’Elsau. Leur période de consommation facturée s’étend du 1er octobre 2021 au 31 avril 2022. Au 1er octobre, le prix du MWh de gaz était de 93$. Au 29 avril, il était de 99$. Entre ces deux dates, le marché de gaz a connu de fortes fluctuations, avec un pic atteint le 7 mars, où le le MWh de gaz se chiffrait à 227$. Le 25 août, le prix du MWh de cette énergie importée en partie de Russie a atteint 321$, un record.

Les habitants de l’Elsau que Rue89 Strasbourg a rencontré sont conscients de ce contexte, mais restent incrédules face à l’ampleur de l’augmentation de leur facture d’énergie. « C’est vrai qu’il y a de l’inflation, mais rien n’a augmenté de 152% », s’interroge Joseph. « Qu’on invoque la guerre en Ukraine pour expliquer cette hausse, je veux bien, mais elle n’a commencé que le 24 février 2022. Pour moi ce n’est pas logique », rappelle Anne-Marie. « Le principe du mix énergétique était d’avoir moins recours aux énergies fossiles comme le gaz justement », lâche Cédric.

Contactée, Strasbourg Énergie, filiale d’Électricité de Strasbourg, n’a pas donné suite à nos demandes d’explications.

Un bouclier tarifaire rétroactif

Les habitants de l’Elsau devraient toutefois bénéficier du « bouclier tarifaire », mis en place par le gouvernement. Un décret du 9 avril étend en effet cette mesure aux usagers alimentés par les réseaux de chaleur urbains. Le texte prévoit un gel des prix du gaz, du mois d’octobre 2021 à juin 2022. Les usagers bénéficieront d’un avoir calculé sur la différence entre ce qui a été réellement payé et ce qui aurait dû l’être si le prix du gaz était resté le même qu’au 1er octobre 2021.

C’est au fournisseur, ici Strasbourg Énergie, de formuler une demande à l’État pour obtenir cette aide. Les usagers « recevront une compensation financière imputée sur leurs charges, avec effet rétroactif au 1er novembre 2022″, apprend-on sur le site officiel de l’administration française. « Strasbourg Energie a envoyé des formulaires à remplir en avril. Ceux qui l’ont rempli et renvoyé devraient bénéficier de la remise prévue par le bouclier tarifaire », indique Daniel Vidot.

Bientôt un nouveau délégataire

Strasbourg Énergie, après plus de vingt ans de gestion du réseau de chaleur de l’Elsau, passera la main le 30 septembre à un nouveau délégataire : la société R-CUA, une société dont les actionnaires sont R-GDS (51%, ex Gaz de Strasbourg) et Primo Energies (49%), une société suisse. R-CUA promet des factures mensuelles à ses futurs abonnés, ce qui devrait éviter les mauvaises surprises.

Le réseau de l’Elsau et celui de l’Esplanade devraient être connectés afin de créer un seul réseau appelé Strasbourg Centre. L’objectif est double : raccorder 100 000 logements d’ici 2030 et porter la part d’énergies renouvelables ou de récupération à 75% alors qu’elle n’est de 43%.

L'AUTEUR
Nicolas Cossic
Nicolas Cossic
Journaliste en stage à Rue89 Strasbourg.

En BREF

Mobilisation et manifestation intersyndicale jeudi 29 septembre pour « l’urgence sociale et écologique »

par Maud de Carpentier. 3 094 visites. 5 commentaires.

Les cars du Kochersberg plus rapides grâce à une voie dédiée presque jusqu’à Strasbourg

par Rue89 Strasbourg. 1 958 visites. 3 commentaires.

Oui, l’État a l’obligation légale de proposer aux étrangers un hébergement d’urgence, même sans titre de séjour

par Camille Balzinger. 34 272 visites. 2 commentaires.
×