Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
En mai, un mammouth de 12 000 ans sur la place du Château
L'actu 

En mai, un mammouth de 12 000 ans sur la place du Château

par Pierre France.
Publié le 4 avril 2018.
Imprimé le 01 décembre 2021 à 02:17
5 087 visites. 2 commentaires.
Les communiqués de Soprema sont en général un peu chiants. Ça parle de chiffre d’affaires et d’étanchéité, normal pour cette entreprise mondiale du BTP dont le siège est à Strasbourg. Mais le dernier communiqué détonne un peu : il fait mention de l’installation, place du Château à Strasbourg, d’une œuvre monumentale : Mammuthus Volantes (Mammouth volant). Oui, il s’agit bien d’un mammouth qui devrait selon la description, succincte, du communiqué, « flotter entre ciel et terre. »

Le décorum de l’œuvre sera assuré par Aquatique Show et l’ensemble sera piloté par l’architecte et scénographe lyonnais, Jacques Rival, bien connu pour ses installations lors de la Fête des lumières à Lyon.

Mammuthus Primigenius

Ce mammouth, un squelette en fait d’un mammouth ayant vécu en Sibérie il y a 12 000 ans, est de l’espèce Mammuthus Primigenius. Il s’agit des bestioles qui ont été chassés par les hommes de Néandertal, à l’ère du Paléolithique moyen et les Homo sapiens au Paléolithique supérieur. Il mesure environ 3,40 mètres de hauteur et pèse 1 400 kg.

Le spécimen choisi pour l’œuvre de Jacques Rival, en position de marche, est unique car sa taille le classe parmi les plus grands disponibles, il est très bien conservé avec plus de 80% d’os originels et ses défenses aux teintes caramel et ivoire sont gigantesques et également très bien conservées.

Cette opération est réalisée dans le cadre des « trinômes » de l’Industrie magnifique, une série de 16 œuvres exposées sur des places de Strasbourg du 3 au 13 mai, mettant en oeuvre des savoirs-faire industriels associés à des performances artistiques. Soprema, dont l’emblème est un éléphant qui s’arrose, s’est offert ce squelette lors d’une vente aux enchères à la fin de l’année 2017 pour 550 000€.

L'AUTEUR
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Un collectif de profs s’organise pour sortir leurs élèves et leurs familles de la rue

par Camille Balzinger. 3 142 visites. 13 commentaires.

À Reichshoffen, l’usine Alstom reprise par l’Espagnol CAF, préféré par les salariés

par Jean-François Gérard. 748 visites. 2 commentaires.

À Kilstett, des hooligans néonazis se battent en plein centre-ville

par Guillaume Krempp. 13 638 visites. 1 commentaire.
×