Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Près de 20 000 emplois perdus en Alsace en un an
Economie 

Près de 20 000 emplois perdus en Alsace en un an

par Pierre France.
Publié le 20 octobre 2020.
Imprimé le 06 mars 2021 à 13:45
1 990 visites. 2 commentaires.

La crise sanitaire commence à ancrer ses conséquences économiques. Selon un bilan de l’Urssaf et de la Banque de France, l’Alsace a perdu 18 520 emplois salariés en un an.

À la fin du 2e trimestre 2020, le constat de l’Urssaf est implacable. L’organisme chargé de recouvrer les cotisations sociales constate la disparition de 18 520 postes en Alsace. L’effectif salarié se replie de 3,3% au 2e trimestre, une accélération par rapport au trimestre précédent (- 2,4 %). En un an, la masse salariale alsacienne a baissé de 19,4%.

Dans le Grand Est, 45 080 postes ont été détruits dans le même intervalle. Les effectifs intérimaires ont diminué de 32,1%, soit 21 510 intérimaires de moins qu’au 2e trimestre 2019.

Évolution annuelle des effectifs salariés par zone d’emploi au 2e trimestre 2020 (en %)

L’hébergement-restauration, l’industrie, les autres activités de service et le commerce sont les principales catégories d’emplois en repli, à un rythme plus prononcé qu’au premier trimestre. Un seul secteur progresse : la construction, mais faiblement (0,7 % en un an, soit 770 salariés de plus).

Dans le Bas-Rhin, également, l’intérim a payé la plus large part au ralentissement de l’activité, avec la suppression de près d’un tiers des emplois, plus de 5 000 postes ont été supprimés. L’hébergement-restauration a perdu 8,9% de ses effectifs, soit 1 900 emplois.

Dans le Haut-Rhin, la destruction d’emplois a été plus franche : 4,9% du total, près de 10 000 postes de moins. L’intérim perd un poste sur deux (5 050) et les effectifs de l’hébergement-restauration baissent de 12,4% (-1 660 emplois).

L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Deuxième pic de pollution de l’année, transports gratuits et vitesse abaissée jeudi

par Rue89 Strasbourg. 823 visites. 3 commentaires.

Christian Mestre démissionne de ses fonctions de déontologue de l’Eurométropole

par Jean-François Gérard et Félix Paulet. 1 600 visites. 2 commentaires.

Instrumentalisé, Christian Mestre se défend d’être « un suppôt de la Chine »

par Félix Paulet. 1 209 visites. 1 commentaire.
×